Levée de fonds : avantages et inconvénients

La levée de fonds est une opération de financement consistant à faire appel à des investisseurs, qui prendront une participation au capital social, et deviendront ainsi actionnaires de la société. La plupart des start-ups qui ont besoin de se financer doivent solliciter des investisseurs.

Dans ce dossier, nous nous intéressons aux avantages et aux inconvénients d’une levée de fonds :

levée de fonds avantages inconvénients

Les avantages d’une levée de fonds

De l’argent pour avancer sur le projet

Le principal avantage d’une levée de fonds correspond à sa raison d’être : elle permet d’apporter de l’argent dans le projet. Ces fonds permettront aux associés de se doter de tous les moyens dont ils ont besoin pour réaliser les prochaines étapes de développement de leur projet.

Il s’agit de l’outil de financement qui permet de mobiliser le plus de ressources financières, surtout dans un projet de start-up (qui est plus risqué qu’un projet traditionnel).

Des fonds qui ne devront pas être remboursés

Les apports réalisés par les investisseurs sont des apports en capital social. En contrepartie de leur investissement, ils recevront des actions de la société. Une levée de fonds a donc l’avantage d’être un financement qui n’a pas vocation à être remboursé, comme c’est le cas pour les prêts bancaires. De son côté, l’investisseur espère récupérer ses fonds lorsqu’il revendra ses participations (et en réalisant une plus-value substantielle).

Les investisseurs n’apportent pas seulement de l’argent

En plus des fonds levés qui seront mis à disposition de l’entreprise, les investisseurs peuvent également apporter beaucoup d’autres choses aux associés fondateurs :

  • une exposition médiatique qui leur sera bénéfique,
  • l’accès à des réseaux plus facilement,
  • un regard extérieur sur la stratégie,
  • des conseils,
  • et, parfois, un apport de compétences dans le projet.
Financer son projet - Nos outils pour vous accompagner

Les inconvénients d’une levée de fonds

Le temps de préparation d’une levée de fonds

Une levée de fonds est un processus sur lequel il sera nécessaire de s’investir. Les associés devront y consacrer du temps pour :

  • préparer leur dossier (business plan, valorisation, estimation des besoins et du montant de la levée…),
  • s’entraîner à le présenter,
  • sélectionner des investisseurs et candidater,
  • rencontrer les investisseurs qui proposent une première rencontre.

Jusque-là, il se peut très bien que le temps consacré à l’opération de levée de fonds soit perdu, faute d’investisseurs intéressés.

Ensuite, si l’opération se poursuit, il conviendra de poursuivre les discussions avec ceux qui sont partants pour investir. Les procédures sont assez lourdes avant de pouvoir finaliser l’opération : négociation, due diligence, cadrage juridique, closing.

Le délai de réalisation d’une levée de fonds

Le second inconvénient s’inscrit dans le prolongement du premier. S’agissant d’une opération lourde, les fonds ne seront pas disponibles avant plusieurs mois si la société trouve des investisseurs. Il faut compter environ 6 à 9 mois entre la première étape de la levée de fonds et la réception des fonds.

La dilution des associés en place

En échange des fonds qu’ils investissent dans le projet, les investisseurs deviendront des actionnaires de la société. Les associés fondateurs subiront donc une dilution au niveau de leur pourcentage de participation.

L’intégration d’associés qui ont des intérêts différents

À travers son apport dans la société, un investisseur cherchera à sécuriser son investissement et à réaliser une plus-value, sur un horizon de 5 ans généralement. Les associés fondateurs cherchent, quant à eux, à garder le contrôle de leur entreprise et à conserver un maximum de liberté.

Pour s’entendre, les associés fondateurs et les investisseurs devront donc s’entendre et trouver un compromis.

La complexification du fonctionnement de l’entreprise

L’aboutissement d’une levée de fonds ne signifie pas qu’il ne faudra pas s’occuper des investisseurs, bien au contraire. Très vite, il va falloir structurer l’entreprise et mettre en place des processus pour gérer les investisseurs : réunions récurrentes, conseils stratégiques, autorisation pour certaines décisions, communication d’informations…

À lire également sur les levées de fonds :

Pierre Facon

Co-fondateur - Le Coin des Entrepreneurs
Média online de référence sur la création, la reprise et la gestion d'entreprise
Application digitale pour accompagner les entrepreneurs dans leurs projets
Expert en création d’entreprise

Créer son entreprise


Poster un commentaire

Nous ferons de notre mieux pour vous répondre dans des délais raisonnables. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs