Gestion administrative

La gestion d’entreprise est un domaine important pour tout chef d’entreprise, elle englobe plusieurs domaines : gestion commerciale, facturation, financement de l’activité, comptabilité et gestion financière, gestion des assurances…

La comptabilité constitue une partie importante de la gestion d’entreprise pour le dirigeant. Une comptabilité en bonne et due forme est indispensable. Les informations comptables et financières constituent également des ressources indispensables pour piloter correctement l’entreprise.

Vous retrouverez dans la thématique suivante toutes les informations nécessaire sur les obligations comptables à respecter en fonction de votre statut juridique la comptabilité.

Retour à la rubrique : Gestion d’entreprise

Les comptes consolidés en comptabilité

La consolidation est une obligation légale qui pèse sur les groupes de sociétés consistant à établir des comptes consolidés et un rapport de gestion du groupe. L’établissement des comptes consolidés est une pratique assez complexe, nécessitant la plupart du temps l’intervention d’un expert. Cet article aura pour objectif de vous expliquer ce que l’on appelle « comptes consolidés », et de présenter globalement qui doit les établir. Qu’appelle-t-on les comptes consolidés ? Les comptes consolidés ont pour objectif de présenter le patrimoine, la situation financière et les résultats, de l’ensemble constitué par une société consolidante et les entreprises qui lui sont liées. En établissant des comptes consolidés, le groupe pourra ainsi bénéficier d’une présentation financière du groupe : Le chiffre d’affaires généré par le […]

Les soldes intermédiaires de gestion (SIG)

Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) permettent d’identifier et d’analyser les éléments ayant contribué à la formation du résultat. Ils permettent de distinguer les éléments liés à la production (activité normale de l’entreprise), ceux liés à l’investissement et au financement (poids de l’endettement) et ceux qui présentent un caractère exceptionnel. Les soldes intermédiaires de gestion peuvent intégrer un business plan établi dans le cadre d’une création ou d’une reprise d’activité. Que comprennent les soldes intermédiaires de gestion ? Les soldes intermédiaires de gestion sont présentées dans un tableau qui calcule étape par étape les indicateurs suivants : la production de l’exercice la marge commerciale la valeur ajoutée l’excédent brut d’exploitation le résultat d’exploitation le résultat financier le résultat courant avant impôt […]

Commissaire aux comptes : les seuils de désignation

A leur création ou compte tenu de leur développement, certaines entités devront obligatoirement nommer un commissaire aux comptes qui sera notamment chargé de certifier ou non les comptes de l’entreprise. Un commissaire aux comptes doit donc être nommé obligatoirement dès le franchissement de certains seuils ou du fait des caractéristiques de l’entité, mais il est également possible de nommer un commissaire aux comptes même si l’entreprise n’y est pas obligé. Nous vous proposons un rappel sur les principales obligations applicables en matière de nomination d’un commissaire aux comptes. La désignation du commissaire aux comptes Tout d’abord, il existe deux motifs qui peuvent engendrer la nomination d’un commissaire aux comptes : Le franchissement de certains seuils ou lorsque l’entité remplit certains critères ; La désignation […]

Le centre de gestion agréé : obligations, adhésion et avantages

Un centre de gestion agréé est un organisme ayant pour objet de fournir aux entreprises industrielles, commerciales, artisanales et agricoles une aide technique en termes de gestion et de formation. Pour les professions libérales, ce rôle appartient aux associations agréées. En cas d’adhésion à un centre de gestion agréé, le chef d’entreprise peut bénéficier, sous certaines conditions, de nombreux avantages fiscaux. Adhérer à un centre de gestion agréé Toutes les entreprises ont la faculté, quelque soit leur régime fiscal (impôt sur le revenu ou impôt sur les sociétés) ou leur régime d’imposition (régime simplifié, régime réel…) et quelque soit leur forme juridique (personne morale ou entreprise individuelle), d’adhérer à un centre de gestion agréé. Cependant, les avantages fiscaux sont octroyés, […]

Auto-entrepreneur : Facturation et comptabilité

Les auto-entrepreneurs placés sous le régime fiscal de la micro entreprise (micro BIC ou micro BNC) bénéficient d’importants allègements comptables. Un auto entrepreneur ne doit pas établir de comptes annuels mais simplement tenir un livre mentionnant, de manière quotidienne, les recettes encaissées, ainsi qu’un registre des achats lorsque l’activité exercée consiste en de l’achat-revente. Les auto-entrepreneurs ne doivent pas produire de déclarations de résultats mais doivent tout de même reporter le montant de leurs recettes sur la déclaration 2042 C (la case varie selon l’option éventuelle au prélèvement libératoire de l’impôt sur le revenu). La comptabilité de l’auto-entrepreneur Les auto-entrepreneurs doivent tenir : Un livre journal des recettes : Il  mentionne le montant et l’origine des recettes, de manière quotidienne. Les […]

La formation du dirigeant d’entreprise

La formation est importante pour le créateur ou repreneur d’entreprise qui sera confronté à des domaines dans lesquels il n’a aucune expérience : comptabilité, gestion, commercial, marketing… Il est donc très important, pour le dirigeant ou futur dirigeant, de suivre une formation qui lui permettra d’acquérir des bases solides dans les domaines qu’il ne maitrise pas suffisamment. Le dispositif de la formation professionnelle continue s’adresse également aux dirigeants d’entreprise. Dirigeants : suivre et choisir sa formation En fonction de votre profil, de vos expériences passées et des domaines qui sont indispensables au fonctionnement de votre entreprise (le commercial pour une activité de vente, la communication pour une activité de formateur…), vous pouvez facilement déterminer sur quels points vous devez éventuellement vous […]

