Comment devenir consultant freelance ? Toutes les étapes

Le consultant freelance intervient auprès des entreprises pour y analyser et résoudre des problèmes ponctuels. Il peut opérer dans des domaines très variés : marketing, finance, organisation, management, ressources humaines, informatique… Pour devenir consultant freelance, il faut préparer son projet d’installation, créer son entreprise et lancer son activité.

Ce dossier vous propose des explications et des conseils pour vous aider à vous installer et démarrer votre activité de consultant freelance :

Les qualités et les compétences pour devenir consultant freelance

Plusieurs qualités sont indispensables pour devenir consultant freelance. Comme nous le verrons ci-dessous, la maîtrise technique est loin d’être suffisante.

Tout d’abord, il faut avoir des connaissances techniques et une expérience suffisante, la maîtrise du domaine d’expertise est un prérequis indispensable. Le futur client recherche des compétences élevées chez le consultant dans le but de résoudre une ou plusieurs problématiques.

Ensuite, le consultant freelance doit avoir des qualités d’analyse, d’écoute, de communication et de pédagogie pour accomplir ses missions. En général, il doit échanger avec plusieurs personnes de l’entreprise cliente. De plus, le consultant doit être un bon orateur pour savoir expliquer et convaincre ses clients.

Enfin, des compétences commerciales sont également nécessaires pour trouver des missions et développer l’activité de consulting. Souvent, cette dimension est moins prise en compte. Pourtant, en tant que chef d’entreprise, le consultant doit savoir vendre ses prestations.

Le professionnel qui quitte son emploi pour s’installer à son compte peut bénéficier de formations prises en charge, totalement ou partiellement, par son compte personnel de formation (CPF). Cela peut lui permettre de s’améliorer dans des domaines où il ne se sent pas à l’aise.

Créer son entreprise - Nos outils pour vous accompagner

La préparation du projet d’installation en tant que consultant freelance

Au niveau de la préparation du projet d’installation, nous insistons sur trois sujets importants : l’offre et la stratégie, le prévisionnel et les outils de communication.

L’offre de services et la stratégie

Pour préparer son projet d’installation, le consultant freelance doit préparer son offre avec précision. Pour chaque service proposé, il s’agit de déterminer : son contenu détaillé, son prix et son déroulement. Ce travail permet d’être clair dans les échanges avec les prospects.

Ensuite, il convient d’élaborer une stratégie commerciale. Cela consiste à définir des objectifs (nombre de clients, volume de missions, chiffre d’affaires) puis un plan d’actions pour les atteindre.

L’étude prévisionnelle du projet d’installation

Pour un consultant freelance, l’étude de la rentabilité et de l’équilibre financier du projet est intéressante. En fonction des premières missions potentielles, il sera possible d’estimer le revenu potentiel et de vérifier la trésorerie sur une période déterminée.

Une étude sur un outil comme Excel ou Google Sheets est parfois suffisante. L’utilisation d’une application complète permet toutefois d’obtenir des budgets très précis, notamment au niveau des calculs liés à la fiscalité et aux cotisations sociales.

La création des outils de communication

Pour développer et pérenniser son entreprise, le consultant freelance doit communiquer auprès de sa cible de clientèle. Le réseau professionnel est une première possibilité, largement utilisée en pratique. Ensuite, pour augmenter sa visibilité, il est possible de développer des outils digitaux (pages sur les réseaux sociaux, site internet…).

Aujourd’hui, un support de communication sur internet est indispensable. Une présence active sur les réseaux professionnels, notamment Linkedin, est également recommandée pour un consultant freelance.

Les choix de création d’entreprise pour devenir consultant freelance

Pour s’installer à son compte, le consultant freelance doit effectuer plusieurs choix par rapport à la création de son entreprise. Ses choix concernent le statut juridique, la fiscalité et la sécurité sociale. Ces paramètres sont liés les uns avec les autres. Le statut juridique détermine les possibilités en matière de fiscalité et de sécurité sociale. Le tableau ci-dessous vous récapitule les choix possibles.

Entreprise individuelleEURLSASU
Exercice en nom propreExercice en sociétéExercice en société
Responsabilité illimitée Responsabilité limitée aux apportsResponsabilité limitée aux apports
Régime micro-entreprise possibleRégime micro-entreprise possibleRégime micro-entreprise impossible
IR au régime réel d’impositionIR au régime réel ou impôt sur les sociétés (IS)Impôt sur les sociétés (IS) ou IR au régime réel pendant 5 exercices maximum
Sécurité sociale des indépendantsSécurité sociale des indépendantsRégime général de la sécurité sociale
Versement de dividendes impossibleVersement de dividendes possibles à l’IS, une partie du montant est soumise aux cotisations socialesVersement de dividendes possibles à l’IS, pas de cotisations sociales sur ce montant

En optant pour le régime de l’EIRL, certains inconvénients de l’entreprise individuelle peuvent toutefois être gommés. L’EIRL permet d’opter pour l’IS au niveau de l’imposition des bénéfices et également de protéger son patrimoine personnel.

L’immatriculation de l’entreprise du consultant

Afin de pouvoir exercer légalement son activité, le consultant freelance doit immatriculer son entreprise au registre du commerce et des sociétés. À l’issue de cette démarche, il obtient son extrait K-bis. La procédure à suivre dépend du statut juridique du consultant.

Devenir consultant freelance en entreprise individuelle

L’exercice en nom propre permet une grande souplesse au niveau du fonctionnement de l’entreprise et des démarches administratives, notamment en cas d’option pour le régime fiscal de la micro-entreprise.

Les démarches d’immatriculation sont relativement simples. Il suffit de déposer une déclaration de création d’une entreprise personne physique, accompagnée des justificatifs demandés.

Devenir consultant freelance en société

En cas d’exercice de l’activité sous la forme d’une société (une EURL ou une SASU pour les consultants qui travaillent seuls), les démarches sont plus compliquées. Voici les étapes :

  1. Rédiger le projet de statuts et réaliser les apports en capital,
  2. Rédiger les statuts définitifs de la société et les signer,
  3. Publier un avis de constitution dans un journal d’annonces légales,
  4. Compléter une déclaration de constitution d’une société,
  5. Réunir tous les justificatifs à fournir en vue de l’immatriculation,
  6. Transmettre le dossier de demande d’immatriculation.

La mise en place de la gestion d’entreprise

Un consultant freelance doit tenir une comptabilité. Les obligations à ce niveau dépendront du régime fiscal de l’entreprise. En micro-entreprise, il est possible de tout gérer soi-même. Par contre, au régime réel d’imposition ou à l’impôt sur les sociétés, la comptabilité est plus compliquée. En général, un expert-comptable est nécessaire. Ce dossier vous explique les obligations à ce niveau : la comptabilité du consultant.

En plus de la comptabilité, le professionnel aura besoin d’un outil de gestion qui lui permet d’établir des devis et des factures. La solution la plus simple est d’utiliser une application de gestion en ligne permettant :

  • de réaliser des devis et des factures,
  • de suivre les notes de frais,
  • et de tenir une partie de la comptabilité.

Pour sécuriser l’exercice de son activité, le consultant doit préparer un ou plusieurs modèles de contrat de prestation de services. Lorsque les enjeux sont importants, l’intervention d’un avocat est préférable. Des conditions générales de prestations de services sont également conseillées.

Pierre Facon

Co-fondateur du site Le Coin des Entrepreneurs
Média online de référence sur la création, la reprise et la gestion d'entreprise, et application en ligne d'aide à la création / reprise d'entreprise.
Conseiller et expert en création d’entreprise. J'accompagne de nombreux entrepreneurs dans la mise en place de leurs projets.

Créer son entreprise


Poster un commentaire

Nous ferons de notre mieux pour vous répondre dans des délais raisonnables. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs