Index » Dossiers par activité » Créer une entreprise de restauration rapide

Créer une entreprise de restauration rapide

La restauration rapide est un secteur en expansion qui regorge de possibilités : pizzeria, friterie, hamburger, foodtruck, bar à pâte… et qui attire chaque année de nombreux créateurs d’entreprises.

Pour créer une entreprise de restauration rapide, il est nécessaire d’accomplir plusieurs démarches. Il faut tout d’abord se conformer aux normes réglementaires du secteur d’activité, obtenir toutes les autorisations nécessaires, puis accomplir toutes les formalités d’immatriculation.

Le coin des entrepreneurs vous informe sur toutes les étapes pour créer et ouvrir votre entreprise de restauration rapide (les normes, les autorisations, les démarches) et vous donne quelques conseils pour réussir :

Restauration rapide : activité artisanale ou commerciale ?

Il peut être compliqué de définir si une activité de restauration rapide a une nature artisanale ou commerciale. Voici les règles concernant la classification de l’activité de restauration rapide :

  • l’activité est commerciale si les clients consomment sur place,
  • l’activité est artisanale si elle consiste à fabriquer des plats à partir de produits frais pour être consommés immédiatement ou pour être livrés aux clients. Par exemple, les camions à frites, à hamburger ou à pizza relèvent de cette catégorie.

Enfin, si l’entreprise compte plus de 10 salariés, l’activité est commerciale.

Restauration rapide : les normes et les autorisations requises

L’activité de restauration rapide doit être exercée en respectant plusieurs normes réglementaires. De plus, il est parfois nécessaire d’obtenir plusieurs autorisations (licence pour vendre des boissons alcoolisées, carte de commerçant ambulant, autorisation d’emplacement…).

La carte de commerçant ambulant

Les professionnels qui doivent obtenir une carte de commerçant ambulant sont ceux qui exercent une activité commerciale ou artisanale ambulante dans une commune autre que celle où leur entreprise est domiciliée.

Si tel est le cas, il faut donc demander une carte de commerçant ambulant auprès de la chambre de commerce et d’industrie ou de la chambre des métiers. Nous vous expliquons comment faire ici : la carte de commerçant ambulant.

L’autorisation nécessaire pour occuper un emplacement

Les professionnels qui n’exercent pas leur activité dans un local fixe doivent obtenir, pour chaque emplacement, une autorisation :

  • de la mairie pour occuper en emplacement sans emprise au sol sur un espace public,
  • de la préfecture pour occuper un emplacement dans une halle ou sur un marché,
  • du propriétaire pour occuper un emplacement sur un espace privé.

La licence obligatoire pour vendre des boissons alcoolisées

Le professionnel qui envisage de proposer des boissons alcoolisées aux clients, doit détenir une licence. Il peut s’agir de :

  • la licence petit restaurant pour vendre des boissons des deux premiers groupes (bière, vin, cidre),
  • la licence restaurant pour vendre toutes les boissons alcoolisées dont la consommation est autorisée. Toutefois, un marchand ambulant a l’interdiction de vendre au détail, soit pour consommer sur place, soit pour emporter, des boissons de 4ème et 5ème catégorie.

La déclaration auprès de la DDCPP

Le professionnel qui vend des denrées alimentaires contenant des produits d’origine animale doit effectuer une déclaration auprès de la DDCPP (Direction Départementale en Charge de la Protection des Populations).

Les normes applicables au véhicule utilisé pour exercer l’activité

Le professionnel qui exerce son activité dans un véhicule (camion pizza par exemple) doit répondre à toutes les normes applicables aux établissements recevant du public. Cette réglementation est disponible ici : ERP (service-public.fr).

La formation sur l’hygiène et les règles de sécurité

Le professionnel doit suivre une formation sur l’hygiène et la sécurité auprès d’un organisme agréé, sauf s’il justifie d’au moins trois ans d’expérience professionnelle dans le secteur alimentaire en qualité de responsable ou s’il détient un diplôme de niveau V figurant dans l’arrêté du 25 novembre 2011.

De plus, toutes les normes d’hygiène et de sécurité sanitaire applicables aux activités de restauration doivent être appliquées et respectées.
Cette réglementation est disponible ici : hygiène et sécurité alimentaire (service-public.fr).

Restauration rapide : La création de l’entreprise

Les formalités de création d’entreprise dépendent du statut juridique choisi par le professionnel pour exercer son activité de restauration rapide.

Les statuts juridiques possibles pour l’entreprise

Pour créer une entreprise de restauration rapide, plusieurs statuts juridiques sont possibles. Ces statuts juridiques peuvent être regroupés en deux catégories :

  • Les entreprises en nom propre (entreprise individuelle et EIRL),
  • Les sociétés (principalement SARL et EURL, SAS et SASU, SNC).

Pour obtenir des informations sur chacun de ces statuts juridiques et pour les comparer afin de choisir celui qui est le plus approprié à votre projet, nous vous invitons à consulter ces dossiers :

Les formalités de création d’entreprise

Les formalités à accomplir pour créer une entreprise de restauration rapide dépendent du statut juridique choisi.

La création d’une entreprise individuelle est assez simple, les démarches sont rapides. Par contre, l’immatriculation d’une société est plus compliquée car il est nécessaire de rédiger des statuts, de réaliser des apports et d’effectuer des formalités de publicité.

Nous vous guidons sur toutes les démarches de création d’entreprise dans ces guides :

Notre partenaire peut se charger de toutes les démarches pour créer votre entreprise de restauration rapide :

Ouvrir un restaurant

Réussir dans la création d’une entreprise de restauration rapide

Pour réussir dans la restauration rapide, voici quelques éléments à prendre en compte en priorité :

  • le choix de l’emplacement est capital pour réussir. Votre commerce doit être situé à un endroit où il y aura suffisamment de passage, il est important d’être visible Si vous exercez votre activité de manière ambulante, il faut sélectionner de bon emplacements,
  • les produits que vous proposez doivent être adaptés à la clientèle de votre zone de chalandise (zone de bureau, zone commerciale, écoles…),
  • la qualité des produits proposés est un paramètre important. En misant sur la qualité, vous fidéliserez plus facilement votre clientèle. Un client satisfait est un commercial qui vous aidera à développer votre activité en partageant son expérience auprès de ses proches. Et inversement, des clients déçus risquent de dégrader rapidement votre notoriété.

À lire également sur Le coin des entrepreneurs :


Pierre FACON – Webmaster du coin des entrepreneurs

Dirigeant de F.C.I.C, édition et gestion de sites sur la création et la gestion d’entreprise.
Conseiller en création d’entreprise.




Poster un commentaire

Pour obtenir une réponse rapide, nous vous conseillons de poser vos questions sur notre chat (en bas à droite). Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs
facilisis porta. odio felis commodo lectus