Ouvrir un compte bancaire pro en ligne : pourquoi, quand et comment ?

Les professionnels, c’est-à-dire les entreprises et les sociétés peuvent, comme les particuliers, ouvrir un compte bancaire en ligne, sur Internet. La dématérialisation va affecter toute la relation entretenue avec leur banque et elle permet notamment de réaliser d’importantes économies. Mais ce n’est pas le seul avantage. L’ouverture d’un compte pro en ligne peut s’effectuer à deux moments différents : lors de la création de l’entreprise ou ultérieurement. Dans les deux cas, il vaut mieux prendre de temps de sélectionner le bon prestataire.

Ce dossier vous explique pourquoi, quand et comment ouvrir un compte bancaire professionnel en ligne.

Pourquoi ouvrir un compte professionnel en ligne ?

Vous pouvez, en tant que professionnel ouvrir un compte bancaire sur Internet. L’ouverture d’un compte pro en ligne présente trois avantages majeurs : réaliser des économies, apporter une certaine souplesse et bénéficier de services additionnels.

Les tarifs pratiqués par les banques en ligne sont généralement bien moins élevés que ceux proposés par les banques traditionnelles. La raison est très simple : les néo-banques n’ont pas d’agences physiques, elles rencontrent donc moins de frais fixes et répercutent ces économies sur leurs prix.

Cette solution est également très simple. Il vous suffit d’avoir un smartphone, d’une tablette ou d’un ordinateur pour consulter vos comptes et effectuer vos opérations. Vous pouvez, par ailleurs, joindre des téléconseillers rapidement par téléphone, tchat ou visioconférence.

Enfin, les banques en ligne proposent un certain nombre de services additionnels qui peuvent vous être utiles : dépôt du capital social en ligne, accomplissement des formalités d’immatriculation, applications de gestion (gestion des notes de frais, logiciel de facturation et/ou de comptabilité, etc.).

Créer son entreprise - Nos outils pour vous accompagner
Créer son entreprise - Nos outils pour vous accompagner

Quand ouvrir un compte bancaire professionnel en ligne ?

Vous pouvez ouvrir un compte bancaire en ligne pour votre entreprise à deux moments : lorsque vous procédez à sa création ou au cours de son existence. Dans le premier cas, un dépôt du capital social précédera obligatoirement l’ouverture du compte pro.

Lors de la création de l’entreprise

Une entreprise ne peut ouvrir et détenir un compte bancaire que si elle existe sur le plan juridique. Pour cela, il faut, au préalable, demander son immatriculation au registre du commerce et des sociétés (RCS). En pratique, toutes les banques en ligne proposent un service de dépôt du capital social sur internet. C’est une étape préalable indispensable à la constitution d’une société commerciale (SASU/SAS, EURL/SARL, SA, SELAFA, SELARL…).

En effet, les associés de ces structures sociétés commerciales doivent obligatoirement déposer une partie de leurs apports d’argent auprès d’une banque. La quantité dépend de la forme juridique choisie. Les fonds sont bloqués sur un compte temporaire ouvert au nom de la société en formation. Une fois la société immatriculée, il suffit de présenter l’extrait Kbis pour que la banque en ligne débloque les fonds et les vire sur le compte bancaire définitif de la société.

En cours de vie sociale

L’ouverture d’un compte pro en ligne peut également s’effectuer au cours de l’existence de l’entreprise. Dans ce cas, l’entreprise, déjà titulaire d’un compte bancaire, prend l’initiative d’en ouvrir un second. Il peut d’ailleurs s’agir d’un compte ouvert auprès d’une banque physique (banque traditionnelle).

Une société doit obligatoirement détenir, à minima, un compte bancaire (en ligne ou traditionnel). Mais il n’y a pas de maximum. En effet, aucune obligation n’existe à ce niveau. L’ouverture de comptes bancaires supplémentaires dépend simplement de la volonté des dirigeants de l’entreprise.

Comment ouvrir un compte pro en ligne ?

Avant d’ouvrir un compte pro en ligne, vous devez faire un point complet sur vos besoins. Puis, vous aurez nécessairement intérêt à comparer différentes banques en ligne. Enfin, il ne vous restera plus qu’à faire votre choix et à communiquer à l’établissement choisi les justificatifs exigés.

