Index » Le financement d'une création d'entreprise » Préparer son financement » Financer l’achat d’un local commercial : comment faire ?

Financer l’achat d’un local commercial : comment faire ?

Lors du démarrage d’une nouvelle activité ou dans le cadre de son développement, l’entreprise peut avoir besoin de financer l’acquisition d’un local commercial. Différents procédés permettent de financer l’achat du local. La source du financement peut être externe (un emprunt par exemple) ou interne (avec les fonds de l’entreprise).

Ce dossier vous explique comment financer l’acquisition d’un local commercial :

Financer l'achat d'un local commercial

Comment financer l’achat d’un local commercial ?

Plusieurs dispositifs peuvent être envisagés pour financer l’achat d’un local commercial. Cela dépend de la situation de l’entreprise et de ses autres projets de développement :

  • Un financement externe peut être sollicité, auprès d’un établissement bancaire notamment.
  • Si l’entreprise dispose de suffisamment de trésorerie, elle peut financer l’acquisition avec ses propres fonds.
  • Enfin, une augmentation de capital social peut également être réalisé en vue d’apporter de nouveaux fonds propres à l’entreprise et de lui permettre de financer l’acquisition.

Lorsque l’achat du local commercial s’effectue en employant la trésorerie de l’entreprise, il ne faut pas que cela l’impacte de manière conséquente pour financer d’autres besoins importants au niveau de son développement. Dans un premier, le besoin de financement doit être déterminé. Ensuite, il faut mesurer les conséquences sur l’entreprise.

Enfin, une réflexion préalable doit également être effectuée sur le montage de l’acquisition. Souvent, le local commercial est acheté par une SCI détenue par l’entrepreneur et d’autres associés (qui ne seront d’ailleurs pas forcément les mêmes que ceux de l’entreprise). À ce propos, nous vous invitons à consulter ce dossier : l’acquisition d’un local professionnel.

Financer l’achat d’un local commercial avec un emprunt

L’emprunt est la solution principalement retenue pour financer tout ou partie de l’achat d’un local commercial. L’entreprise, ou plutôt la SCI utilisée pour l’opération, souscrit un emprunt auprès d’un établissement bancaire.

Les fonds prêtés sont utilisés pour acquérir le local commercial. Ensuite, les loyers versés par l’entreprise à la SCI serviront notamment à payer les échéances de l’emprunt. Si le local commercial est acheté directement par l’entreprise, il n’y aura pas de loyers à payer pour l’occupation du local. Par contre, il faudra payer les échéances de l’emprunt.

Cette méthode de financement à un coût matérialisé par les intérêts et les frais accessoires de l’emprunt (se référer au coût total du crédit). Il conviendra de monter un dossier de financement et d’obtenir un crédit. Sur ce point, le recours à un courtier en financement peut être intéressant.

L’intérêt de ce procédé de financement est que l’entreprise garde sa trésorerie pour financer d’autres besoins.


Vous avez besoin d’un financement professionnel ? Nous vous accompagnons dans le montage de votre dossier, la recherche et l’obtention de votre financement : Demander un financement professionnel

Financer l’achat d’un local commercial avec des fonds propres

Par fonds propres, nous entendons la trésorerie dont dispose l’entreprise ou les nouveaux apports de fonds réalisés par les associés, dans le cadre d’une augmentation de capital social ou d’un apport en compte courant d’associé.

L’intérêt de ce procédé de financement est qu’il n’endette pas l’entreprise, sauf si un apport de fonds propres est réalisé par l’intermédiaire d’un compte courant d’associé.

L’achat du local commercial s’effectue par l’intermédiaire d’une SCI

L’utilisation de la trésorerie de l’entreprise pour financer l’achat du local commercial peut être compliquée si celui-ci n’a pas vocation à être détenu par l’entreprise mais par une SCI. Deux situations sont possibles :

  • L’entreprise fait partie d’un groupe de sociétés. Dans ce cas, il suffit de faire remonter de la trésorerie sur les sociétés holding puis de la faire redescendre dans la SCI par apport en compte courant ou par augmentation de capital social. Cette solution permet l’optimisation fiscale.
  • L’entreprise ne fait pas partie d’un groupe de sociétés. Dans ce cas, il est nécessaire de distribuer des dividendes aux associés. Ces derniers réinvestiront ensuite les fonds dans la SCI. Cette solution est fortement impactée par la fiscalité.

Cette solution de financement est plutôt employée dans le cadre d’un groupe de sociétés. Les bénéfices remontent sur des sociétés holding qui réinvestissent ensuite dans l’immobilier professionnel.

L’entreprise achète directement le local commercial

Par contre, si l’entreprise achète directement le local commercial, l’emploi de sa trésorerie ne pose aucun problème. Il faut toutefois être certain que cet investissement ne compromet pas la situation financière de l’entreprise et son plan de développement.

Il s’agit également d’une solution à envisager pour les activités dans lesquelles le local commercial constitue un actif stratégique (un restaurant par exemple).

À lire également sur Le coin des entrepreneurs :

Pierre Facon

Fondateur du site Le Coin des Entrepreneurs. Dirigeant d'une société spécialisée dans l'édition et la gestion de sites internet sur la création, la reprise et la gestion d'entreprise. Conseiller et expert en création d’entreprise.



Poster un commentaire

Nous ferons de notre mieux pour vous répondre dans des délais raisonnables. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs
leo. consectetur eget risus. Nullam quis, pulvinar diam libero tristique