BNC (bénéfices non commerciaux) : imposition et déclarations fiscales
Index » La gestion d'entreprise » Droit fiscal » Les bénéfices » BNC (bénéfices non commerciaux) : imposition et déclarations fiscales

BNC (bénéfices non commerciaux) : imposition et déclarations fiscales

Les professionnels imposés dans la catégorie des bénéfices non commerciaux (BNC) doivent produire chaque année une déclaration fiscale afin de transmettre leur résultat à l’administration. Également, ils sont tenus de reporter le montant de leurs revenus non commerciaux sur leur déclaration personnelle d’impôt sur le revenu.

Le coin des entrepreneurs vous informe sur les modalités d’imposition et sur les déclarations fiscales des professionnels imposés dans la catégorie des bénéfices non commerciaux (BNC) :

Imposition et déclaration des bénéfices non commerciaux

L’imposition des bénéfices non commerciaux (BNC)

Le professionnel imposé dans la catégorie des bénéfices non commerciaux relève, en fonction du montant de ses recettes annuelles, du régime fiscal de la micro-entreprise (micro-BNC) ou du régime de la déclaration contrôlée. Suivant le régime dont il relève, les modalités d’imposition à l’impôt sur le revenu du bénéfice professionnel sont différentes.

Nous rappelons que les bénéfices non commerciaux correspondent à une catégorie de l’impôt sur le revenu. Il comprennent les bénéfices des professions libérales, les produits des charges et offices ainsi que les profits qui ne relèvent d’aucune autre catégorie de l’impôt sur le revenu. En cas d’option pour l’impôt sur les sociétés, le professionnel n’est plus imposé dans la catégorie des bénéfices non commerciaux.

Enfin, les bénéfices non commerciaux sont imposés par année civile, même au cas où l’exercice comptable du professionnel clôture en cours d’année civile.

L’imposition des bénéfices non commerciaux sous le régime micro-BNC

Le régime micro-BNC est ouvert aux professionnels qui n’ont pas encaissé plus de 70 000 euros de recettes hors taxes sur les deux dernières années civiles écoulées. Il faut donc que les recettes de la dernière année civile ou de l’avant-dernière année civile soient inférieures à ce seuil. A défaut, le régime de la déclaration contrôlée s’applique de plein droit sur l’année civile en cours. Également, certaines activités sont exclues du régime micro-BNC.

Les professionnels relevant du régime fiscal micro-BNC sont imposés de manière forfaitaire. Leur bénéfice imposable est calculé par l’application d’un abattement forfaitaire de 34% sur le montant des recettes encaissées. Le montant du bénéfice imposable ne peut en aucun cas être inférieur à 305 euros par an.

L’imposition des bénéfices non commerciaux sous le régime de la déclaration contrôlée

Le régime de la déclaration contrôlée s’appliquent aux professionnels imposés dans la catégorie des bénéfices non commerciaux et qui ne peuvent pas bénéficier du régime fiscal micro-BNC.

Les professionnels relevant du régime fiscal de la déclaration contrôlée sont imposés personnellement à l’impôt sur le revenu sur la base d’un bénéfice calculé par différence entre les recettes encaissées et les dépenses payées au cours de l’année civile d’imposition. Le bénéfice est donc calculé en tenant compte des dépenses réellement payées.

Sur option, le professionnel peut opter pour la détermination de son bénéfice à partir des créances acquises et des dépenses engagées.

Les déclarations fiscales pour les bénéfices non commerciaux (BNC)

Les déclarations fiscales à produire pour déclarer les bénéfices non commerciaux dépendent du régime d’imposition du professionnel. Il faut distinguer la déclaration fiscale professionnelle et la déclaration fiscale personnelle (déclaration personnelle des revenus).

Les déclarations fiscales des professionnels au régime micro-BNC

La déclaration fiscale professionnelle

Les professionnels relevant du régime fiscal micro-BNC sont dispensés de produire une déclaration fiscale professionnelle pour déclarer leurs bénéfices non commerciaux.

La déclaration fiscale personnelle

Les professionnels doivent simplement porter sur la déclaration complémentaire (n°2042 C Pro) à la déclaration annuelle des revenus (n° 2042) le montant total de leurs recettes annuelles et des plus-values ou moins-values réalisées au cours de l’année civile.

La déclaration des revenus doit être effectuée par voie électronique. Toutefois, et uniquement pour l’année 2018, les contribuables qui ne disposent pas d’un accès à internet dans leur résidence principale peuvent envoyer leur déclaration sur support papier.

Les déclarations fiscales des professionnels au régime de la déclaration contrôlée

La déclaration fiscale professionnelle

Les professionnels relevant du régime fiscal de la déclaration contrôlée doivent produire une déclaration fiscale des revenus non commerciaux et assimilés. Il s’agit de la déclaration n°2035-SD et ses annexes. Les formulaires sont présentés sur le site impôt.gouv.fr : Formulaire n°2035.

La déclaration et les annexes doivent être transmis à l’administration fiscale par voie électronique avant le deuxième jour ouvré qui suit le 1er mai de l’année suivante.

La déclaration fiscale personnelle

Ensuite, les professionnels doivent porter sur la déclaration complémentaire (n°2042 C Pro) à la déclaration annuelle des revenus (n° 2042) le montant de leur bénéfice professionnel.

La déclaration des revenus doit être effectuée par voie électronique. Toutefois, et uniquement pour l’année 2018, les contribuables qui ne disposent pas d’un accès à internet dans leur résidence principale peuvent envoyer leur déclaration sur support papier.

A lire également à propos des bénéfices non commerciaux (BNC) :

 


Pierre FACON – Webmaster du coin des entrepreneurs

Dirigeant de F.C.I.C, édition et gestion de sites sur la création et la gestion d’entreprise.
Conseiller en création d’entreprise.


Comptabilité - facturation


Poster un commentaire

L'équipe du Coin des entrepreneurs met tout en oeuvre pour vous apporter une réponse le plus rapidement possible. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs
mattis venenatis Phasellus pulvinar ante. eget diam amet,