La présentation du plan de financement dans un business plan

Le plan de financement fait partie des tableaux les plus importants de votre business plan. Il va être étudié avec attention par vos futurs prêteurs, c’est pourquoi vous devez veiller à le présenter correctement. Pour mettre en valeur les bons indicateurs, vous devez les connaître et les imbriquer dans le bon ordre. On y retrouve notamment les emplois stables et les ressources durables. Voici comment présenter votre plan de financement dans votre business plan.

presenter le plan de financement dans un businses plan

Les éléments à présenter dans le plan de financement de votre business plan

Un plan de financement comprend deux types d’indicateurs importants : les besoins et les ressources. Leurs appellations sont plutôt explicites. L’objectif de votre démarche est de parvenir à un plan équilibré. Pour cela, il faut que les ressources apportées financent, à minima, les besoins générés par votre projet. Autrement, la trésorerie de votre entreprise sera déficitaire.

Les ressources du plan de financement d’un business plan

Les ressources englobent tous les moyens de financement utilisés par votre entreprise pour faire face à ses besoins. Ils peuvent provenir de votre poche (associé fondateur), de celle prêteurs (établissement de crédit) ou de votre entreprise elle-même (cash dégagé grâce à l’activité).

Les ressources internes comprennent essentiellement les apports des associés. Il peut s’agir des apports incorporés au capital de l’entreprise (apports en numéraire ou apport en nature) ou d’apports en compte courant (récupérables à tout moment).

On distingue également dans les ressources les déblocages d’emprunts. Ils correspondent aux prêts souscrits auprès d’un ou plusieurs établissements de crédit. Contrairement aux apports en capital, ils feront l’objet de remboursements, étalés sur une durée plus ou moins longue.

Enfin, on retrouve la capacité d’autofinancement. La CAF représente la somme d’argent que pourrait potentiellement encaisser votre entreprise en exerçant son activité, en l’absence de délais de paiement. Elle se calcule très simplement à partir du compte de résultat.

Ressources = Apports en capital + Apports en compte courant + Emprunts souscrits + Capacité d’autofinancement

Les emplois du plan de financement d’un business plan

Les emplois regroupent les postes qui vont générer une sortie de ressources, c’est-à-dire un décaissement. Y figurent les immobilisations, le besoin en fonds de roulement, les divers remboursements et les dividendes distribués.

Les immobilisations sont exclusivement composées de vos investissements. Il s’agit de biens ayant une valeur importante et nécessaires à l’exercice de l’activité : matériels en tout genre (véhicule, ordinateur, machine, outil…), brevets, dépôts de marque, etc.

Les autres décaissements comprennent principalement les remboursements de prêts (uniquement pour la partie qui correspond à l’amortissement du capital) et les remboursements de comptes courants d’associés.

Enfin, la CAF ne tenant pas compte des délais de paiement, il convient de les prendre en compte pour calculer un flux de trésorerie. C’est pourquoi on doit faire figurer le besoin en fonds de roulement dans le plan de financement, et plus particulièrement sa variation d’une année sur l’autre.

Emplois = Immobilisations + Remboursements de prêts + Remboursements de compte courant + Variation du BFR

Créer son entreprise - Nos outils pour vous accompagner
Créer son entreprise - Nos outils pour vous accompagner

La présentation des besoins et des ressources dans le plan de financement

Dans un business plan, le plan de financement se présente sous la forme d’un tableau à double entrée. Les lignes recensent les besoins et ressources identifiés. Dans les colonnes, on retrouve les périodes concernées : le lancement de l’activité (période initiale parfois appelée « 0 ») et la fin de chaque année des prévisions financières (1, 2 et 3).

DésignationPériode initialeAnnée 1Année 2
RESSOURCES
Apports en capitala
Apports en compte courantb
Emprunts souscritsc
Capacité d’autofinancementd
Total des ressources (I)a+b+c+d
BESOINS
Immobilisations corporelles, incorporelles, financièrese
Remboursements des emprunts bancairesf
Remboursements des comptes courantsg
Variation du besoin en fonds de roulement *h
Dividendes distribuési
Total des besoins (II)e+f+g+h+i
VARIATION DE LA TRÉSORERIEI-II

* Pour la période initiale (année « 0 »), on prend en compte le besoin en fonds de roulement intégral. Ce n’est qu’à compter de l’année 1 et jusqu’à la fin de l’année 3 que l’on intègre la variation du besoin en fonds de roulement d’une année sur l’autre.

A lire également sur le thème du business plan :

Thibaut Clermont

Co-fondateur du site Le Coin des Entrepreneurs et dirigeant de FCIC, société spécialisée dans l'édition de sites internet sur la création, la gestion et la reprise d'entreprise. Ancien expert-comptable stagiaire.

Créer son entreprise


Poster un commentaire

Nous ferons de notre mieux pour vous répondre dans des délais raisonnables. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs
luctus facilisis Aliquam sed sem, in eleifend