Comment préparer une levée de fonds ?

Une opération de levée de fonds doit être sérieusement préparée pour avoir une chance d’aboutir. Les investisseurs ont le choix entre de nombreux projets (des centaines), il faut donc tout mettre en œuvre pour les intéresser et les convaincre. L’objectif des investisseurs est de réaliser une plus-value sur leurs investissements. Seuls les projets solides et à fort potentiel de développement sont susceptibles de les intéresser.

Ce dossier vous informe de manière générale sur les grandes phases de préparation d’une opération de levée de fonds.

préparer une levée de fonds

Les prérequis d’une levée de fonds

Le recours à une levée de fonds doit être justifié, toutes les entreprises n’y sont pas éligibles. Cette opération est envisageable pour une entreprise qui :

  • a un projet ambitieux de démarrage d’une nouvelle activité ou de développement d’une activité existante,
  • et qui a besoin de financements extérieurs pour le mettre en œuvre.

Logiquement, les projets innovants et dans le secteur des nouvelles technologies sont ceux qui sont les recherchés par les investisseurs.

Ensuite, la levée de fonds doit avoir lieu au bon moment. La précipitation est à éviter et un réel besoin de capitaux doit exister. Souvent, le financement recherché est important, ce qui ne permet pas d’envisager un financement traditionnel.

Les fonds apportés par les investisseurs peuvent par exemple servir à :

  • payer des dépenses de recherche et de développement,
  • rémunérer les dirigeants jusqu’au moment où les revenus de l’activité le permettront,
  • recruter du personnel,
  • payer des dépenses nécessaires pour se développer commercialement,
  • investir dans de nouveaux moyens pour accélérer la croissance de l’entreprise.

Enfin, les conséquences d’une levée de fonds doivent être bien appréhendées par les associés historiques. L’opération se traduira par l’entrée de nouveaux investisseurs au capital de la société, qui prendront également place dans certains organes de la société. Il va donc falloir composer avec les investisseurs pour prendre des décisions.

Financer son projet - Nos outils pour vous accompagner
Financer son projet - Nos outils pour vous accompagner

Déterminer les caractéristiques de la levée de fonds

Fixer l’objectif de levée de fonds

Pour préparer une levée de fonds, il faut fixer précisément le montant du financement recherché. Le plan d’investissement prévu dans le business plan permet d’avoir une idée précise des besoins en financement.

Valoriser l’entreprise ou le projet

La valorisation de l’entreprise ou du projet est nécessaire pour effectuer une levée de fonds. Ce travail est complexe, car l’entreprise qui lève des fonds n’a souvent que très peu, voire aucun historique en terme de business. Toutefois, la valorisation doit reposer sur des études sérieuses et ne pas être mirobolante. Idéalement, les associés doivent être en mesure de prouver que leur concept fonctionne. À défaut, la valorisation risque d’être compliquée.

Le travail de valorisation s’effectue donc par rapport à la valeur potentielle de l’entreprise dans le futur. Pour cela, il faut se baser sur des hypothèses de business. Une fois qu’une première estimation est effectuée, il faut vérifier sa compatibilité avec les autres éléments (notamment le montant espéré de la levée de fonds et le pourcentage de participation accordé en contrepartie).

Déterminer les conditions d’entrée des nouveaux associés

Une levée de fonds se traduit par l’arrivée d’investisseurs au capital social de la société, au moyen d’une prise de participation. Les associés de l’entreprise doivent se mettre d’accord sur les conditions juridiques qu’ils sont prêts à accepter :

  • La part maximale de participation qu’ils sont prêts à laisser aux investisseurs. Dans le cadre d’une levée de fonds, les investisseurs ont vocation à rester minoritaires.
  • La place des investisseurs dans la gouvernance de l’entreprise. Il s’agit notamment de déterminer leurs pouvoirs et leurs droits.

Parfois, une levée de fonds réalisée dans le cadre d’un capital développement se fait uniquement avec les investisseurs historiques. Dans ce cas, il n’y a pas de nouveaux entrants au capital de la société. Par contre, les associés qui investissent vont accroître leur participation.