Le rôle de l’expert comptable

L’expert comptable est un professionnel de la comptabilité dont le rôle va beaucoup plus loin que l’établissement des comptes de l’entreprise : C’est un véritable partenaire du dirigeant qui fournira des conseils en matière juridique, fiscale, sociale, comptable voir même patrimoniale. Le rôle de l’expert comptable est très important pour les entreprises, que ce soit lors de sa création, de son développement ou de sa transmission. Rôle de l’expert comptable pour les créateurs d’entreprise L’expert comptable peut jouer un rôle important en intervenant dans une création d’entreprise, et il peut intervenir bien au-delà que dans le cadre de la réalisation du bilan prévisionnel de l’entrepreneur. En s’appuyant notamment sur les données chiffrées issues des documents prévisionnels, l’expert comptable pourra conseiller […]

La gestion de la SAS

Lorsque l’on évoque la gestion d’une SAS au sens large, deux types de protagonistes principaux doivent être distingués : Ceux qui participent à la direction de la SAS et ceux qui exerce une fonction de contrôle sur la SAS. Dans les organes de direction, il y aura bien entendu le président de la SAS, ainsi que le ou les autres éventuels organes mis en place par les associés. Pour ce qui est du contrôle, il y aura bien entendu les associés de la SAS, mais aussi le commissaire aux comptes et/ou le comité d’entreprise dans certains cas. La direction de la SAS Toute SAS doit obligatoirement avoir un président, qui assurera la gestion quotidienne de la société. C’est le seul organe de direction […]

Mandat social et contrat de travail : ce qu’il faut savoir

La question de savoir si le cumul entre le statut de dirigeant et de salarié au sein de la même société fait l’objet de nombreuses discussions et une jurisprudence abondante existe sur ce sujet. Ce cumul permet notamment à l’intéressé de bénéficier des dispositions prévues par le code du travail pour les salariés, des conventions collectives et surtout, de percevoir des indemnités chômage en cas de perte d’emploi, chose à laquelle tout dirigeant ne peut prétendre. Conditions pour pouvoir cumuler les deux statuts Pour que le dirigeant puisse également avoir le statut de salarié au sein de la société, certaines conditions doivent être réunies afin que le cumul soit valide : Le poste occuper en qualité de salarié doit correspondre à […]

Le rapport de gestion dans les SARL

Les gérants d’une SARL doivent  établir par écrit un rapport de gestion chaque année, préalablement à la réunion de l’assemblée générale des associés. Le rapport de gestion fait parti des documents qui doivent être communiqués aux associés avant la tenue de l’assemblée annuelle, et qui doivent être déposées au greffe avec les comptes annuels. Depuis 11 août 2018, une dispense existe. Elle concerne également les EURL. Le rapport de gestion d’une SARL doit être établi au plus tard 15 jours avant la convocation des associés lorsqu’il n’y a pas de commissaire aux comptes, et au plus tard un moins au moins avant la convocation dans le cas contraire. SARL dispensées d’établir un rapport de gestion Les SARL qui répondent à la définition […]

Les mentions obligatoires sur les factures

Toutes les factures doivent obligatoirement comporter obligatoirement certaines mentions. On peut distinguer les mentions obligatoires, devant figurer sur toute facture, et les mentions particulières, devant figurer dans certains cas. Un autre dossier aborde le support à utiliser pour les factures et son envoi. Les mentions obligatoires sur les factures Les renseignements relatifs au vendeur : Doivent figurer sur la facture la forme juridique de la société et le capital social, le nom ou la dénomination sociale du vendeur, son adresse (son siège social obligatoirement), son numéro d’immatriculation au registre du commerce et des sociétés, son numéro SIREN et son numéro de TVA intracommunautaire. Les renseignements relatifs à l’acheteur : Le nom ou la dénomination sociale de l’acheteur, son adresse et son numéro de TVA […]

Les paiements en espèces : seuils, refus et interdiction

Les paiements en espèces sont possibles mais sous certaines limites. La loi prévoit des plafonds qu’il faut impérativement respecter sous peine de sanctions, des interdictions de paiement en espèces pour certaines transactions, et également un possibilité de refuser un paiement en espèces. Nous vous expliquons ci-dessous toutes les règles que vous devez connaître en matière de paiement en espèces. Les règles encadrant les paiements en espèces Les limites de paiement en espèces sont prévues dans le but de lutter contre la fraude fiscale et contre le blanchiment de capitaux. Actuellement, les paiements en espèces sont autorisés à condition que les sommes ne soient pas supérieures à : 300 euros pour les paiements en espèces de sommes dues aux finances publiques ; 1000 euros […]

Faire une facture : les règles à appliquer

La facture est un document émis par support papier ou par voie électronique, attestant de l’achat ou de la vente d’un ou de plusieurs biens ou services, et comportant un certain nombre de mentions obligatoires. Elle peut être émise pour le vendeur (ou prestataire), ou par un tiers mandaté à cet effet. Une facture, pour pouvoir être valablement émise, doit respecter un certain formalisme. Nous verrons tout d’abord le support à utiliser pour émettre une facture, puis quand est-ce qu’il faut l’émettre et enfin les cas particuliers. Quel support utiliser pour émettre une facture ? Il y a actuellement trois types de support qui sont utilisés pour émettre une facture : Les factures sous format papier, les factures sous format […]


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs
justo nunc Praesent velit, felis massa elementum neque. accumsan dolor venenatis,