Index » La création d'entreprise » Formes juridiques » Le choix du statut juridique » Quel type de société choisir pour votre entreprise ?

Quel type de société choisir pour votre entreprise ?

Vous avez décidé de créer une société pour démarrer votre activité professionnelle ? Il est désormais nécessaire de choisir le type de société (SARL, SAS, SNC…) que vous allez créer afin de pouvoir entamer vos démarches de constitution.

Ce dossier vous conseille dans le choix de votre type de société en abordant plusieurs questions incontournables. En répondant à ces questions, vous parviendrez à choisir le type de société qui vous convient :

Combien y-a-t-il de participants dans le projet de création d’entreprise ?

Tout d’abord, le nombre de participants au projet de création d’entreprise va déterminer quels sont les types de sociétés possibles pour votre entreprise :

  • Si vous êtes plusieurs associés, vous pouvez utiliser tous les types de sociétés existants. Il s’agit notamment de la SARL, de la SAS, de la SNC, de la société civile, de la société anonyme (SA).
  • Si vous êtes seul pour créer votre société, votre choix est limité aux deux types de sociétés suivants : la SARL unipersonnelle (ou EURL) et la SAS unipersonnelle (ou SASU).

Quel niveau de risque acceptez-vous dans le cadre de votre projet ?

Les différents types de sociétés qui existent peuvent être scindés en deux catégories. Il y a tout d’abord les sociétés qui permettent de limiter votre responsabilité en cas d’échec, puis les sociétés dans lesquelles votre patrimoine personnel peut être engagé :

  • Parmi les sociétés à responsabilité limitée, nous retrouvons : la SARL et les sociétés par actions (SAS et SA notamment). Dans ces sociétés, la responsabilité des associés est limitée au montant des apports. Le patrimoine personnel de chaque associé est à l’abri des créanciers professionnels.
  • Parmi les sociétés à risque, nous retrouvons : la SNC et les sociétés civiles. Dans ces sociétés, le patrimoine personnel des associés peut être engagé en cas de difficultés.

Si vous souhaitez absolument limiter votre responsabilité au montant de vos apports, vous devez éliminer la SNC.

Auprès de quel régime de sécurité sociale souhaitez-vous être affilié ?

Le régime de sécurité sociale d’un dirigeant dépend du type de société qu’il a choisi pour créer son entreprise et, dans certains cas, de son pourcentage de participation au capital social. Voici les règles en matière d’affiliation :

  • Vous serez affilié, en tant que dirigeant de société, au régime général de la sécurité sociale si votre entreprise est une société par actions (SAS et SA notamment), une SARL avec une gérance minoritaire ou une SARL avec une gérance égalitaire
  • Vous serez affilié, en tant que dirigeant de société, au régime de sécurité sociale des indépendants si votre entreprise est une SARL avec une gérance majoritaire ou une SNC.

Vous devez tenir compte de votre régime de sécurité sociale pour choisir votre type de société. Plusieurs enjeux importants y sont directement liés : vos droits à la retraite et votre protection sociale. Nous évoquons ce point plus en détail ici : le régime social du dirigeant.

Quel niveau de flexibilité avez-vous besoin pour organiser votre société ?

La loi ne régit pas de la même manière le fonctionnement de chaque société. En fonction du type de société choisi, vous disposerez d’une plus ou moins grande flexibilité pour organiser le fonctionnement de votre entreprise.

Le contenu de vos statuts, ainsi que les différentes clauses que vous pouvez ajouter, dépendront du type de société choisi :

  • Dans les SARL, les règles de fonctionnement sont largement encadrées par la loi. Avec ce type de société, le contenu de vos statuts n’est pas très flexible. En contrepartie, cet encadrement légal apporte de la sécurité.
  • Dans les SAS et les SNC, les règles de fonctionnement sont définies par les associés avec beaucoup de libertés. Vous disposez donc, avec ce type de société, d’un large choix de possibilités dans la rédaction de vos statuts.
  • Dans les SA, l’organisation est relativement lourde à mettre en place puis à faire fonctionner. Cette société peut être envisagée dans le cadre de projets importants.

Les autres critères pouvant influencer le choix du type de société

De nombreux autres critères doivent également être pris en compte dans le choix de votre type de société. Parmi ceux-ci, nous retrouvons notamment :

  • Les modalités d’imposition des bénéfices. En effet, les options à votre disposition sont directement liées au type de société choisi. Toutes les sociétés peuvent être à l’impôt sur les sociétés. Les différences concernent le régime des sociétés de personnes (imposition directe au nom des associés).
  • Le montant du capital social, qui doit être de 37 000 euros minimum dans les SA. Dans les autres types de sociétés, aucun montant minimum n’est exigé.
  • La fiscalité applicable aux cessions de droits sociaux. Les droits d’enregistrement ne sont pas calculés de la même manière sur les cessions d’actions et sur les cessions de parts sociales.
  • Le statut de conjoint collaborateur. Ce statut n’est ouvert qu’au conjoint du gérant majoritaire de SARL comptant moins de 20 salariés.
  • Les modalités de libération des apports en numéraire. En fonction du type de société choisi, la partie minimum à libérer immédiatement est plus ou moins importante.

À lire également sur le choix du statut juridique de l’entreprise :

Besoin d'aide pour choisir votre statut juridique ? Notre partenaire de confiance peut vous conseiller :

Choix du statut juridique

Pierre FACON – Webmaster du coin des entrepreneurs

Dirigeant de F.C.I.C, édition et gestion de sites sur la création et la gestion d’entreprise.
Conseiller en création d’entreprise.




Poster un commentaire

Pour obtenir une réponse rapide, nous vous conseillons de poser vos questions sur notre chat (en bas à droite). Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs
justo diam ut libero eget quis Lorem ut elementum id efficitur. consequat.