Index » Nos guides par métier » Start-up et sociétés innovantes » Créer une entreprise high-tech (start-up technologique)

Créer une entreprise high-tech (start-up technologique)

La création d’une entreprise high-tech, ou start-up technologique, consiste en un projet de développement d’un produit ou d’un service de haute technologie. Généralement, ces projets requièrent des compétences techniques élevées.

Ce dossier aborde plusieurs thématiques spécifiques liées à la mise en place de projets de créations d’entreprises high-tech ou de start-up technologiques :

Créer une entreprise high-tech

L’organisation d’un projet de création d’une entreprise high-tech

Pour organiser un projet basé sur le développement d’une nouvelle technologie, les participants doivent structurer leur démarche. Il faut procéder par étape, sans précipitation, pour arriver à l’objectif :

  • validation de l’idée,
  • protection de l’idée,
  • définition du modèle économique,
  • étude des besoins pour la phase de recherche et développement,
  • découpage du projet en plusieurs phases,
  • constitution de l’équipe projet,

Une fois que la technologie est développée et que l’entreprise commence à la commercialiser, l’utilisation d’une méthode de lean startup peut permettre d’améliorer l’offre. Cette méthode consiste à utiliser une démarche itérative pour valider des concepts auprès des futurs clients.

Ce dossier vous présente cette méthode en détail : qu’est-ce que le lean startup ?

Entreprise high-tech : l’innovation pour créer un avantage compétitif

Le principal avantage compétitif d’une entreprise high-tech repose sur la technologie développée dans le cadre du projet. Le produit ou le service développé par une entreprise high-tech constitue souvent une innovation importante. Parfois, il s’agit même d’une rupture technologique par rapport à l’existant.

L’avantage compétitif procuré par la nouvelle technologie permet à l’entreprise de se différencier des offres actuelles du marché. Parfois, l’innovation permet quasiment de créer un nouveau marché.

L’équipe projet, critère de réussite d’un projet high-tech

L’équipe réunie autour du projet high-tech est déterminante pour sa réussite. Les participants doivent rassembler ensemble toutes les compétences nécessaires pour développer le produit ou le service.

Le succès du projet ne reposera pas seulement sur le développement de la technologie. Pour réussir, il va falloir ensuite générer des revenus, communiquer, recruter et manager du personnel…L’équipe projet doit être enrichie par des profils non techniques : des financiers, des commerciaux, des managers…

Le financement d’une entreprise high-tech

Un projet de création d’une entreprise high-tech a besoin de financement pour pouvoir réaliser des investissements et rémunérer les membres de l’équipe. Un projet high-tech ne génère aucun revenu durant la phase de recherche – développement.

Dans un premier temps, les membres de l’équipe percevront peut-être des allocations chômage. Toutefois, ce revenu est temporaire et la phase de recherche-développement peut prendre beaucoup de temps. Sinon, certains membres peuvent poursuivre une activité rémunératrice en parallèle. Toutefois, le temps qu’ils y consacrent ne sera pas affecté au développement du produit ou du service.

Lorsqu’un financement externe est sollicité, un business plan clair et compréhensible doit être rédigé. Au démarrage du projet, la difficulté consiste à attirer l’intérêt des investisseurs car les fondateurs n’ont rien de très concret à présenter. Les partenaires doivent comprendre l’intérêt du projet. La présentation doit être simple et compréhensible, il faut éviter d’employer un jargon trop technique pour les lecteurs.


Vous avez besoin d’un financement professionnel ? Nous vous accompagnons dans le montage de votre dossier, la recherche et l’obtention de votre financement : Demander un financement professionnel

Les projets et les entreprises innovantes sont éligibles à plusieurs dispositifs financiers qui peuvent apporter un sérieux coup de pouce : prêt pour l’innovation, crédit d’impôt-recherche… Un expert-comptable peut accompagner l’entreprise sur ces dispositifs.

Une fois que la technologie est développée et que de premiers tests valident l’intérêt de l’innovation proposée, la recherche de financements sera beaucoup plus simple. Suivant la puissance du projet et les besoins de développement, des levées de fonds pourront être envisagées.

La visibilité des entreprises high-tech

Les projets de création d’entreprise high-tech ne sont pas les plus nombreux, ceux sont des projets complexes à mener. Par contre, ils peuvent susciter beaucoup d’intérêts.

De nombreux projets high-tech se développent dans des incubateurs, ce qui leur permet de travailler leur visibilité au sein de l’écosystème dans lequel ils évoluent. Pour accroître la visibilité du projet, il faut élaborer une stratégie de communication, notamment par l’intermédiaire des réseaux sociaux et des communiqués de presse publiés sur des médias pertinents.

La participation à un concours de création d’entreprise orienté sur les nouvelles technologies peut apporter un véritable coup de pouce à une entreprise high-tech.

Créer une entreprise high-tech : les risques et les contraintes

Le lancement d’un projet de création d’une entreprise high-tech repose en grande partie sur la phase de recherche-développement. Cette étape peut avoir une longue durée, pendant laquelle l’entreprise ne génère aucun revenu. Ainsi, la première contrainte d’un projet high-tech est financière. Il faut disposer des ressources financières suffisantes pendant la période de recherche-développement du projet.

Ensuite, de nombreux projets high-tech échouent. Le taux d’échec est plus élevé que sur des projets classiques. Il est donc nécessaire de tenir compte, dès le départ, de l’hypothèse d’un échec. En contrepartie de ce risque plus important, les projets qui réussissent ont un potentiel financier très fort.

Dans les projets high-tech, l’équipe est majoritairement constituée de techniciens et de chercheurs. Le projet se focalise sur les opérations de recherche et développement. Toutefois, dans le cadre d’une démarche entrepreneuriale, un business model clair et précis doit être établi dès le début. Avant de développer la technologie, il faut avoir une stratégie marketing.

À lire également sur les start-up :

Pierre Facon

Fondateur du site Le Coin des Entrepreneurs. Dirigeant d'une société spécialisée dans l'édition et la gestion de sites internet sur la création, la reprise et la gestion d'entreprise. Conseiller et expert en création d’entreprise.



Poster un commentaire

Nous ferons de notre mieux pour vous répondre dans des délais raisonnables. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs
ipsum massa vel, ut libero Sed id consectetur Curabitur venenatis