Index » La gestion d'entreprise » Gestion d'entreprise » Comptabilité » Gérer soi-même sa comptabilité : avantages et inconvénients

Gérer soi-même sa comptabilité : avantages et inconvénients

La comptabilité d’une entreprise ne doit pas être obligatoirement traitée par un expert-comptable, l’entrepreneur peut se charger lui-même de gérer toute sa comptabilité. Après avoir créé une entreprise, un entrepreneur peut donc choisir se gérer lui-même sa comptabilité, ou de la confier, totalement ou partiellement, à un expert-comptable.

Le coin des entrepreneurs vous explique quels sont les principaux avantages et inconvénients de gérer soi-même sa comptabilité :

Gérer soi-même sa comptabilité : avantages et inconvénients

Gérer soi-même sa comptabilité : les avantages

1er avantage : on économise les honoraires de l’expert-comptable

L’entrepreneur qui décide de gérer lui-même sa comptabilité n’aura pas besoin de la confier à un expert-comptable. Nous rappelons qu’il n’existe aucune obligation de faire gérer sa comptabilité par un expert-comptable.

En ne recourant pas aux services d’un expert-comptable, l’entrepreneur réalise une économie égale au montant des honoraires qui lui auraient été réclamés par le professionnel. Cette économie peut être intéressante, notamment dans le cas d’un début d’activité très faible ou pour une entreprise qui n’a pas vocation à réaliser beaucoup de chiffre d’affaires.

En contrepartie, l’entrepreneur doit tout de même payer un abonnement pour utiliser une application de comptabilité. Parfois, il aura également besoin de suivre une formation qui aura également un coût.

2ème avantage : on dispose d’une comptabilité régulièrement mise à jour

Lorsque l’on confie la gestion de la comptabilité à un expert-comptable, la comptabilité est mise à jour à chaque fois que l’entrepreneur dépose ses documents comptables au cabinet. Au mieux, l’entrepreneur pourra avoir une mise à jour mensuelle de sa comptabilité mais avec un décalage (le temps de déposer toutes les pièces comptables au cabinet et que la comptabilité soit ensuite traitée).

En gérant lui-même sa comptabilité, l’entrepreneur peut vraiment obtenir une comptabilité régulièrement mise à jour, à condition bien entendu de la tenir très régulièrement. Dans ce cas, il dispose quasiment d’un suivi comptable en temps réel de son activité. Une comptabilité systématiquement mise à jour facilite également la gestion des comptes tiers (clients, fournisseurs…) et le suivi de la trésorerie.

La comptabilité constitue un formidable outil d’aide à la gestion pour le chef d’entreprise lorsqu’elle est systématiquement mise à jour.

Gérer soi-même sa comptabilité : les inconvénients

1er inconvénient : la gestion de la comptabilité demande du temps

En gérant lui-même sa comptabilité, l’entrepreneur devra y consacrer du temps. La durée à prévoir dépend de la taille de l’entreprise, de la vitesse à laquelle on traite la comptabilité (l’entrepreneur qui n’a jamais géré de comptabilité auparavant y passera plus de temps au départ) et du volume d’opérations à enregistrer en comptabilité.

2ème inconvénient : aucun professionnel ne valide la comptabilité

Ensuite, l’entrepreneur qui gère lui-même toute sa comptabilité doit être sûr de ce qu’il fait. Aucun professionnel ne va contrôler ce qui a été réalisé en comptabilité puis déclaré à l’administration fiscale. Le risque d’erreur ne doit pas être prise à la légère, il peut avoir des conséquences importantes pour l’entreprise en cas de contrôle fiscal.

En cas de doute sur la comptabilité, il est conseillé de faire intervenir un expert-comptable uniquement pour contrôler la comptabilité en fin d’exercice et établir les comptes annuels.

3ème inconvénient : il faut également se charger de la fiscalité

Lorsque l’on gère soi-même sa comptabilité, on ne collabore pas avec un expert-comptable. Lorsque ce professionnel intervient, il ne gère pas simplement la comptabilité de l’entreprise, sa mission s’étend généralement à la gestion fiscale de l’entreprise (déclaration de TVA, liasse fiscale, impôt sur les sociétés, cotisation foncière des entreprises…).

L’entrepreneur qui gère sa comptabilité lui-même doit donc également se charger seul de la fiscalité de son entreprise, ce qui peut être assez compliqué pour certaines démarches, comme l’établissement de la liasse fiscale ou le calcul de l’impôt sur les sociétés par exemple. De plus, cela implique d’effectuer une veille permanente sur l’évolution de la législation fiscale, afin d’être certain d’être toujours à jour.

Toutefois, certains régimes fiscaux simplifient la gestion fiscale et comptable de l’entreprise, notamment le régime fiscal de la micro-entreprise.

A lire également sur la comptabilité de l’entreprise :

 


Pierre FACON – Webmaster du coin des entrepreneurs

Dirigeant de F.C.I.C, édition et gestion de sites sur la création et la gestion d’entreprise.
Conseiller en création d’entreprise.




Poster un commentaire

L'équipe du Coin des entrepreneurs met tout en oeuvre pour vous apporter une réponse le plus rapidement possible. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter

Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs