Devenir graphiste freelance : Comment faire ?

Le métier de graphiste freelance compte actuellement plusieurs centaines de milliers de travailleurs indépendants en France. Il s’agit d’un marché dynamique soutenu par une forte demande. Le secteur du graphisme regroupe plusieurs spécialités : graphisme publicitaire, graphisme industriel, graphisme de produits, webdesigner

Vous avez décidé de vous installer en tant que graphiste indépendant ? Le Coin des Entrepreneurs vous explique tout ce qu’il faut savoir pour préparer et lancer votre nouvelle activité professionnelle.

graphiste freelance

Les questions à se poser avant de se lancer

Avant de lancer votre nouvelle activité freelance, vous devez passer par une phase de préparation de projet. Ceci est très important, il s’agit d’aborder un certain nombre de sujets cruciaux.

Faites le point sur vos compétences

Tout d’abord, être son propre chef d’entreprise n’est pas évident pour tout le monde. Vous avez beau être un excellent graphiste, cela ne signifie pas forcément que vous serez un bon chef d’entreprise. En plus de vos compétences techniques, qui sont tout de même les plus importantes, d’autres compétences seront également requises :

  • la prospection et la gestion commerciale, pour trouver des clients, négocier des prestations et conclure des contrats,
  • la gestion d’entreprise, avec la comptabilité, la gestion administrative et les obligations fiscales.
  • le management et la gestion RH, si vous comptez embaucher du personnel.

Si vous sentez que vous manquez de compétences dans certains domaines, vous avez la possibilité de vous former. Votre compte personnel de formation pourra être utilisé à cette occasion. Vous pouvez accéder à toutes les actions de formation disponibles ici : moncompteformation.gouv.fr

Analysez votre situation professionnelle

L’étude de votre situation professionnelle vous permet de mettre en place un plan d’actions pour passer de votre statut actuel à votre futur statut (freelance indépendant).

Cette étude est importante si vous êtes actuellement sous contrat de travail. Dans ce cas, il sera nécessaire de quitter votre emploi pour devenir graphiste indépendant. Nous avons abordé ce sujet en détail ici : quitter son emploi pour créer son entreprise.

Il faut être particulièrement vigilant sur les clauses de votre contrat de travail, notamment en matière d’obligation de non-concurrence. Cette clause peut restreindre vos possibilités d’exercer votre activité de freelance.

Enfin, votre situation professionnelle ainsi que, le cas échéant, le mode de rupture de votre contrat de travail, sont des critères importants au niveau des aides à la création d’entreprise dont vous pouvez bénéficier.

Renseignez-vous sur les aides dont vous pouvez bénéficier

De nombreux dispositifs d’aide sont prévus pour les créateurs d’entreprises. En vous installant en tant que graphiste freelance, vous serez certainement éligible à certains dispositifs.

En créant votre entreprise, vous allez pouvoir bénéficier automatiquement (sauf si vous êtes micro-entrepreneur) d’une exonération temporaire de vos cotisations sociales. Ensuite, si vous avez des besoins de financement, des aides existent également. Parmi les plus répandues, nous retrouvons le prêt d’honneur et le versement en capital ARCE.

Un moteur de recherche de l’État permet de se renseigner sur les dispositifs d’aides publiques auxquelles vous pouvez prétendre. Cet outil est accessible ici : aides-entreprises.fr

Créer son entreprise - Nos outils pour vous accompagner
Créer son entreprise - Nos outils pour vous accompagner

Préparer son projet d’installation en tant que graphiste freelance

Concevoir l’offre de prestation de services

La préparation de votre projet implique tout d’abord de travailler sur l’élaboration de votre offre de services. Ici, il s’agit de définir, le plus précisément possible, tous les services que vous allez proposer.

Pour chaque prestation, vous devez déterminer : le public visé, les caractéristiques du service, les éléments techniques, le prix, le calendrier, le délai de réalisation, les points forts…

Réfléchir à l’organisation de l’activité

Ensuite, il est indispensable de prévoir, à l’avance, l’organisation de la future activité. L’objectif consiste à définir précisément comment l’activité va se dérouler, du premier contact avec un prospect jusqu’à l’issue de la prestation : communication, échanges avec les prospects, proposition et négociation, conclusion du contrat, étapes de réalisation de la prestation, paiement, remise au client, feedback, entretien de la relation.

Se fixer des objectifs et construire un plan d’actions

Il est essentiel de se fixer des objectifs commerciaux pour lancer votre activité freelance. Ces objectifs peuvent correspondre à un chiffre d’affaires ou un nombre de clients.

