Comment calculer la rentabilité d’un projet de création d’entreprise ?

Un projet d’entreprise est rentable s’il procure des revenus réguliers et importants à un entrepreneur ; et s’il assure le versement d’un capital important lors de la vente de l’entreprise (plus-value). Pour ce qui est de la création d’entreprise, la rentabilité prévisionnelle se mesure généralement par les bénéfices dégagés et les revenus versés à l’entrepreneur. Certains ratios font figure de référence en la matière. Ils se calculent, pour la plupart, très facilement.

Voici comment calculer la rentabilité d’un projet de création d’entreprise.

calcul rentabilite projet creation entreprise

Pour calculer la rentabilité de votre projet de création, faîtes un business plan

Vous ne pourrez mesurer la rentabilité de votre projet de création d’entreprise que si vous disposez d’un document qui récapitule toutes les données financières servant de base au calcul des indicateurs. Vous devez donc nécessairement établir un business plan, ou, tout au moins, un prévisionnel financier. Ce dernier représente la partie financière du business plan. Il comprend un ensemble de tableaux (compte de résultat, plan de financement, bilan, budget de trésorerie…) qui feront ressortir des chiffres clés comme le résultat d’exploitation par exemple.

Pour que vos calculs soient fiables et exploitables, vous devez veiller à ce que votre document financier soit complet. Cela implique beaucoup de choses. Tout d’abord, il vous faut estimer avec la plus grande objectivité possible votre chiffre d’affaires. Pour cela, basez-vous sur les résultats de votre étude de marché. Ne le surestimez pas. Ensuite, recenser tous les frais que vous allez rencontrer dans votre projet. Évaluez-les avec précision : déposez des demandes de devis, consultez des brochures tarifaires sur Internet, etc.

N’oubliez pas de prendre en compte un point important dans votre business plan : votre rémunération. En vous lançant dans votre projet de création d’entreprise, vous allez probablement mettre de côté certaines sources de revenus. Vous devez veiller, à minima, à maintenir vos revenus à un niveau au moins équivalent à celui d’avant (et ce n’est qu’un minimum…). Prévoyez donc, dans vos charges, le montant de votre rémunération et éventuellement des distributions de dividendes pour vous assurer des revenus décents.

Créer son entreprise - Nos outils pour vous accompagner

Les calculs simples de rentabilité d’un projet de création d’entreprise

La mesure de l’atteinte de la rentabilité

Votre projet générera des dépenses. Certaines dépendront du niveau de l’activité (on les appelle des charges variables) tandis que d’autres n’auront aucun rapport avec celui-ci (ce sont les charges fixes). La relation charges fixes/charges variables/chiffre d’affaires est très simple :

  • Sans chiffre d’affaires, vous ne rencontrerez pas de charges variables. Mais vous aurez des charges fixes à payer ;
  • Avec un chiffre d’affaires, vous ferez face, non seulement, à des charges fixes mais aussi à des charges variables.

Voici des exemples de charges fixes : loyers immobiliers, redevances de crédit-bail, honoraires comptables et juridiques, salaires et charges sociales.

Et des exemples de charges variables : achat de matières premières et de fournitures, frais de transport sur achats et sur ventes, commissions bancaires sur les transactions CB, etc.

L’atteinte d’un certain montant de chiffre d’affaires permet d’éviter de réaliser une perte, et donc de commencer à être rentable. C’est la notion de seuil de rentabilité et de point mort.

Le seuil de rentabilité, c’est-à-dire le montant de chiffre d’affaires que vous devez atteindre pour devenir rentable se calcule comme suit :

Seuil de rentabilité = Charges fixes / [ ( Chiffre d’affaires – Charges variables ) / Chiffre d’affaires ]

Les différents résultats mesurant la rentabilité

Le compte de résultat que vous aurez construit dans votre prévisionnel ou business plan comporte des informations essentielles au sujet de la rentabilité. Il vous permettra de prendre connaissance, en un rapide coup d’œil, de la rentabilité des activités opérationnelles (rentabilité d’exploitation) ainsi que de la rentabilité globale de votre projet.

Le résultat d’exploitation, résultant de la différence entre les produits d’exploitation (essentiellement votre chiffre d’affaires et certaines subventions) et les charges d’exploitation (frais généraux, charges de personnel, etc.) mesure les performance de l’exploitation courante de l’activité, en excluant la politique de financement.

Le résultat net comptable détermine, quant à lui, les performances annuelles globales de l’entreprise, tous cycles confondues : exploitation, financier et exceptionnel. Il s’obtient simplement, en soustrayant aux produits de toutes natures les charges d’exploitation, financières et exceptionnelles.

Attention toutefois, les résultats ne se traduisent généralement pas par des flux de trésorerie. En effet, ces indicateurs ne tiennent pas compte des décalages dans le temps pouvant exister entre le moment où une vente est facturée et celui où elle est payée (chiffre d’affaires) ou entre l’instant où un achat est passé et la facture réglée (achats).

Les calculs plus poussés de rentabilité d’un projet de création d’entreprise

La rentabilité se mesure généralement en effectuant un rapport entre des performances (un résultat) et les moyens investis pour les atteindre (des fonds, représentatifs de capitaux ou de chiffre d’affaires).

Voici les principaux calculs – un peu – plus complexes de rentabilité :

IndicateurFormule de calculUtilité
Rendement des capitaux propresRésultat net / Capitaux propresMesure le rendement de chaque euro investi au sein du capital de l’entreprise
Taux de marge opérationnelleRésultat d’exploitation / Chiffre d’affairesDétermine le pourcentage des ventes qui se transforme en richesses pour l’entreprise
Taux de rentabilité netteRésultat net / Chiffre d’affairesExprime la rentabilité globale de l’entreprise pour chaque euro de chiffre d’affaires généré
Bénéfice par actionRésultat net / Nombre d’actionsCorrespond au dividende potentiellement attribuable à chaque action

A lire également sur Le Coin des Entrepreneurs :

Thibaut Clermont

Co-fondateur du site Le Coin des Entrepreneurs et dirigeant de FCIC, société spécialisée dans l'édition de sites internet sur la création, la gestion et la reprise d'entreprise. Ancien expert-comptable stagiaire.

Créer son entreprise


Poster un commentaire

Nous ferons de notre mieux pour vous répondre dans des délais raisonnables. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs