Evaluer et tester son idée de création d’entreprise

L’évaluation et le test d’une idée de création d’entreprise sont des étapes indispensables avant d’aller plus loin dans la construction d’un projet. En effet, il ne suffit pas d’avoir une bonne idée pour réussir une aventure entrepreneuriale. Pour optimiser vos chances, vous devez évaluer et valider votre idée de création d’entreprise.

Afin de vous aider dans ce travail, Le coin des entrepreneurs vous propose une démarche pour évaluer et tester votre projet de création d’entreprise :

Evaluer et tester son idée de projet

Comment évaluer et tester son idée de création d’entreprise ?

Il existe de nombreuses méthodes pour évaluer et tester une idée de création d’entreprise. Aucune méthode n’est meilleure qu’une autre, le plus important est d’avoir une réflexion approfondie et constructive sur votre projet.

Dans ce dossier, qui a avant tout un objectif informationnel, nous vous expliquerons deux démarches à réaliser pour valider votre idée de création d’entreprise : l’évaluation de l’idée et le test de l’idée.

Evaluer son idée de création d’entreprise

L’évaluation d’une idée de création d’entreprise implique une réflexion à plusieurs niveaux.

Décrire votre activité avec précision

Tout d’abord, vous devez commencer par décrire très précisément votre offre de produits ou de services :

  • qu’est-ce que vous allez vendre ?
  • quelle est l’utilité de vos produits ou services ? quels sont leurs caractéristiques ?
  • comment allez-vous vendre ? à qui ? où ?
  • pourquoi vous allez proposer ces produits ou services ?

Étudier votre marché visé

Pour intégrer un marché, il est nécessaire d’en comprendre le fonctionnement et de le délimiter. À ce niveau, vous devez notamment étudier les points suivants :

  • les caractéristiques du marché que vous visez : zone géographique, saisonnier ou permanent, niveau de concentration, barrières à l’entrée, lié à d’autres marchés…
  • le type de clientèle que vous ciblez,
  • l’état actuel du marché et ses tendances.

La réalisation d’une étude de marché complète n’est pas une étape obligatoire, cela dépend des besoins de votre projet. Si vous connaissez déjà votre marché grâce à votre expérience, vous avez déjà les réponses à ces questions.

Étudier votre compatibilité avec les besoins de votre projet

L’objectif de cette démarche est de vérifier que vous êtes la bonne personne pour mener votre projet de création d’entreprise : vos traits de personnalité et vos compétences sont-elles en adéquation avec les besoins de votre projet ?

Pour cela, vous devez analyser vos motivations, vos objectifs, vos savoir-faire et votre potentiel. Ensuite, il va falloir confronter votre personnalité et vos compétences avec les besoins de votre projet.

Quand certaines compétences manquent, vous devez songer à trouver des associés et/ou des partenaires qui pourront les apporter. Par exemple, si votre projet exige une bonne maîtrise en matière de négociation mais que vous n’êtes pas un commercial, vous aurez besoin d’une personne compétente à ce niveau.

L’équipe constituée est très importante, elle doit avoir la capacité et les compétences nécessaires pour mettre en œuvre le projet dans de bonnes conditions.

Analyser les forces et les faiblesses de votre idée

Enfin, une analyse des forces et des faiblesses de votre idée de création d’entreprise vous permettra de mettre en évidence :

  • Vos avantages par rapport à la concurrence. Vous devez capitaliser sur ces points forts, ceux sont des avantages compétitifs.
  • Les contraintes de votre projet. Des solutions doivent être trouvées pour franchir ces obstacles.

Il s’agit en quelque sorte de la synthèse de votre évaluation. En parallèle, vous devez obtenir une analyse critique de votre idée auprès de futurs clients potentiels (voir ci-dessous).

Tester son idée de création d’entreprise

Le travail consiste ici à réaliser un test de votre idée sur un échantillon réduit de clients potentiels, puis d’analyser les retours pour évaluer votre offre. L’intérêt de ce travail est que vous récolterez des analyses provenant de l’extérieur.

Sélectionner des testeurs

Vous devez tout d’abord trouver un échantillon de personnes représentatif de vos futurs clients potentiels. Les personnes qui procèdent au test doivent s’intéresser à votre offre, vous devez donc avoir clairement identifié votre segment de clientèle lors de votre étude de marché.

Tester votre produit ou service

Une fois l’échantillon constitué, vous pouvez réaliser votre test. Il peut s’agir d’un test réalisé individuellement par chaque personne, ou d’un travail en groupe.

L’analyse des retours

Le travail le plus important n’est pas le test en lui-même, mais l’analyse des retours de chaque client. Vous devez compiler les résultats et détecter des tendances : qu’est-ce qui a plu ? qu’est-ce qui a déçu ? pour quelles raisons ?

L’analyse des retours permettra d’ajuster votre offre de produits ou de services. Ces retours constituent un point de vue extérieur émanant d’un échantillon représentatif de vos futurs clients. Pour réussir votre projet, votre offre doit les satisfaire et les convaincre.

Les conclusions du test

Suite à l’analyse des conclusions de cette phase de test, plusieurs situations sont possibles. L’offre travaillée peut :

  • répondre totalement aux attentes de l’échantillon, et donc aux besoins de votre marché ;
  • répondre partiellement aux attentes de l’échantillon, il faut donc l’améliorer ;
  • ne pas être adaptée aux besoins du marché ciblé. Dans ce cas, il va falloir la modifier ou abandonner le projet ;
  • ne bien convenir qu’à une partie de l’échantillon. Dans ce cas, votre marché risque de ne pas être suffisamment important. Il sera peut-être nécessaire de modifier l’offre pour répondre aux besoins d’un marché plus important.

Dans le dernier cas, il se peut toutefois que votre offre réponde aux besoins d’un marché de niche qui peut potentiellement grossir, voire d’un marché à créer. On rencontre notamment cette situation dans les projets d’innovation. Vous pouvez miser sur le développement de ce marché mais cela comporte un risque.

Que faire après avoir évalué et testé son idée de création d’entreprise ?

Une fois que vous avez évalué et tester votre idée de création d’entreprise, vous pourrez réaliser une synthèse du projet puis mettre en évidence vos points forts et vos points faibles. Cette synthèse déterminera le chemin que vous devez suivre :

  • poursuivre le projet en l’absence de points faibles bloquants et en présence de signaux encourageants ;
  • modifier le projet en présence de quelques points faibles potentiellement bloquants mais que vous pourrez surmonter ;
  • abandonner le projet en présence de nombreux points faibles que vous ne pourrez pas contourner.

Prendre le temps d’évaluer et de tester son idée de création d’entreprise augmente les chances de réussir une aventure entrepreneuriale. Même si votre idée est bonne, votre projet doit être suffisamment réfléchi car la précipitation peut transformer une belle idée de création d’entreprise en échec.

Quelques autres dossiers à lire sur la création d’entreprise :

Pierre Facon

Fondateur du site Le Coin des Entrepreneurs. Dirigeant d'une société spécialisée dans l'édition et la gestion de sites internet sur la création, la reprise et la gestion d'entreprise. Conseiller et expert en création d’entreprise.



Poster un commentaire

Nous ferons de notre mieux pour vous répondre dans des délais raisonnables. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs
luctus diam vulputate, dolor. felis risus amet, neque. Nullam nunc leo