Index » Nos guides par métier » Comment financer la création d’une entreprise de web design ?

Comment financer la création d’une entreprise de web design ?

Le lancement de votre activité de designer web indépendant peut nécessiter une recherche de financements. Il existe différents moyens de se financer ; ils sont regroupés au sein de deux catégories : les fonds propres ou les fonds externes. Chaque mode de financement présente des avantages et des inconvénients.

Voici comment financer la création d’une entreprise de web design.

financement creation entreprise de web design

Les financements en fonds propres et assimilés du designer web

Les financements en fonds propres constituent des fonds d’origine interne à votre entreprise. Ils correspondent à de l’argent ou des biens que vous allez personnellement apporter. Deux solutions existent en la matière :

  • L’apport en capital,
  • Ou l’apport en compte courant.

Financer sa création avec des apports en capital

Si vous avez choisi de constituer une société commerciale pour exercer votre activité de designer web, vous devez lui définir un capital social. Celui-ci représente un montant pouvant servir au désintéressement de vos créanciers en cas de défaillance de votre société. Son montant est libre, sauf pour les sociétés anonymes (SA). Toutefois, les sommes sont bloqués et ne peuvent être récupérées par les associés, sauf en cas de diminution du capital (opération juridique assez complexe).

En général, le capital social sert à financer des investissements qui vous serviront de façon durable (pendant une durée supérieure à un an). Il peut s’agir de matériels informatiques, d’un véhicule ou même de locaux professionnels. Deux options s’offrent à vous :

  • Soit vous détenez à titre personnel un tel bien qui vous servira pour votre activité professionnel : dans ce cas, vous pouvez l’apporter « en nature » ;
  • Soit vous disposez de fonds personnels suffisants pour permettre à votre société d’acheter le bien : dans ce cas, vous effectuer un apport « en numéraire ».

Les apports en nature obéissent à des règles particulières. Vous avez l’obligation d’évaluer les biens transmis à votre société et de faire vérifier votre travail par un commissaire aux apports. Une dispense est toutefois prévue pour les apports non-significatif (aucun bien ne vaut plus de 30 000 euros et tous vos apports ne représentent pas plus de 50% du capital de la société).

Financer sa création avec des apports en compte courant

Globalement, le financement par compte courant fonctionne de façon plus simple que celui en capital. Contrairement à ce dernier, les fonds peuvent être récupérés à tout moment, sous réserve que la trésorerie de la société le permette.

Cette solution de financement présente une extrême flexibilité. Vous pouvez :

  • Bloquer les sommes d’argent pendant un certain temps,
  • Prévoir des remboursements périodiques,
  • Rémunérer les fonds inscrits dans le compte courant de l’associé,
  • Etc.

Un apport en compte courant a vocation à financer des dépenses courantes (on les appelle également les dépenses d’exploitation) : frais de création, besoin en fonds de roulement… Son principe : vous faites un virement ou un chèque à l’ordre de votre société, celle-ci encaisse les fonds et achète le bien dont elle a besoin ou paie ses charges. Elle vous rembourse dans les conditions que vous avez prévues.

Les financements externes d’une entreprise de web design

Les prêts bancaires

Vous manquez peut-être d’argent pour financer votre projet. Dans ce cas de figure, il ne vous reste plus qu’une solution : en demander à un tiers. Vous devez, pour cela, vous orientez vers des établissements bancaires. En général, ils proposent :

  • Des crédits à court terme (remboursables en 3 ans ou moins),
  • Des crédits à moyen terme (remboursables en 6 ans ou moins),
  • Et des crédits à long terme (remboursables en plus de 6 ans).

Ici, votre entreprise s’endette. Les fonds qu’elle reçoit ont vocation à financer l’achat d’un bien. Elle en devient propriétaire et paie, selon une périodicité définie dans le contrat de prêt, des annuités pour épurer sa dettes.

Vous l’aurez compris, la durée du prêt bancaire professionnel dépend de la nature du bien ou des frais financés. Par exemple, un ordinateur se finance sur une durée de 2 ou 3 ans maximum… De plus, la banque vous demandera surement d’effectuer un apport personnel minimum concernant votre projet…


Vous avez besoin d'un financement professionnel ? Nous vous accompagnons dans le montage de votre dossier, la recherche et l'obtention de votre financement : Demander un financement professionnel

Les découverts bancaires et assimilés

Il existe deux solutions de financements externes qui comblent des besoins de trésorerie à très court terme. Elles peuvent vous être utiles lors du lancement de votre activité.

Le découvert bancaire vous permet de dépenser, pendant une courte période, plus d’argent que celui dont vous disposez sur votre compte professionnel. Cette solution fait preuve d’une grande flexibilité et sert à financer les dépenses de création ainsi que le BFR de l’activité.

Enfin, la mobilisation de créances commerciale vous permet d’encaisser plus rapidement vos factures de ventes. Cette technique s’utilise uniquement pour des factures établies à l’attention d’un professionnel. Elle permet de diminuer votre délai de paiement client et donc d’améliorer votre BFR.

Les locations longues durées et crédits-bails

La location financière et le crédit-bail sont des alternatives au prêt bancaire. Au lieu de devenir propriétaire d’un bien et de s’endetter pour le payer, votre entreprise va le louer et payer des loyers financiers (ou des redevances de crédit-bail).

Le contrat peut prévoir une clause offrant la possibilité à votre entreprise de devenir propriétaire du bien à l’issue de sa location.

Leur avantage réside dans le fait qu’ils ne figurent pas dans le passif du bilan de votre entreprise. Autrement dit, ces dettes ne sont pas visibles sans avoir consulté l’annexe comptable.

Leur inconvénient est leur coût. En effet, ce mode de financement s’avère généralement plus coûteux que le prêt « classique ».

Vous souhaitez créer une entreprise ? Réalisez toutes vos démarches en quelques clics :

Créer son entreprise

A lire également sur le thème du designer web :

Thibaut Clermont

Co-fondateur du site Le Coin des Entrepreneurs

Dirigeant d'une société spécialisée dans l'édition et la gestion de sites internet sur la création, la reprise et la gestion d'entreprise. Mémorialiste en expertise comptable.



Poster un commentaire

Nous ferons de notre mieux pour vous répondre dans des délais raisonnables. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs
dolor. sem, ut sit efficitur. quis, ut risus.