Index » La création d'entreprise » Commerce organisé » Franchise » S’associer pour lancer sa franchise : comment s’y prendre ?

S’associer pour lancer sa franchise : comment s’y prendre ?

Franchise

C’est décidé, vous lancez votre franchise et vous avez décidé de vous y atteler à deux. Le choix de s’associer doit être mûrement réfléchi pour la pérennité de l’entreprise et des règles de départ doivent être établies.

S'associer pour lancer une franchise

La complémentarité des associés

Par définition, un associé est une personne physique ou une personne morale qui aura apporté des apports au capital d’une société (en numéraire, nature ou industrie) et qui par déduction, détiendra des parts de ce capital. La différence avec un actionnaire, c’est que l’associé pourra avoir un droit de regard et de décision sur la gestion de la société. Choisir le bon associé est donc primordial.

A deux, on est toujours plus fort. Alors quand on se lance dans la création d’une franchise avec un associé, il faut que cela soit utile, et que les profils soient complémentaires que ce soit au niveau commercial, technique, RH…l’associé est censé partager la charge de travail et participer aux stratégies de l’entreprise.

Et, avant tout, le partenaire est aussi un entrepreneur qui doit avoir la motivation et l’envie de se lancer. Parmi les deux créateurs, si l’un est excellent dans le service client, le second pourra être très performant dans la gestion logistique par exemple. Cela permettra à la franchise de se développer sereinement.

Association en franchise : risques limités

Qui dit association dans une entreprise, dit partage des bénéfices mais aussi…limitation des risques. En effet, en étant associé, on divise les risques en deux – pour financer le projet de franchise par exemple, les banques vont souhaiter avoir des garanties et chaque personne pourra alors s’engager sur une partie du montant financier total au lieu de tout engager seul.

Pour un franchiseur, faire appel à des investisseurs peut permettre de gagner du temps et de dégager des fonds supplémentaires pour un développement plus rapide. Même chose pour les franchisés avec l’émergence de fonds d’investissement qui aident les entrepreneurs à se lancer.

Bien définir les responsabilités

Quand on choisit de s’associer en franchise, il est primordial de définir le rôle et les responsabilités de chacun.

En général, il est conseillé qu’un des associés ait le contrôle de la gouvernance au minimum à 51% du capital. Et dans le cas du 50 – 50 (non recommandé), il faut vraiment avoir une confiance totale entre les associés.

Que l’on choisisse de créer son entreprise en SARL ou SAS, il est conseillé de conclure un pacte entre associés. Cela évite une mauvaise gestion des litiges et facilite les retraits d’associés.

Si on est associé franchiseur, les conflits peuvent souvent émerger des orientations stratégiques qu’il faudra donner à l’entreprise tandis que pour les franchisés, il s’agit souvent d’une question de cession de la franchise quand l’un souhaite vendre.

À lire également sur la franchise :

Un article rédigé par notre partenaire Les Echos de la franchise

Poster un commentaire

L'équipe du Coin des entrepreneurs met tout en oeuvre pour vous apporter une réponse le plus rapidement possible. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs
dapibus efficitur. libero. adipiscing ultricies eget quis