Index » La création d'entreprise » Commerce organisé » Franchise » Ouvrir une franchise High-tech

Ouvrir une franchise High-tech

Comment se lancer dans la création d’une entreprise High-tech ? Pourquoi choisir la franchise ?

Dans cette publication, notre partenaire Les Echos de la franchise répond à ces deux questions.

Ouvrir une franchise High-tech

Entreprendre seul dans la high-tech, une tâche compliquée

Pour entreprendre seul et porter un projet high-tech, il faut être sûr de soi, avoir une personnalité assez forte pour supporter le challenge, et posséder le potentiel, mais aussi les compétences nécessaires à la bonne réalisation du projet de l’entreprise.

Si vous quittez un emploi dans lequel vous aviez des collègues, vous êtes habitués à voir du monde et à discuter, ce qui sera plus compliqué en travaillant seul, surtout si dans un premier temps vous domiciliez votre entreprise à votre domicile personnel. Il est important de supporter l’isolement, et d’être particulièrement rigoureux.

Il faut savoir que les entreprises unipersonnelles sont les plus choisies lors de la création d’entreprise, passant de 61 à 83 % en 8 ans.  

  • Posez-vous les questions suivantes :
  • Etes-vous totalement autonome ?
  • Avez-vous les connaissances nécessaires pour gérer tous les domaines présents dans une entreprise ?
  • Pouvez-vous respecter un emploi du temps défini ?
  • Pouvez-vous respecter les règles que vous vous fixez dans le cadre de l’entreprise ?
  • Arriverez-vous à négocier et discuter de façon à créer un réseau client ?
  • Supporterez-vous les conseils, ou reproches, d’un client ou d’un autre dirigeant ?
  • Pouvez-vous créer des relations de travail, aller à des dîners de créateurs d’entreprise ?

Si vous ne répondez pas positivement à ces questions, il sera sans doute difficile pour vous d’entreprendre en solo et choisir la franchise peut être une bonne option.

Se lancer en franchise

La franchise permet en effet de réduire les risques en apportant à l’entrepreneur une marque, une enseigne et un concept qui bénéficient déjà d’une notoriété établie. Le franchiseur propose un contrat par lequel il cède au franchisé l’autorisation d’utiliser son enseigne sous certaines conditions, et les profits sont ensuite partagés entre le franchiseur et le franchisé.

Par ailleurs, à l’ère du digital, il faut apporter des éléments de réassurance. La franchise permet aux clients d’être rassurés par les enseignes connues, il s’agit là d’un des principaux avantages de la franchise. Le franchisé va bénéficier d’une clientèle pré-existante.

À lire également sur la franchise :

Un article rédigé par notre partenaire Les Echos de la franchise



Poster un commentaire

Pour obtenir une réponse rapide, nous vous conseillons de poser vos questions sur notre chat (en bas à droite). Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs
elit. et, commodo mattis Aliquam Phasellus leo risus.