Index » La gestion d'entreprise » Gestion d'entreprise » Comptabilité » La comptabilité de trésorerie

La comptabilité de trésorerie

La comptabilité de trésorerie est méthode de tenue de la comptabilité basée sur les encaissements et les décaissements. Vos recettes et vos dépenses enregistrées en comptabilité correspondent uniquement à des montants que vous avez reçus et que vous avez payés. Les créances et les dettes ne sont constatées qu’à la date de clôture de l’exercice comptable.

Dans de dossier, nous vous expliquons en détail le système de la comptabilité de trésorerie, son fonctionnement, ses avantages et ses inconvénients.

Principe de la comptabilité de trésorerie

La comptabilité de trésorerie consiste à enregistrer dans les livres de trésorerie, en cours d’exercice comptable, tous les encaissements et les décaissements en distinguant les modes de règlement (chèque, banque, caisse) et la nature des opérations réalisées (achats, ventes, prélèvements ou apports de l’exploitant…).

Ensuite, à la clôture de l’exercice comptable, on enregistre en comptabilité toutes les créances et dettes en cours à la date de clôture de l’exercice. Cela signifie qu’il faut enregistrer toutes les factures clients et toutes les factures de dépenses non payées à la date de clôture (les encaissements et les décaissements relatifs à celles-ci interviendront sur l’exercice suivant).

A la différence de la comptabilité d’engagement, les créances et les dettes ne sont constatées, dans le cadre de l’utilisation d’une comptabilité de trésorerie, qu’à la clôture de l’exercice.

Peu importe le système de comptabilité utilisé (comptabilité d’engagement ou comptabilité de trésorerie), les éléments figurant au bilan et au compte de résultat sont identiques.

Qui peut tenir une comptabilité de trésorerie ?

La tenue d’une comptabilité de trésorerie n’est pas possible pour toutes les entreprises. Seules les entreprises relevant des BNC et certaines petites entreprises relevant des BIC sont autorisées à utiliser la comptabilité de trésorerie.

L’article L123-25 du Code de commerce permet aux entreprises imposées dans la catégorie des BIC d’opter pour la tenue d’une comptabilité de trésorerie lorsqu’elles sont placées, de plein droit ou sur option, au régime réel simplifié d’imposition.

Pour les entreprises dont les bénéfices sont imposés dans la catégorie des BNC et qui relèvent du régime de la déclaration contrôlée, il est nécessaire de tenir une comptabilité de trésorerie

Nous évoquons ce point plus en détail ici : qui peut tenir une comptabilité de trésorerie ?

Faut-il un expert-comptable pour tenir une comptabilité de trésorerie ?

La plupart des entreprises ont besoin de solliciter un expert-comptable pour tenir leur comptabilité, même en cas d’option pour la tenue d’une comptabilité de trésorerie.

En effet, la gestion en interne de l’ensemble des travaux comptables et fiscaux consomme du temps et peut être contributrice de risques en l’absence de connaissances suffisantes en comptabilité / fiscalité. De plus, la dimension conseil qu’offre l’expert-comptable au chef d’entreprise dans le cadre de sa mission est un atout non négligeable.

Notre partenaire expert-comptable peut vous proposer un devis gratuit pour gérer votre comptabilité : Plus d'infos ICI.

Avantages de la comptabilité de trésorerie

Si vous êtes bien organisé administrativement, votre expert-comptable doit normalement être en mesure de traiter rapidement votre dossier. Ainsi, les honoraires de l’expert-comptable seront moins importants.

Pour cela, il est conseillé de classer, mensuellement, vos achats et vos ventes de manière chronologique derrière le relevé bancaire concerné.

De plus, il existe désormais des moyens informatiques qui permettent de récupérer directement vos relevés bancaires en comptabilité, ce qui réduit d’avantage le travail de saisie comptable à effectuer.

Enfin, le classement de pièces comptables est très simple en comptabilité de trésorerie : il suffit, mensuellement, de rattacher de manière chronologique au relevé bancaire les ventes et les achats qui y figurent.

Inconvénients de la comptabilité de trésorerie

Etant donné qu’il n’y a que les encaissements et décaissements qui sont pris en compte, le chef d’entreprise peut se trouver dans des situations qui ne l’avantage pas. Par exemple, de grosses dépenses ont été réalisées en fin d’exercice mais celles-ci n’ont pas été réglées : elles ne viendront donc pas en déduction du résultat et ne diminueront ainsi pas l’imposition fiscale et sociale de l’entrepreneur.