Préparer la levée de fonds

Après avoir étudié la valorisation de l’entreprise, un travail de préparation pour présenter le projet aux investisseurs est indispensable. En l’absence de préparation, aucun investisseur ne s’intéressera au projet.

Le business plan

Le business plan, qui propose une présentation détaillée du projet d’activité ou du projet de développement, est incontournable pour convaincre un investisseur.

Tout d’abord, les investisseurs s’intéresseront à la consistance du projet, à ses enjeux, à ses risques, à son potentiel et aux objectifs des fondateurs. Il faut ensuite présenter les moyens nécessaires à l’atteinte des objectifs du projet. Les investisseurs veulent savoir à quoi vont servir leurs fonds.

Un autre point essentiel concerne l’équipe réunie autour du projet pour le conduire. Une équipe compétente, homogène et partageant la même vision est nécessaire pour convaincre des investisseurs. Enfin, le business plan doit comporter un prévisionnel financier.

Le pitch

Enfin, pour préparer une levée de fonds, il faut élaborer son pitch de présentation. Un bon pitch doit être court, bien structuré et simplement compréhensible. En quelques mots, il synthétise les éléments essentiels du projet.

Pour commencer, il est important de présenter le problème résolu par le projet. Ensuite, le pitch doit expliquer pourquoi le projet est viable, présenter l’équipe et l’offre. Enfin, il précise les objectifs et les chiffres clés.

Trouver et convaincre des investisseurs

Une levée de fonds ne peut avoir lieu que lorsque des investisseurs ont pris la décision de participer au projet.

Rechercher des investisseurs

Pour commencer, il est logiquement nécessaire de rechercher des investisseurs pertinents par rapport aux caractéristiques du projet. Le montant du financement recherché constitue un premier critère. Ensuite, de nombreux investisseurs sont spécialisés dans des secteurs d’activité et pourront donner de précieux conseils stratégiques à l’entreprise.

Pour faciliter la mise en relation, la solution idéale consiste à se faire recommander par une personne ayant la confiance des investisseurs. Lorsque le projet est innovant, la participation à des concours peut permettre de rencontrer des investisseurs. L’intégration d’un incubateur facilite également la mise en relation avec des investisseurs potentiels.

Attirer et convaincre des investisseurs

Ensuite, le second travail consiste à attirer l’attention d’investisseurs potentiels pour qu’ils étudient le dossier puis à les convaincre. Ce second point est sans aucun doute le plus compliqué, il est essentiellement conditionné par le projet et l’équipe qui le conduit.

Les investisseurs doivent être convaincus que le projet a un potentiel important, qu’il est conduit par les bonnes personnes et que leurs apports de fonds pourront permettre d’atteindre les objectifs fixés. Il ne faut pas oublier qu’un investisseur a le choix entre de nombreux projets (plusieurs centaines), et qu’il sélectionnera les meilleures opportunités.

Se mettre d’accord et rédiger une lettre d’intention

Lorsque les associés fondateurs ont trouvé des investisseurs intéressés, ils devront ensuite se mettre d’accord sur les grandes lignes de la levée de fonds : montant, répartition du capital, objectifs à atteindre et investissements à réaliser…

Ensuite, leurs accords sont matérialisés dans une lettre d’intention. Ce document précisera les modalités juridiques (nombre de titres attribués, nouvelle répartition du capital…) et les modalités financières (montant de l’apport, valorisation de l’entreprise) de la levée de fonds.

Pierre Facon

Fondateur du site Le Coin des Entrepreneurs. Dirigeant d'une société spécialisée dans l'édition et la gestion de sites internet sur la création, la reprise et la gestion d'entreprise. Conseiller et expert en création d’entreprise.

Créer son entreprise


Poster un commentaire

Nous ferons de notre mieux pour vous répondre dans des délais raisonnables. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs
ut sem, facilisis Praesent dolor at venenatis, ut id et, amet, mi,