Comment analyser des comptes annuels ?
Index » La gestion d'entreprise » Gestion d'entreprise » Gestion financière » Comment analyser les comptes annuels d’une entreprise ?

Comment analyser les comptes annuels d’une entreprise ?

L’analyse des comptes annuels est un travail important pour tout dirigeant d’entreprise, ainsi que pour toute personne intéressée par une entreprise, dans une perspective de rachat ou d’étude de solvabilité par exemple. Une fois en possession des comptes annuels, il faut donc savoir les analyser afin d’émettre un avis sérieux à propos du patrimoine, de la situation financière et du résultat de l’entreprise.

Le coin des entrepreneurs vous explique dans ce dossier comment analyser rapidement les comptes annuels d’une entreprise, en abordant les points suivants :

Analyser les comptes annuels d'une entreprise

Comment obtenir la communication des comptes annuels d’une entreprise ?

Les comptes annuels d’une entreprise peuvent être obtenus en s’adressant au greffe du tribunal de commerce. L’accès le plus simple consiste à les télécharger sur internet. Pour cela, il est nécessaire que l’entreprise ait déposé ses comptes annuels et qu’elle n’ait pas déposé de déclaration de confidentialité. Sinon, les comptes annuels ne seront pas accessibles.

Sinon, vous pouvez essayer d’obtenir un exemplaire des comptes annuels directement par le dirigeant de l’entreprise. Cette communication est d’usage dans le cadre des rachats d’entreprise, d’une entrée au capital social, ou de l’octroi d’un financement. Il est inutile de prendre contact avec l’expert-comptable de l’entreprise, ce dernier ne vous communiquera pas les comptes annuels d’une entreprise sans l’accord exprès de son dirigeant.

Bien entendu, si l’analyse porte sur les comptes de votre propre entreprise, cette problématique est sans objet.

Pourquoi analyser les comptes annuels d’une entreprise ?

L’analyse comptes annuels d’une entreprise permet de réaliser un diagnostic sur la situation d’une entreprise, notamment au niveau de sa rentabilité, grâce à l’étude du compte de résultat, et de sa santé financière, grâce à l’étude du bilan. Ensuite, l’annexe vous apportent des informations complémentaires pour vous aider à comprendre le bilan et le compte de résultat.

Les conclusions issues de l’analyse des comptes annuels sont utiles dans biens des cas, notamment pour apprécier les performances et la solidité de sa propre entreprise suite à la clôture de l’exercice, ou pour diagnostiquer une entreprise dans le cadre d’un rachat ou d’une étude de solvabilité sur un client. Suivant l’objectif du lecteur des comptes, l’analyse sera différente.

Vous retrouverez dans les parties ci-après des explications et des conseils pour analyser rapidement et facilement les comptes annuels d’une entreprise. Pour cela, nous avons découpé l’analyse par état comptable (compte de résultat, bilan et annexe).

Analyse des comptes annuels : le compte de résultat

Le compte de résultat représente la performance de l’entreprise sur l’exercice écoulé. Il contient l’ensemble des charges et des produits de l’exercice.

Les postes importants du compte de résultat

Les postes importants à étudier au niveau du compte de résultat dépendent de l’activité de l’entreprise et de son organisation. Les grandes masses sont systématiquement importantes :

  • le chiffre d’affaires,
  • les achats et les charges externes,
  • les charges de personnel,
  • le résultat d’exploitation, le résultat financier, le résultat exceptionnel et le résultat net.

Pour chaque élément étudié, nous vous conseillons de vérifier sa variation par rapport aux exercices précédents, en valeur et en représentativité (pour les charges notamment). Par exemple : quelle est l’évolution de la masse salariale en euros, ainsi qu’en pourcentage du chiffre d’affaires réalisé ?

Nos conseils pour analyser rapidement un compte de résultat

Pour analyser rapidement un compte de résultat, il ne faut pas se focaliser sur chaque ligne de produits ou de charges qui y figure. Il faut commencer par étudier globalement la composition du compte de résultat, se concentrer sur les postes importants, puis utiliser la version détaillée pour éclaircir certains points si nécessaire.

Voici quelques conseils pour analyser le compte de résultat d’une entreprise :

  • Il est recommandé d’analyser un compte de résultat proposant, en comparaison, les informations du compte de résultat de l’exercice précédent (ou des deux exercices précédents). Cela vous permet de constater rapidement les postes sur lesquels des variations sont intervenues : hausse ou baisse du chiffre d’affaires, hausse de la masse salariale, hausse des frais fixes… et de vérifier si la variation est corrélée à celle de l’activité.
  • L’analyse d’un compte de résultat est plus facile en utilisant les soldes intermédiaires de gestion. Si possible, vous devez donc également vous appuyer sur ce tableau qui met en évidence : la marge commerciale de l’entreprise (ou marge de production), la valeur ajoutée, l’excédent brut d’exploitation, le résultat d’exploitation, le résultat financier, le résultat exceptionnel et le résultat net.
  • Avant d’effectuer des comparaisons, il faut vérifier la durée de l’exercice. Lorsqu’il s’agit du premier exercice ou lorsqu’une modification de la date de clôture est intervenue, la durée peut être inférieure ou supérieure à 12 mois.
  • Pour apprécier la performance de l’entreprise, il est intéressant de comparer son compte de résultat avec celui de quelques concurrents de taille et d’organisation similaires, et/ou avec les statistiques du secteur. La marge de l’entreprise et sa rentabilité sont-elles conformes par rapport aux statistiques du secteur ?
  • Quel est le résultat d’exploitation de l’entreprise ? Un résultat d’exploitation négatif est un très mauvais signal, cela signifie que l’entreprise ne produit aucune richesse avec son activité normale. Il faut alors en rechercher les causes : chiffre d’affaires insuffisant, marge insuffisante, frais fixes trop importants, masse salariale trop élevée…
  • Quel est le résultat financier ? L’entreprise a-t-elle d’importantes charges financières ? Si c’est le cas, sont-elles expliquées par l’endettement de l’entreprise ?
  • Il faut vérifier dans quelle mesure le résultat exceptionnel impacte éventuellement le résultat net, qu’en serait-il sans évènements exceptionnels ?

Pour aller plus loin : Comprendre et analyser un compte de résultat.

Analyse des comptes annuels : le bilan

Le bilan représente l’état du patrimoine de l’entreprise à la date de son établissement. Il est composé de deux parties : l’actif, qui comprend tout ce que l’entreprise possède, et le passif, qui comprend tout ce qu’elle doit.

Les postes importants du bilan

Tous les postes significatifs du bilan sont importants. Les masses significatives du bilan dépendent en grande partie de l’activité de l’entreprise.

Vous retrouverez notamment dans le bilan :

  • les capitaux propres,
  • les créances et des dettes,
  • l’actif immobilisé,
  • la valeur des stocks,
  • la trésorerie.

Nos conseils pour analyser rapidement un bilan

Voici quelques conseils pour analyser le bilan d’une entreprise :

  • L’annexe comporte des informations relativement importantes pour comprendre un bilan, il faut donc consulter ce document en même temps.
  • Comment le montant des capitaux propres varie-t-il par rapport à l’exercice précédent ? Est-il supérieur au capital social ? Il faut ici tenir compte des distributions des dividendes, qui impactent les capitaux propres (en diminution).
  • Quel est le niveau d’endettement de l’entreprise ? Vous pouvez utiliser le ratio endettement net / capitaux propres. Un ratio élevé doit vous alerter sur la solvabilité de l’entreprise. En cas de difficultés, l’entreprise aura difficilement accès à de nouveaux crédits.
  • Comment évoluent les dettes fournisseurs et les créances clients ? La variation est-elle corrélée à celle de l’activité ? Pour cela, vous pouvez utiliser les ratios suivants : (dettes nettes fournisseurs * 360 / montant des achats TTC), afin de déterminer le délai moyen de paiement des fournisseurs, et (dettes nettes clients * 360 / montant des ventes TTC), afin de déterminer le délai moyen de paiement des clients. Une élévation des délais de paiement peut traduire des difficultés à payer les factures (délai de paiement fournisseurs) ou des problèmes avec des clients.
  • Quel est le besoin en fonds de roulement de l’entreprise ? Le besoin en fonds de roulement traduit financièrement l’impact du décalage dans le temps entre les flux de trésorerie entrants (encaissements) et les flux de trésorerie sortants (décaissements).
  • La trésorerie de l’entreprise est-elle suffisante pour couvrir l’écart entre les dettes et les créances à court terme ? Vous pouvez procéder au calcul suivant : trésorerie + créances avec une échéance à moins d’un an + dettes avec une échéance à moins d’un an (ces informations figurent dans l’annexe).
  • L’actif immobilisé de l’entreprise est-il vétuste ? Pour cela, il faut comparer la valeur brutes des immobilisations brutes avec leur valeur nette. Un important écart peut traduire un besoin d’investissement dans les années à venir.