Ensuite, la gestion fiscale peut être compliqué, notamment lorsque l’entreprise établie des déclarations mensuelles de TVA et qu’elle doit déclarer les opérations par rapport aux débits (c’est-à-dire à date de facture) alors qu’elle tient une comptabilité de trésorerie (donc sur encaissements et décaissements).

Conseil : lorsque vous utilisez une comptabilité de trésorerie, l’idéal est d’opter pour le régime simplifié en matière de TVA (dépôt d’une déclaration annuelle puis acomptes trimestriels). La déclaration est ainsi établie à la fin de l’exercice comptable, au moment où les créances et les dettes non encore réglées sont constatées en comptabilité.

Dans certains cas, le compte de résultat et le bilan ne reflète pas forcément ce qui s’est passé sur l’exercice étant donné que toutes les opérations ne sont pas forcément payées.

Enfin, il conviendra de suivre, parallèlement à la comptabilité de trésorerie, les factures d’achats et de ventes non encore réglées, car elles ne figureront pas dans celle-ci : vous ne pourrez donc pas suivre vos tiers (comme on le fait en comptabilité d’engagement).

A lire également sur la comptabilité :

 


Pierre FACON – Webmaster du coin des entrepreneurs

Dirigeant de F.C.I.C, édition et gestion de sites sur la création et la gestion d’entreprise.
Conseiller en création d’entreprise.


12 commentaires sur “La comptabilité de trésorerie”

  1. koue murielle dit :

    bonjour, je viens d’avoir à charge la gestion de la comptabilite d’une entreprise unipersonnelle de construction au capital de 10000000.quelle organisation comptable dois-je mettre en place?

    • Pierre Facon dit :

      Bonjour,
      Impossible de vous répondre comme cela. Généralement on n’utilise la comptabilité analytique pour ce type de métier, afin d’avoir la rentabilité par chantier.

  2. marianne dit :

    comment gérer la comptabilité d’une association ???

  3. Claire Dodé dit :

    Bonjour,

    Je suis une petite entreprise qui démarre.
    Comment puis-je gérer en encaissement/décaissement
    – la constitution du fond de roulement
    – les provisions pour achat de matériel

    Merci.

    Claire Dodé

  4. Ramo dit :

    Est ce qu’une SASU en activité BNC à le droit de choisir la comptabilité de trésorerie ?

    • Pierre F. dit :

      Bonjour,

      Une SASU, à la base, ne peut pas être en BNC. Toutefois, il est possible d’opter pour une comptabilité de trésorerie si vous ne dépassez pas certains seuils.

      Bonne journée

      • Ramo dit :

        Bonjour,

        Une SASU peut opter pour l’IR si elle satisfait certaines conditions, et ma SASU est bien créée en IR / BNC. Je vois pas pourquoi vous dites que ce n’est pas possible :
        https://www.lecoindesentrepreneurs.fr/pourquoi-creer-une-sasu/
        http://www.apce.com/pid593/sas-sasu.html

        Donc, ma question reste ouverte, une SASU IR / BNC doit elle choisir une compta de trésorerie ou d’engagements ?

      • Pierre F. dit :

        Bonjour,

        Si votre SASU a opté pour l’IR (vous ne l’avez pas précisé), c’est effectivement différent.

        Vous pouvez choisir d’utiliser une comptabilité de trésorerie sous réserve de ne pas dépasser certains seuils.

        Voici un article où vous aurez plus d’informations :
        La comptabilité de trésorerie

        Bonne journée !

      • Ramo dit :

        Bonjour,

        Merci pour le lien.

        Les seuils n’étant applicables que pour les BIC, donc, dans mon cas, je peux choisir en toute sérénité la compta de trésorerie pour la déclaration de fisc.

        Par contre le CGA vient de me préciser que je dois faire également une compta d’engagements pour l’exercice comptable qui lui est destiné au greffe et d’autres organismes.

        Bonne journée !

  5. joshef dit :

    Une méthode comptable où les recettes sont comptabilisées au cours de la période où ils sont reçus, et les charges de l’exercice au cours duquel ils sont payés. En principe, lorsque les fonds sont reçus pour une vente, il est inscrit dans les livres comptables comme une vente. Ceci est en contraste avec la comptabilité d’exercice, où les recettes et les dépenses sont comptabilisées lorsqu’elles sont encourues.

Poster un commentaire

Compte tenu de vos nombreux commentaires, nous ne vous garantissons pas une réponse immédiate. Vous pouvez aussi obtenir de l'aide en utilisant notre forum : accès au forum


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par FCIC Média