Les cotisations TNS minimales

En l’absence de revenus d’activité, le chef d’entreprise est quand même redevable d’un minimum de cotisations sociales auprès du régime des travailleurs indépendants.

En effet, même si le chef d’entreprise à un revenu égal à zéro, il y a des cotisations minimales obligatoires à payer.

cotisations TNS minimales

Les cotisations sociales minimales pour les TNS

Les cotisations minimales obligatoires du chef d’entreprise concernent :

  • Les indemnités journalières, dont la cotisation est calculée sur une base minimale égale à 40% du plafond annuel de la sécurité sociale au taux de 0,85%,
  • L’assurance vieillesse de base, dont la cotisation est calculée sur une base minimale égale à 11,50% du plafond annuel de la sécurité sociale au taux de 17,75%,
  • Et l’invalidité – décès, dont la cotisation est calculée sur une base minimale égale à 11,50% du plafond annuel de la sécurité sociale au taux de 1,30%,

Par contre, il n’y a aucune cotisation minimale prévue en matière :

  • De maladie-maternité (depuis le 1er janvier 2016),
  • D’allocations familiales,
  • De CSG – CRDS,
  • Et de retraite complémentaire.

Pour ces cotisations, le calcul est effectué sur la base du revenu réel du chef d’entreprise.

Créer son entreprise - Nos outils pour vous accompagner
Créer son entreprise - Nos outils pour vous accompagner

Le montant des cotisations TNS minimales pour 2020

Les cotisations sociales minimales annuelles pour un travailleur non salarié au titre de l’année 2020 sont égales à 1 042 euros pour les artisans, les commerçants et les professions libérales non-réglementées (hors formation professionnelle).

Conseil : pour calculer le montant prévisionnel de vos cotisations TNS, y compris les cotisations minimales, votre expert-comptable peut normalement vous calculer des budgets précis avec des échéances de paiement afin que vous puissiez anticiper les règlements. Autrement, vous pouvez utiliser notre outil de calcul de cotisations sociales TNS.

Les cotisations TNS minimales dans les cas particuliers

Vous êtes retraité ou vous exercez une activité salariée en parallèle

Lorsque vous êtes retraité ou salarié en parallèle de votre activité indépendante, vous êtes tout de même redevable des cotisations TNS minimales. Aucune réduction des cotisations minimales n’est prévue dans ces cas.

Vous êtes bénéficiaire du RSA ou de la prime d’activité

Lorsque vous êtes bénéficiaire du RSA ou de la prime d’activité, vos cotisations TNS sont calculées sur la base de vos revenus réels sans application des minimum. Vous pouvez toutefois demander l’application des cotisations minimales.

Nous vous invitons à consulter les autres parties de notre dossier sur les cotisations TNS :

Pierre Facon

Fondateur du site Le Coin des Entrepreneurs. Dirigeant d'une société spécialisée dans l'édition et la gestion de sites internet sur la création, la reprise et la gestion d'entreprise. Conseiller et expert en création d’entreprise.



4 commentaires sur “Les cotisations TNS minimales”

  1. VALLEE Jean-Jacques dit :

    Bonsoir Monsieur.

    J’envisage de créer une SARL dans laquelle je serais gérant majoritaire non rémunéré,
    donc en principe soumis aux cotisations minimales des TNS (950 € / an).
    Je suis par ailleurs retraité.
    Or certains articles précisent que, dans ce cas, les cotisations minimales sont dues uniquement au titre des indemnités journalières.
    J’ai également lu que dans ce cas les cotisations minimales n’étaient pas applicables mais que le calcul des cotisations se ferait sur la base des revenus réels (donc pas de rémunération = pas de cotisation).

    Qu’en est-il exactement ? Merci de votre éclairage à ce sujet.

    Meilleures salutations.

    Jean-Jacques VALLEE

    • Pierre Facon dit :

      Bonjour,
      Si vous êtes retraité, les cotisations minimales sont calculés de la même manière que les indépendants. Vous serez donc redevable du minimum.

  2. Jean-Pierre dit :

    Bonjour,
    Je suis en micro entreprise, je dois au RSI en base 29% de mon CA.
    pourriez vous me dire si, n’ayant pas pu prélever 29% de mon CA manque de trésorerie, suis-je obliger d’imputer cette base pour calculer et payer mes cotisations? ou bien calculer seulement les cotisations sur le montant prélevé a l’année?.
    Merci de me répondre

Poster un commentaire

Nous ferons de notre mieux pour vous répondre dans des délais raisonnables. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs
Praesent id elit. luctus Nullam eget Aliquam commodo