Pour aller plus loin : Comprendre et analyser un bilan comptable.

Analyse des comptes annuels : l’annexe

L’annexe comptable comporte toutes les informations d’importance significative pour compléter et commenter les informations figurant dans le bilan et le compte de résultat d’une entreprise. Nous vous présentons ci-dessous quelques informations importantes de l’annexe.

Remarque : Certaines entreprises sont dispensées d’annexe (elles doivent dans ce cas fournir des informations à la suite de leur bilan), alors que d’autres peuvent adopter une présentation abrégée ou simplifiée de l’annexe. Le contenu de l’annexe dépend de la taille de l’entreprise.

Les méthodes comptables appliquées

Ce tableau vous informe à propos sur les méthodes comptables appliquées par l’entreprise pour :

  • calculer le coût d’entrée des immobilisations dans le bilan,
  • valoriser les stocks de l’entreprise,
  • amortir les immobilisations,
  • évaluer les travaux en cours.

Vous prendrez ainsi connaissance des règles que l’entreprise a utilisé pour évaluer ses stocks figurant à l’actif du bilan, déterminer les valeurs des immobilisations figurant à l’actif du bilan, calculer le montant des amortissements dont la dotation figure au compte de résultat. Lorsque l’entreprise réalise des travaux de longue durée, l’annexe précise comment l’avancement des travaux non terminés à la clôture de l’exercice est évalué.

Également, l’annexe doit indiquer et justifier tout changement de méthode comptable et préciser quel est l’impact du changement de méthode sur les capitaux propres.

L’état des échéances des créances et dettes à la clôture de l’exercice

Ce tableau reprend les créances et les dettes figurant au bilan, puis les classe en fonction de leur échéance, en distinguant notamment les montants qui sont échus à moins d’un an et ceux à plus d’un an.

Il faut être particulièrement vigilent lorsque le montant total des dettes échues à moins d’un an est nettement supérieur au montant total des créances échues à moins d’un an : l’entreprise a-t-elle la trésorerie suffisante pour faire face à cette situation ? comment expliquer le déséquilibre ? la situation s’améliore-t-elle après la clôture ?

Les engagements financiers

Ce tableau reprend l’ensemble des engagements financiers significatifs de l’entreprise, c’est-à-dire :

  • Les avals, cautions et garanties s’ils représentent au moins 10% du résultat courant ;
  • Les effets escomptés non échus s’ils représentent au moins 10% des créances clients ;
  • Les dettes garanties par des sûretés réelles si elles représentent au moins 10% du total de l’actif ;
  • Les créances garanties par des sûretés réelles si elles représentent au moins 10% des postes d’actifs concernés ;
  • Les engagements dans le cadre des contrats de crédit-bail dès le 1er euro.

Vous pouvez vous informer sur toutes les immobilisations utilisées par l’entreprise sans être inscrites dans l’actif immobilisé (car prises en crédit-bail), ainsi que sur toutes les sûretés données et reçues par l’entreprise (hypothèques, cautions, nantissements…).

Les autres opérations non inscrites au bilan

Ce tableau vous informe sur toutes les autres opérations qui ne sont pas inscrites au bilan, dont les contrats de location longue durée par exemple.

Une opération non inscrite au bilan correspond à toute transaction ou tout accord entre une société et une ou plusieurs autres entités qui présente des risques et des avantages significatifs pour la société, qui ne sont pas traduits au bilan et dont la connaissance est nécessaire à l’appréciation de la situation financière de la société.

Les mouvements au niveau de l’actif immobilisé

Si vous constatez des variations au niveau de l’actif immobilisé de l’entreprise, ce tableau de l’annexe vous renseigne sur les entrées et les sorties d’immobilisations au cours de l’exercice.

Pour aller plus loin : l’annexe des comptes annuels.

 


Pierre FACON – Webmaster du coin des entrepreneurs

Dirigeant de F.C.I.C, édition et gestion de sites sur la création et la gestion d’entreprise.
Conseiller en création d’entreprise.




Poster un commentaire

L'équipe du Coin des entrepreneurs met tout en oeuvre pour vous apporter une réponse le plus rapidement possible. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs
efficitur. dictum libero pulvinar Nullam leo mi, lectus ut mattis luctus Aenean