Vérifiez la compatibilité de votre entreprise avec les banques en ligne

Tout d’abord, vous devez savoir que la plupart des banques en ligne ne sont pas des établissements de crédit mais des établissements de paiement. Cela signifie qu’elles auront moins de services à vous proposer en terme de financement que leurs concurrentes.

Un établissement de paiement ne dispose pas des autorisations nécessaires pour vous octroyer un découvert bancaire ou vous proposer des solutions de financement à moyen/long terme (prêt bancaire professionnel). Cette solution est également à proscrire si vous manipulez beaucoup d’espèces

Les banques en ligne ne disposent pas d’agences physiques et les échanges se font à distance : par Internet/Téléphone avec votre conseiller, par courrier postal pour les remises de chèques, etc. Avant de vous engager, assurez-vous d’être à l’aise avec cela.

Définissez les critères de choix de votre banque en ligne

En premier lieu, il vous appartient de cerner précisément vos besoins. Toutes les entreprises n’ont pas les mêmes besoins c’est pourquoi il est impossible d’en dresser une typologie. Ils diffèrent selon le statut juridique choisi (micro-entreprise ou société), l’activité exercée (commerçant, professionnel libéral…), la taille et de le développement potentiel.

Ensuite, vous devez faire un point complet sur vos attentes c’est-à-dire les exigences que vous avez vis-à-vis de l’établissement. Attendez-vous des prestations de conseil ? Avez-vous besoin de services additionnels (épargne, assurance) ? Votre activité nécessite-t-elle un terminal de paiement ? Effectuez-vous de nombreuses opérations (virements) chaque mois ? Etc.

Comparez et choisissez votre banque en ligne

Après avoir identifié vos besoins et affiné vos attentes, il ne vous reste plus qu’à sélectionner plusieurs établissements et à les comparer. N’hésitez pas à dresser une liste précise des caractéristiques à comparer et à construire un tableau à plusieurs entrées . Surtout, n’oubliez pas que le tarif est important mais qu’il n’est pas la seule variable à prendre en compte dans votre raisonnement.

Prenez connaissance des avis laissés par les utilisateurs des services, appréciez la pertinence des réponses apportées par les banques en ligne concernées. Analysez les notes recueillies par chaque établissement et rapportez les à la quantité d’évaluations émises. Si besoin, n’hésitez pas à avoir recours à un comparateur des banques pros en ligne. Il ne vous reste plus qu’à faire un choix.


Besoin d’un compte bancaire professionnel ? Découvrez les offres de notre partenaire : Compte pro en ligne !

Fournissez tous les justificatifs nécessaires à l’ouverture du compte

En général, les banques en ligne exigent de nombreux justificatifs pour l’ouverture d’un compte pro. Tout d’abord, vous devez fournir un justificatif d’identité du dirigeant ou du chef d’entreprise : copie de la carte d’identité, du passeport ou de la carte de résident en France.

Ensuite, vous devez communiquer un justificatif d’immatriculation de votre entreprise. Il s’agit d’un extrait Kbis (société) ou d’un extrait K (entreprise individuelle). Pour les artisans, un certificat d’immatriculation au répertoire des métiers peut être exigé. Si vous exercez en société, il faudra également joindre une copie des statuts.

Enfin, vous aurez à transmettre un justificatif d’occupation du local qui vous sert de siège social : copie de votre bail commercial, copie du contrat de domiciliation commerciale ou attestation de domiciliation à l’adresse personnelle du dirigeant (accompagnée d’un justificatif de domicile de moins de 3 mois).

En cas de dépôt du capital social en ligne, la banque exige également la photocopie de la pièce d’identité de chaque associé souscripteur d’actions ou de parts sociales, même s’il n’exerce aucune fonction de direction (gérant/président par exemple).

A lire également sur le thème des banques en ligne :

Thibaut Clermont

Co-fondateur du site Le Coin des Entrepreneurs et dirigeant de FCIC, société spécialisée dans l'édition de sites internet sur la création, la gestion et la reprise d'entreprise. Ancien expert-comptable stagiaire.

Créer son entreprise


Poster un commentaire

Nous ferons de notre mieux pour vous répondre dans des délais raisonnables. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs
ultricies dolor. eget Sed mattis luctus ipsum ante. tempus sed felis dapibus