Comment financer les besoins à long terme d’une entreprise ?

Une entreprise présente deux sortes de besoins. Les besoins à court terme, d’une part et les besoins à long terme, d’autre part. Ce dossier s’attaque sur ce dernier type de besoin. Il regroupe essentiellement les investissements de l’entreprise, c’est-à-dire les achats ou locations d’immobilisations. Ces biens permettent (ou permettront, en cas de création) à l’entreprise d’exercer son activité. Et comme toute sortie de ressources, ils doivent être financés.

Voici comment financer les besoins à long terme d’une entreprise en cours de création ou en activité.

financement besoins long terme entreprise

La définition des besoins à long terme professionnels

Par « besoins à long terme professionnels », on entend généralement « investissements ». Ce terme regroupe essentiellement les achats de biens durables. Ce sont les immobilisations, ou, autrement dit, des biens qui contribueront à faire fonctionner l’activité de votre entreprise pendant plus d’un an.

Concrètement, il peut s’agir :

  • De biens immatériels : logiciel, dépôt de marque, fonds de commerce, droit au bail…
  • Et/ou de biens matériels : outillage, matériel industriel, moyen de transport (voiture, moto, scooter…), agencement, mobilier, machine, matériel informatique, terrain, construction, etc.
Financer son projet - Nos outils pour vous accompagner
Financer son projet - Nos outils pour vous accompagner

Le financement en fonds propres des besoins à long terme d’une entreprise

Le premier mode de financement des besoins à long terme de votre entreprise émane d’origines internes. Les fonds proviennent, concrètement, de votre poche ou de celle de vos investisseurs.

La principe source est le capital social. Il correspond aux fonds que vous avez injectés dans votre société. Ces sommes demeurent, en principe, bloquées. Elles ne seront remboursées aux associés qu’en cas de diminution de capital ou lors de la fermeture de la société, si les créanciers ont pu être désintéressés. Vous pouvez financer vos investissements à long terme de deux façons :

  • Soit en apportant de l’argent, qui va servir à acheter ou à louer le bien (apport en numéraire),
  • Soit en transférant la propriété d’un bien que vous possédez à titre personnel au profit de votre société (apport en nature).

Attention toutefois, les apports en nature peuvent être soumis à une réglementation particulière. Un commissaire aux apports doit, dans certains cas, vérifier la valeur que vous attribuer aux biens.

Enfin, le second mode de financement interne est, en réalité, qualifié de « quasi-fonds propres ». Il s’agit de l’apport en compte courant d’associé bloqué. Les sommes versées sur le compte ouvert sont bloquées pendant la période prévue dans la convention de compte courant. Cette durée est plus ou moins longue selon les besoins de trésorerie de l’entreprise et les exigences du banquier.

Les financements externes des besoins à long terme d’une entreprise

Les banques proposent généralement de financer les besoins à long terme des entreprises. Il s’agit, en général, de banques de dépôt ou de banques d’investissements. Les premières puisent dans les dépôts de leurs clients pour proposer des financements tandis que les secondes utilisent leurs fonds propres (elles financent généralement des starts-up). Cela dit, les banques commerciales proposent deux types de financement : les emprunts à long terme ou les locations/crédits-bails.

Le prêt bancaire à long terme

Une banque peut consentir un prêt bancaire professionnel remboursable sur une longue période. En général, la durée de remboursement dépasse 5 années. Un prêt « professionnel » présente les mêmes caractéristiques qu’un prêt « personnel ». Il se caractérise par un montant nominal, une durée de remboursement, un taux d’intérêt, une mensualité et des garanties bancaires.

Toutefois, si vous sollicitez un prêt bancaire, vous devez avoir à l’esprit au moins deux règles. Tout d’abord, l’établissement financier n’acceptera de vous financer que si vous effectuez un apport personnel d’au moins 25%. Ensuite, le business plan que vous allez présenter doit être irréprochable et faire ressortir une rentabilité suffisante. Votre capacité d’autofinancement suffisante doit permettre de rembourser votre prêt en 5 ans.


Besoin d’un financement ? Nous pouvons vous aider : Financer son projet professionnel !

La location financière ou le crédit-bail

Vous pouvez également utiliser un bien sans en être propriétaire (ou, tout du moins, dans un premier temps). La location financière et le crédit-bail vous permettent de ne pas avoir à décaisser immédiatement tous les fonds nécessaires pour financer vos investissements à long terme. Leur principe est très simple : la banque ou l’organisme achète le bien et le met à la disposition de votre entreprise en échange du paiement de loyers ou de redevances.

A l’issue de la période d’utilisation, le contrat peut vous autoriser à acheter le bien. On parle de « lever une option d’achat ». Le prix d’achat tient compte des loyers ou redevances déjà versés. Votre entreprise en devient alors propriétaire. Cette solution, plus flexible (car elle vous permet de renouveler vos investissements) coûte toutefois plus cher que le prêt classique.

A lire également sur le thème de la préparation du financement :

Thibaut Clermont

Co-fondateur du site Le Coin des Entrepreneurs et dirigeant de FCIC, société spécialisée dans l'édition de sites internet sur la création, la gestion et la reprise d'entreprise. Ancien expert-comptable stagiaire.

Créer son entreprise


Poster un commentaire

Nous ferons de notre mieux pour vous répondre dans des délais raisonnables. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs
id tempus tristique Praesent id ut Donec libero. ultricies Aliquam ipsum