Index » Dossiers par activité » Comment ouvrir une pizzeria ? Tout ce qu’il faut savoir

Comment ouvrir une pizzeria ? Tout ce qu’il faut savoir

Pour ouvrir une pizzeria, il faut tout d’abord prendre le temps de bien préparer son projet : définition de l’organisation et fonctionnement de la pizzeria, choix de l’emplacement, prévisions financières… Ensuite, il est nécessaire d’accomplir toutes les démarches permettant d’ouvrir une pizzeria et de démarrer l’activité.

Ce dossier vous explique comment préparer votre projet et comment ouvrir votre pizzeria :

Ouvrir une pizzeria

Préparer son projet d’ouverture d’une pizzeria

Pour préparer votre projet, il faut définir le fonctionnement de votre pizzeria puis étudier les aspects financiers de votre projet.

Les questions pour définir précisément le projet

Voici quelques problématiques importantes qu’il faut aborder pour avancer dans la mise en place du projet :

  • Les modalités d’exercice de l’activité : de manière ambulante en utilisant un camion-pizza, dans un local… ?
  • Le secteur géographique visé. Si vous exercez dans un local, où sera-t-il situé ? Si vous exercez votre activité de manière ambulante dans un camion-pizza, où sont situés vos emplacements et quand y serez-vous présent ?
  • Les méthodes de consommation des pizzas : pizzas à retirer sur place, possibilité pour les clients de consommer sur place, livraison des pizzas au domicile des clients…
  • Le personnel : qui va travailler dans la pizzeria ? des embauches sont-elles nécessaires ?

Ces questions sont nécessaires pour déterminer les investissements que vous devez prévoir.

Quelques critères de réussite pour ouvrir une pizzeria

Le choix de l’emplacement (ou des emplacements)

L’emplacement de votre future pizzeria est un critère important pour la réussite de votre projet. De préférence, il faut choisir un local adapté à l’exercice de votre activité, situé à un endroit facilement accessible et visible par le plus de personnes possibles. La problématique est la même si vous exercez votre activité de manière ambulante.

Le savoir-faire et les qualités du créateur d’entreprise

Il est préférable d’avoir une première expérience de travail dans ce métier avant d’ouvrir sa propre pizzeria. Si ce n’est pas le cas, il faut suivre des formations et, en cas de reprise d’un commerce, négocier une période de transition suffisante pour que le cédant puisse vous former correctement.

En tant que chef d’entreprise, il faut également avoir un minimum de connaissances en gestion pour gérer convenablement la pizzeria. Vos qualités relationnelles permettront quant à elles de développer et fidéliser votre clientèle.

Le prévisionnel financier d’un projet d’ouverture de pizzeria

Dans ce secteur d’activité, la marge de production est assez importante (différence entre le prix de vente du produit et son coût de fabrication). Toutefois, son taux exact dépend du prix des ingrédients que vous achetez et du prix de vente de vos pizzas. En général, le taux de marge brute oscille entre 60 et 70%.

Le prévisionnel doit tout d’abord contenir le chiffre d’affaires prévisionnel et tous les achats nécessaires à la production des pizzas (ingrédients, emballages…).

Ensuite, au niveau des investissements et des dépenses à ne pas négliger en dehors de la fabrication des pizzas, nous retrouvons :

  • En cas d’exercice de l’activité dans un local commercial : le loyer, les charges locatives, l’assurance du local, l’aménagement et les équipements de la cuisine (frigos, four à pizza…), l’aménagement de la salle, le mobilier.
  • En cas d’exercice de l’activité de manière ambulante : l’achat ou la location du camion-pizza, l’aménagement intérieur et les équipements, l’assurance du véhicule, les dépenses d’entretien et de carburant, les redevances pour les emplacements.

Dans les dépenses, il faut ensuite ajouter toutes les dépenses de fonctionnement de l’entreprise : honoraires de l’expert-comptable, assurance de l’activité, dépenses de publicité, forfait téléphonique et internet, frais bancaires (terminal de paiement par carte bancaire notamment)…

Ouvrir une pizzeria : se lancer seul ou en franchise ?

Lorsque l’on projette d’ouvrir une pizzeria, on peut être amené à s’interroger sur l’intérêt qu’il pourrait y avoir à rejoindre un réseau de franchise. En effet, il existe de nombreux franchiseurs dans le secteur des pizzerias.

En ouvrant votre pizzeria en franchise, vous profiterez de la puissance du réseau du franchiseur, notamment de la notoriété de son nom commercial et des opérations de communication auprès du grand public. Normalement, vous bénéficierez du savoir-faire du franchiseur et suivrez des formations.

En contrepartie, vous ne serez pas totalement indépendant car vous serez lié par un contrat de franchise. Il sera nécessaire de vous conformer à toutes les règles du franchiseur pour exercer votre activité (approvisionnement, composition des pizzas, prix…). De plus, travailler en franchise à un coût (droit d’entrée, redevances, royalties…).