Ensuite, vous devez mettre en place un plan d’actions pour atteindre vos objectifs commerciaux. Quelles sont les actions que vous allez mettre en place et les moyens que vous allez mettre en œuvre pour y parvenir ?

Définir l’adresse de la future entreprise

Pour créer une entreprise, vous allez avoir besoin d’une adresse professionnelle. Celle-ci peut très bien correspondre à votre domicile personnel, ce qui est intéressant si vous travaillez uniquement à distance ou directement chez vos clients.

Sinon, vous pouvez également prendre des bureaux en location ou héberger votre entreprise dans un centre d’affaires. Ces options sont préférables si vous recevez vos clients dans vos locaux.

Réfléchir aux choix de création d’entreprise

Enfin, avant de vous lancer dans la création de votre entreprise, vous devez réfléchir à vos choix de création d’entreprise. Il s’agit ici de s’intéresser à trois éléments : le statut juridique de votre entreprise, l’imposition de vos bénéfices, votre futur régime de sécurité sociale. Nous abordons ce sujet ci-dessous.

Statut juridique, fiscalité et sécurité sociale d’un graphiste freelance

Pour vous installer à votre compte, vous allez devoir choisir un statut juridique. Ce choix a des conséquences sur vos options fiscales et également sur votre futur régime de sécurité sociale. Vous disposez de trois options pour vous installer à votre compte seul : l’entreprise individuelle, l’EURL et la SASU. Le tableau ci-dessous vous propose un comparatif pour vous aider à faire votre choix.

Entreprise individuelleEURLSASU
Exercice en nom propreExercice en sociétéExercice en société
Responsabilité illimitée Responsabilité limitée aux apportsResponsabilité limitée aux apports
Régime micro-entreprise possibleRégime micro-entreprise possibleRégime micro-entreprise impossible
IR au régime réel d’impositionIR au régime réel ou impôt sur les sociétés (IS)Impôt sur les sociétés (IS) ou IR au régime réel pendant 5 exercices maximum
Sécurité sociale des indépendantsSécurité sociale des indépendantsRégime général de la sécurité sociale
Versement de dividendes impossibleVersement de dividendes possibles à l’IS, une partie du montant est soumise aux cotisations socialesVersement de dividendes possibles à l’IS, pas de cotisations sociales sur ce montant

En optant pour le régime de l’EIRL, certains inconvénients de l’entreprise individuelle peuvent toutefois être gommés. L’EIRL permet d’opter pour l’IS au niveau de l’imposition des bénéfices et également de protéger son patrimoine personnel.

Devenir graphiste freelance : comment créer son entreprise ?

Une fois que vous avez effectué vos choix de création d’entreprise (statut juridique, fiscalité), vous allez pouvoir accomplir vos formalités d’immatriculation. Au préalable, il est recommandé de faire valider ces choix par votre expert-comptable.

Les démarches à réaliser pour créer votre entreprise dépendent du statut juridique choisi.

Exercer l’activité de graphiste en entreprise individuelle

Pour créer une entreprise individuelle, les démarches sont relativement simples. En effet, il n’y a pas besoin de rédiger des statuts, de réaliser des apports en capital et de publier une annonce légale.

Afin de demander votre immatriculation, vous devez compléter une déclaration de début d’activité personne physique (formulaire P0). Ensuite, vous devez réunir tous les justificatifs demandés par le greffe puis déposer votre dossier. Nous vous expliquons tout ici : immatriculation d’une entreprise individuelle.

Exercer l’activité de graphiste en société

La création d’une société (une EURL ou une SASU selon votre choix) implique de réaliser plusieurs démarches. Voici un récapitulatif des étapes à accomplir :

  1. Rédiger le projet de statuts et réaliser les apports en capital,
  2. Rédiger les statuts définitifs de la société et les signer,
  3. Publier un avis de constitution dans un journal d’annonces légales,
  4. Compléter une déclaration de constitution d’une société,
  5. Réunir tous les justificatifs à fournir en vue de l’immatriculation,
  6. Transmettre le dossier de demande d’immatriculation.

Enfin, vous devez réunir tous les justificatifs demandés par le greffe et déposer votre dossier. Nous vous expliquons tout ici : immatriculation d’une société.

Pierre Facon

Fondateur du site Le Coin des Entrepreneurs. Dirigeant d'une société spécialisée dans l'édition et la gestion de sites internet sur la création, la reprise et la gestion d'entreprise. Conseiller et expert en création d’entreprise.

Créer son entreprise


Poster un commentaire

Nous ferons de notre mieux pour vous répondre dans des délais raisonnables. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs
vulputate, ut nec Aliquam commodo sem, nunc adipiscing neque. ut