Prêt bancaire professionnel : le pourcentage d’apports personnels

Comme nous l’avons évoqué dans notre précédent dossier traitant des apports personnels du créateur d’entreprise, un investissement personnel minimum est nécessaire pour obtenir un prêt bancaire professionnel.

Dans ce dossier, nous vous indiquons quels sont les pourcentages d’apports personnels nécessaires pour obtenir un financement bancaire professionnel, et vous donnons quelques conseils pour augmenter, si besoin, votre pourcentage d’apports personnels :

pourcentage d'apports personnels prêt professionnel

Prêt bancaire professionnel : faut-il des apports personnels ?

La nécessité d’avoir des apports personnels suffisants concerne les projets de création ou de reprise d’entreprise. Il s’agit donc des opérations de financement pour entreprendre une nouvelle activité.

Par contre, les prêts bancaires contractés dans le cadre d’un développement d’activité ne requièrent aucun apport personnel, son octroi sera étudié par rapport aux états financiers de l’entreprise. La capacité d’autofinancement de l’entreprise, sa rentabilité et sa situation financière sont les principaux critères pris en compte.

Lorsqu’une participation personnelle est requise pour financer un projet, le pourcentage d’apport personnel est le premier critère pris en compte par les banques. Il est calculé de la manière suivante : (montant total des apports personnels) / (montant global du besoin de financement).

Le montant global de votre besoin de financement correspond au montant total des investissements à réaliser et au montant du besoin en fonds de roulement.

Financer son projet - Nos outils pour vous accompagner
Financer son projet - Nos outils pour vous accompagner

Le pourcentage d’apports personnels pour obtenir un prêt bancaire professionnel

Voici les niveaux d’apports personnels qu’il est conseillé de prévoir pour être quasiment certain d’obtenir un prêt bancaire professionnel dans le cadre de votre projet :

  • Apport pour la création d’une activité : au moins 30% de l’ensemble du besoin (y compris le besoin en fonds de roulement).
  • Apport pour la reprise d’une activité : au moins 20% de l’ensemble du besoin (y compris le besoin en fonds de roulement).
  • Apport pour un achat ou une construction de murs commerciaux : au moins 10% de l’ensemble du besoin (y compris les frais de notaire et les autres frais).

Votre pourcentage d’apports personnels est satisfaisant

Lorsque votre pourcentage d’apports personnels est satisfaisant, vous avez de grandes chances d’obtenir des réponses positives de la part des banques que vous sollicitez pour un prêt bancaire professionnel.

Si votre projet est sérieux et bien ficelé, vous aurez votre financement et pourrez démarrer votre nouvelle activité.

Votre pourcentage d’apports personnels est légèrement inférieur

Si votre pourcentage d’apports personnels est légèrement inférieur à ces seuils, vous avez tout de même de bonnes chances d’obtenir votre financement bancaire si vos autres critères sont positifs. Parmi ces critères, nous retrouvons notamment : la qualité de votre projet, son niveau de risque, votre situation financière et patrimoniale personnelle.

Vos apports personnels sont insuffisants

Enfin, si vous n’avez pas ou très peu d’apports personnels, vous ne parviendrez pas à obtenir votre prêt bancaire professionnel. Vous allez donc devoir abandonner votre projet ou trouver d’autres solutions.

Comment augmenter son pourcentage d’apports personnels ?

Lorsque votre pourcentage d’apports personnels est nettement insuffisant par rapport aux valeurs indiquées ci-dessous, vous n’avez quasiment aucune chance d’obtenir un financement bancaire.

Pour espérer un financement, vous devez donc augmenter votre pourcentage d’apports personnels. Plusieurs solutions sont possibles :

  • modifier votre projet, dans la mesure du possible, pour diminuer le montant global du financement nécessaire,
  • trouver de nouvelles sources d’apports personnels en obtenant des aides financières (l’ARCE, prêt d’honneur, prêt d’honneur solidaire, subvention financière…),
  • intégrer un nouvel investisseur dans votre projet de création ou de reprise d’entreprise qui pourra apporter le complément d’apports nécessaire.

À lire également sur le financement :

Pierre Facon

Fondateur du site Le Coin des Entrepreneurs. Dirigeant d'une société spécialisée dans l'édition et la gestion de sites internet sur la création, la reprise et la gestion d'entreprise. Conseiller et expert en création d’entreprise.



Poster un commentaire

Nous ferons de notre mieux pour vous répondre dans des délais raisonnables. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs
sit adipiscing tempus elementum pulvinar diam dapibus id, tristique Aenean mi, libero