Si vous avez de bonnes chances de parvenir à développer suffisamment l’activité de votre pizzeria par votre propre moyen, la franchise n’a que peu d’intérêt.

Les formalités préalables avant d’ouvrir une pizzeria

L’ouverture d’une pizzeria nécessite plusieurs formalités, notamment lorsque l’activité est exercée de manière ambulante.

Les normes et les règles générales à respecter

Tout d’abord, une formation sur l’hygiène doit être suivie auprès d’un organisme agréé, sauf si vous justifiez d’au moins trois ans d’expérience professionnelle dans le secteur alimentaire en qualité de responsable ou si vous détenez un diplôme de niveau V figurant dans l’arrêté du 25 novembre 2011 (voir ici : Legifrance).

Ensuite, il faut respecter toutes les règles d’hygiène et de sécurité sanitaire applicables dans le secteur de la restauration. Ces règles sont consultables sur le site service-public.fr.

Le véhicule ou le local doit répondre à toutes les normes applicables aux établissements recevant du public. Ces normes sont également consultables sur le site service-public.fr.

De plus, si vous prévoyez de vendre des boissons alcoolisées, il faut détenir la licence adéquate. Les marchands ambulants ont l’interdiction de vendre au détail, soit pour consommer sur place, soit pour emporter, des boissons de 4ème et 5ème catégorie.

Enfin, une déclaration auprès de la Direction Départementale en Charge de la Protection des Populations est obligatoire à partir du moment où vous commercialisez des denrées alimentaires contenant des produits d’origine animale.

Les formalités spécifiques pour ouvrir une pizzeria ambulante

Afin d’ouvrir une pizzeria ambulante, il faut obtenir une carte de commerçant ambulant et obtenir une autorisation pour l’occupation de chaque emplacement souhaité.

La carte de commerçant ambulant

Si l’activité est exercée en dehors de la commune de domiciliation de l’entreprise, il faut obligatoirement obtenir une carte de commerçant ambulant. Nous vous expliquons comment faire ici : la carte de commerçant ambulant.

L’autorisation pour occuper un emplacement

Pour chaque emplacement occupé, il faut obligatoirement obtenir une autorisation. Voici comment faire pour occuper légalement un emplacement :

  • Emplacement sans emprise au sol sur le domaine public : un permis de stationnement délivré par la mairie ou la préfecture est obligatoire. Une redevance devra être payée.
  • Emplacement sur un marché ou dans une halle : une autorisation d’occupation temporaire de l’espace public délivrée par la mairie est obligatoire. Un droit de place devra être payé.
  • Emplacement sur un endroit privé : l’autorisation du propriétaire est obligatoire. Le montant exigé par le propriétaire doit être payé.

Les démarches pour ouvrir une pizzeria

Une fois que toutes les conditions sont réunies pour ouvrir votre pizzeria et démarrer votre activité, vous devez accomplir les démarches d’immatriculation. Celles-ci sont étroitement liées à la forme juridique de votre entreprise.

Le choix du statut juridique de votre entreprise

Avant d’engager les démarches d’immatriculation, il est nécessaire de choisir le statut juridique de votre entreprise. Plusieurs options sont possibles :

  • Si vous créez votre pizzeria seul(e) : l’entreprise individuelle, l’EIRL, l’EURL et la SASU. Nous vous aidons dans votre choix ici : Je crée mon entreprise seul.
  • Si vous créez votre pizzeria à plusieurs : la SARL et la SAS sont les deux formes juridiques de société les plus utilisées. Nous vous aidons dans votre choix ici : SARL ou SAS ?

Les démarches d’immatriculation

La dernière étape à accomplir avant de pouvoir ouvrir officiellement votre pizzeria et démarrer votre activité consiste à immatriculer votre entreprise. Pour cela, vous devez réaliser toutes les formalités de création nécessaires en fonction de la forme juridique de votre entreprise.

Notre partenaire de confiance peut se charger de toutes les démarches pour ouvrir votre pizzeria :

Ouvrir une pizzeria

Le coin des entrepreneurs met à votre disposition des guides d’information pour que vous puissiez vous renseigner sur toutes les démarches d’immatriculation en fonction de la forme juridique de votre entreprise : Entreprise individuelleEURLSASUSARLSAS.


Pierre FACON – Webmaster du coin des entrepreneurs

Dirigeant de F.C.I.C, édition et gestion de sites sur la création et la gestion d’entreprise.
Conseiller en création d’entreprise




Poster un commentaire

Pour obtenir une réponse rapide, nous vous conseillons de poser vos questions sur notre chat (en bas à droite). Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs
dictum risus Praesent dapibus adipiscing nunc ipsum massa suscipit libero Praesent