Index » La création d'entreprise » Business plan » Prévisionnel financier » Le plan de financement initial : établissement, exemple et conseils

Le plan de financement initial : établissement, exemple et conseils

Le plan de financement initial sert à déterminer les ressources nécessaires (apports en capital social, emprunts, apports en compte courant d’associé, subventions…) à mobiliser à la date de création de l’entreprise pour financer toutes les dépenses nécessaires au démarrage de l’activité (investissements, besoin en fonds de roulement…).

Le coin des entrepreneurs vous explique ce qu’est le plan de financement initial et comment l’établir, avec plusieurs conseils pour réaliser correctement le plan de financement initial.

Etablir un plan de financement initial

Qu’est-ce qu’un plan de financement initial ?

Le plan de financement initial permet d’estimer le montant total des besoins nécessaires au démarrage de l’activité de l’entreprise puis de déterminer l’ensemble des ressources financières qui seront mobilisées pour financer ces besoins.

Le plan de financement initial doit être équilibré, et même positif de préférence (les ressources sont supérieures aux besoins) afin de disposer d’une marge de sécurité.

Un plan de financement initial est composé de deux parties :

  • Les besoins liés au démarrage de l’activité: frais liés à la création de l’entreprise, investissements, besoin en fonds de roulement. Il s’agit de recenser toutes les dépenses nécessaires à la mise en place de votre projet ;
  • Les ressources financières apportées au démarrage de l’activité: apports en capital social, apports en compte courant d’associé, emprunts à moyen et long terme, aides et subventions. Il s’agit ici de recenser l’ensemble des ressources que vous allez apporter à votre entreprise.

En général, le plan de financement initial s’insère dans le plan de financement global du projet, qui comporte le plan de financement au démarrage du projet puis à la clôture de chaque exercice figurant dans la période des prévisions du business plan (3 ans généralement).

La démarche pour établir un plan de financement initial

Le plan de financement initial est établi au jour du démarrage de l’activité.

Le recensement des besoins nécessaires au démarrage de l’activité

Le premier travail pour établir le plan de financement initial consiste à recenser tous les besoins nécessaires au démarrage de l’activité.

Le plan de financement doit être construit en tenant compte de la TVA sur les besoins. En effet, même s’il sera ensuite possible de récupérer tout ou partie de la TVA grevant vos investissements et vos dépenses initiales, celle-ci doit être payée aux fournisseurs. Votre entreprise va donc débourser des montants TTC (Hors taxes + TVA).

Vous pouvez donc y incorporer l’ensemble de vos besoins pour leur montant TTC, ou pour leur montant hors taxes puis ajouter une ligne spécifique « TVA ».

Il est également nécessaire de tenir compte du besoin en fonds de roulement généré par le démarrage de l’activité, même si aucun besoin en fonds de roulement n’existe à l’instant du démarrage de l’activité. Toutefois, dans les jours qui suivent, le besoin en fonds de roulement commencera à se constituer. Il est donc nécessaire de l’évaluer par avance et d’en tenir compte dans votre plan de financement initial afin d’éviter les difficultés.

L’intégration des ressources mobilisées pour financer le projet

Pour faire face à l’ensemble des besoins initiaux et au besoin en fonds de roulement prévisionnel, il est nécessaire de prévoir des ressources financières.

Vous ne devez incorporer dans votre plan de financement initial que les ressources financières dont vous êtes certain de disposer. Un projet de statuts peut par exemple contenir les engagements des associés en matière d’apports en capital et d’apports en compte courant d’associé.

Toutefois, au niveau des emprunts bancaires, il faudra dans un premier temps incorporer le montant du financement demandé. Ensuite, lorsque vous obtiendrez l’accord de prêt, il faut mettre à jour le plan de financement initial.

L’étude de l’équilibre du plan de financement initial

En fonction du montant global des ressources, le solde plan de financement initial sera :

  • Négatif: le total des besoins est supérieur au total des ressources. Le projet a besoin d’être retravaillé et/ou de nouveaux financements doivent être trouvés.
  • A l’équilibre: le montant total des besoins est égal au montant total des ressources. Tous les besoins nécessaires au démarrage de l’activité sont financés mais vous ne disposez d’aucune marge de sécurité.
  • Positif: le total des besoins est inférieur au total des ressources. Tous les besoins nécessaires au démarrage de l’activité sont financés et vous disposez d’une marge de sécurité égale au solde de trésorerie.

Exemple de plan de financement initial

Voici un exemple de plan de financement initial :

Dans cet exemple, les ressources financières excède le montant des besoins totaux à financer (+ 15 500 euros). L’entrepreneur dispose donc d’une marge de sécurité confortable pour prévenir les imprévus dans le cadre de son projet.

Nos conseils pour établir votre plan de financement initial

Les ressources financières doivent, à minima, équilibrer le plan de financement initial : total des besoins = total des ressources. Il est toutefois conseillé de prévoir une marge de manœuvre (des ressources supérieures aux besoins) afin d’être en mesure de pouvoir financer tout imprévu.

En pratique, vous pouvez par exemple ajouter une ligne « Trésorerie » dans la colonne des besoins de votre plan de financement initial, et y intégrer le montant prévu en tant que marge de manœuvre pour faire face aux imprévus. Ce montant sera égal à la différence entre le total des ressources et le total des besoins.

Dans la construction du financement de votre projet, il faut respecter un certain équilibre entre l’apport de fonds propres (apports en capital et apports en compte courant d’associé) et les fonds empruntés. En général, il est d’usage de financer au moins 30% du projet par fonds propres. Ce pourcentage peut varier en fonction des garanties que vous pouvez apporter.

Egalement, nous vous conseillons fortement de vous faire accompagner dans l’établissement de votre plan de financement initial et, de manière générale, dans la mise en place de votre projet d’entreprise. Un bon accompagnement par un professionnel compétent augmente les chances de réussite de votre projet.

Enfin, si votre plan de financement initial est déséquilibré, il faut à tout prix éviter de modifier quelques chiffres de manière injustifiée pour que cela devienne plus « présentable ». Le déséquilibre traduit une inadéquation entre votre projet et les ressources financières dont vous disposez. En l’absence de vraies solutions, vous vous mettrez en danger.

En cas de besoin, notre partenaire de confiance peut vous accompagner dans votre projet :

 


Pierre FACON – Webmaster du coin des entrepreneurs

Dirigeant de F.C.I.C, édition et gestion de sites sur la création et la gestion d’entreprise.
Conseiller en création d’entreprise.


Poster un commentaire

Compte tenu de vos nombreux commentaires, nous ne vous garantissons pas une réponse immédiate. Vous pouvez aussi obtenir de l'aide en utilisant notre forum : accès au forum


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par FCIC Média