Comment savoir si son projet d’entreprise est viable ?

Une idée se transforme bien souvent en projet. Mais le projet, quant à lui, n’a de chance de réussir que s’il est viable. La viabilité d’un projet est assez complexe à mesurer. En réalité, elle s’apprécie dans plusieurs domaines : le domaine technique, le domaine stratégique, le domaine économique, le domaine financier et le domaine psychologique. Avant de vous lancer, vous devez vous assurer que vous remplissiez bien tous ces critères.

Voici 5 pistes qui vous permettront de savoir si votre projet de création ou de reprise d’entreprise est viable (ou non…).

projet entreprise viable

Votre projet d’entreprise est viable s’il est techniquement réalisable

C’est le premier critère à vérifier avant même d’approfondir votre réflexion. Pour que votre projet d’entreprise soit viable, il faut que vous puissiez techniquement le mettre en œuvre.

Pour vous en assurer, vous devez tout d’abord vérifier que votre idée de création d’entreprise soit exploitable et que personne d’autre n’en soit à l’origine. De plus, elle ne doit pas avoir fait l’objet d’une protection du type dépôt (marque, brevet, dessin ou modèle). Différents moyens existent pour vous aider dans votre démarche. Vous pouvez, par exemple, effectuer une recherche d’antériorité auprès de l’INPI.

Ensuite, au niveau fonctionnel, vous devez vous assurer de la faisabilité technique de votre produit ; d’autant plus s’il est innovant. Basez votre analyse sur des critères objectifs : Quels sont les moyens à mettre en œuvre ? Parviendrez-vous à réunir les composants nécessaires à la fabrication du produit ? Quelles sont les compétences requises ? Qu’allez vous faire en interne ? Qu’est-il prévu de sous-traiter ?

Enfin, certains secteurs peuvent présenter des « barrières à l’entrée ». Ils comportent des normes et règlementations qui ont pour effet de rendre le marché accessible qu’à quelques entreprises seulement. Ces dernières doivent, par exemple, disposer d’agréments ou posséder des diplômes/qualifications spécifiques. Il existe également des monopoles jalousement gardés comme la tenue de la comptabilité par les experts-comptables par exemple.

Créer son entreprise - Nos outils pour vous accompagner

Votre projet d’entreprise est viable si vous avez vérifié certaines hypothèses

Deux paramètres très importants doivent, en premier lieu, être vérifiés. Vous devez commencer par examiner la pertinence de votre offre. Elle doit apporter une solution à un problème existant. Car, sans problème, pas de demande et donc pas d’offre à formuler. Il vous faut ensuite valider le couple produit/cible c’est-à-dire vous assurer de l’adéquation entre votre offre (et sa valeur ajoutée) et sa clientèle.

Également, avant de lancer votre offre, vérifiez la fenêtre d’opportunité dont vous disposez. En d’autres termes, assurez-vous de choisir le bon timing pour proposer votre produit/service au marché. Il faut que les consommateurs soient psychologiquement prêts à acheter votre produit mais aussi qu’ils soient capables technologiquement de le faire. Ne sous-estimez ce dernier point car l’environnement technologique est de plus en plus important.

Dans la plupart des cas, une étude de marché permet de vérifier l’ensemble de ces points. La diffusion de questionnaires à un échantillon soigneusement sélectionné et représentatif de la clientèle potentielle de votre entreprise peut vous permettre de récolter des informations essentielles à ce sujet. Si besoin, vous pourrez encore allez plus loin et mobiliser des groupes de discussion (« focus group ») pour approfondir la réflexion.

Votre projet d’entreprise est viable s’il dispose d’une visibilité suffisante

Les moyens que vous allez mettre en œuvre pour faire connaître votre offre sont déterminants. Il en existe différentes sortes et on les appelle, dans le jargon, les canaux de communication. Ils sont recensés au sein de votre plan de communication : publicité, bouche-à-oreille, article de presse, salons et foires, emailing, etc. Vous devez faire preuve d’audace sur ce plan. En effet, une bonne idée ne performera pas si elle n’est pas connue du public.

Les circuits de distribution sont tout aussi importants. Il s’agit des réseaux de vente qui vont assurer l’écoulement de votre offre de produits/services : vente à domicile, vente en ligne, magasins et commerces de détails, marchés, etc. Vous pouvez utiliser des canaux existants (attention toutefois au coût) ou développer vos propres circuits de distribution (vente en direct par exemple).

L’analyse de votre marché et de vos concurrents va également jouer un rôle important dans la réflexion. Elle doit vous permettre d’apporter les réponses aux questions suivantes : Allez-vous parvenir à vous faire une place sur le marché ? Comment comptez-vous vous différencier de vos concurrents ? Quelles réactions attendez-vous de leur part ? Quels sont leurs points forts et leurs faiblesses ?

Votre projet d’entreprise est viable s’il est équilibré et rentable

Bien évidemment, la viabilité de votre projet se mesure aussi, et surtout, sur le plan financier. Votre activité doit être rentable et vous permettre de vivre c’est-à-dire de maintenir votre niveau de vie personnel à un niveau au moins équivalent à celui existant avant le lancement de votre projet. Mais, au-delà de cela, votre projet doit vous permettre d’aller beaucoup plus loin. Pour cela, vous devez vous fixer des objectifs ambitieux et atteignables (à l’aide de la méthode SMART par exemple).

Un équilibre doit être trouvé sur le plan financier. Vous devez contribuer à votre projet et mettre « la main à la poche ». On estime, en général, qu’un porteur de projet doit apporter environ 25% du besoin financier généré par son projet. Le montant exact dépend de la nature du projet (création ou reprise) et de ses caractéristiques (activité, envergure…). Le reste pourra être financé par des établissements de crédit (banque) ou des investisseurs.

Pour vérifier l’équilibre et la rentabilité de votre projet, vous devez réaliser un business plan ou, tout au moins, un prévisionnel financier. Ce dernier comporte des tableaux financiers indispensables à toute analyse : compte de résultat prévisionnel, bilan, plan de financement, tableau de trésorerie, etc. Il vous servira également de support de communication pour trouver des financements.

Votre projet d’entreprise est viable si vous y croyez réellement

Dans tout projet d’entreprise, la motivation est essentielle ; elle est même déterminante. Une bonne idée ne suffit pas à elle seule à générer un business juteux. Parfois, des idées plutôt communes, mais portées par des entrepreneurs courageux et motivés, performent bien mieux. Votre motivation vous permettra de surmonter les nombreux obstacles qui vont se dresser face à vous et également de convaincre vos partenaires.

A ce niveau, veillez à étendre la réflexion au-delà de votre personne. Elle ne doit, en effet, pas porter que sur vous, en votre qualité de porteur de projet. Vous devez intégrer dans votre raisonnement l’équipe qui vous entoure, au sens large. Ici, vous devez donc valider le couple « équipe/projet ». Le profil de chaque membre importe, ainsi que les interactions qui existe entre les fondateurs.

Thibaut Clermont

Co-fondateur du site Le Coin des Entrepreneurs et dirigeant de FCIC, société spécialisée dans l'édition de sites internet sur la création, la gestion et la reprise d'entreprise. Ancien expert-comptable stagiaire.

Créer son entreprise


Poster un commentaire

Nous ferons de notre mieux pour vous répondre dans des délais raisonnables. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs