Freelance indépendant : estimer et calculer son revenu net

Pour le freelance indépendant, savoir calculer et estimer son revenu net est très important. Cette information permet au professionnel de proposer à ses clients des devis correctement budgétisés. Ainsi, sur chaque mission réalisée, le freelance connait avec précision le montant de son revenu net. Puis, en fonction du nombre de missions prévues, il peut estimer son revenu net annuel.

Dans ce dossier, nous proposons une méthode permettant de calculer le revenu net du freelance sur une mission, puis sur une année complète.

freelance revenu net

Freelance : pourquoi faut-il estimer son revenu net ?

Cette réflexion est importante pour le freelance indépendant. Le revenu net doit être calculé :

  • par mission, pour connaître la rentabilité par intervention.
  • par année, afin d’avoir une estimation du revenu net annuel.

Le revenu net par mission permet au freelance de connaître sa rentabilité sur les prestations proposées. Cette information est indispensable pour déterminer correctement le prix de vente des missions.

Ensuite, une estimation du revenu net annuel permet tout d’abord de s’interroger sur l’optimisation fiscale de l’activité. Enfin, la connaissance du revenu net annuel prévisionnel permet aux freelances d’évaluer l’intérêt ou non de retourner éventuellement sur un emploi salarié.

Créer son entreprise - Nos outils pour vous accompagner
Créer son entreprise - Nos outils pour vous accompagner

Comment calculer son revenu net sur une mission ?

Dans la démarche proposée ci-dessous, nous calculons le résultat net d’impôt par mission.

Étape 1 : calculer la marge réalisée sur la mission

La marge réalisée sur une mission est simple à obtenir. Pour la calculer, il faut :

  • déterminer le chiffre d’affaires réalisé sur la mission,
  • puis déduire les frais liés directement à la mission (frais de déplacement, frais de repas…).

Ce premier travail implique d’avoir une grille tarifaire établie. D’ailleurs, à l’issue du calcul, il s’avérera peut-être qu’une revalorisation des prix soit nécessaire.

Étape 2 : calculer le revenu d’exploitation sur la mission

Ensuite, afin d’obtenir une estimation très précise, il faut :

  • budgétiser l’ensemble des frais de fonctionnement de l’entreprise (frais de comptabilité, frais bancaires, dépenses de matériel…),
  • déterminer le nombre d’heures ou de jours d’activité facturés sur l’année,
  • et calculer le montant des frais de fonctionnement par heure ou par journée de travail.

Ensuite, pour obtenir le revenu d’exploitation par mission, il convient de multiplier le montant obtenu par le nombre d’heures ou de journées de travail sur la mission, puis de le soustraire à la marge.

Étape 3 : calculer le revenu net sur la mission

Pour passer du résultat d’exploitation au résultat net, le calcul dépend du régime fiscal du freelance et des modalités de distribution de ses revenus. Voici comment déterminer le revenu net d’impôt.

Les revenus des freelances à l’impôt sur les sociétés (IS)

Pour les revenus versés sous la forme de rémunérations :

Le revenu net est égal au résultat d’exploitation auquel on soustrait le montant des cotisations sociales. Le montant des cotisations sociales est déterminé d’après le montant de la rémunération. Il faut donc calculer quelle est la rémunération à verser pour atteindre l’équilibre (revenu d’exploitation = rémunération + cotisations sociales).

Enfin, le freelance doit appliquer son taux d’imposition personnelle pour obtenir son impôt sur le revenu. Ce montant est ensuite déduit de la rémunération pour obtenir le revenu net d’impôt.

Pour les revenus versés sous la forme de dividendes :

Le revenu brut distribuable est égal au revenu d’exploitation auquel on soustrait le montant de l’impôt sur les sociétés.

Ensuite, le prélèvement fiscal libératoire de 30% est appliqué sur le revenu brut distribué. Après sa déduction, on obtient le revenu net d’impôt.

Les revenus des freelances à l’impôt sur le revenu

Le bénéfice net avant impôt est égal au résultat d’exploitation auquel on soustrait le montant des cotisations sociales. Le montant des cotisations sociales est déterminé d’après le montant du bénéfice. Il faut donc obtenir l’équilibre (revenu d’exploitation = bénéfice net + cotisations sociales).

Enfin, le freelance doit appliquer son taux personnel d’imposition sur son revenu net avant impôt afin de déterminer son impôt sur le revenu. Ce montant est ensuite déduit du bénéfice professionnel pour obtenir le revenu net d’impôt.

Comment estimer son revenu net annuel ?

Après avoir calculé le revenu net par mission, le freelance peut estimer son revenu net annuel. Pour cela, la démarche est la suivante :

  1. Estimer un volume raisonnable de missions à réaliser sur l’année ;
  2. Additionner l’ensemble des revenus nets par mission en utilisant la démarche expliquée précédemment (voir ici).

La zone d’incertitude dans cette estimation se situe dans le nombre de missions prévu. En fonction des situations, les hypothèses seront plus ou moins certaines.

Enfin, cette estimation permet au freelance de se fixer un objectif de missions à accomplir sur l’année.

À lire également sur le freelance indépendant :

Pierre Facon

Fondateur du site Le Coin des Entrepreneurs. Dirigeant d'une société spécialisée dans l'édition et la gestion de sites internet sur la création, la reprise et la gestion d'entreprise. Conseiller et expert en création d’entreprise.



Poster un commentaire

Nous ferons de notre mieux pour vous répondre dans des délais raisonnables. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs
diam Sed elementum accumsan odio lectus eget massa libero