Vaut-il mieux entreprendre seul ou s’associer ?

Entreprendre seul présente plusieurs avantages. Mais se lancer solo n’est sans inconvénients et il vaut mieux, parfois, se grouper à plusieurs et trouver des associés. Alors, quelle est la meilleure option ? En réalité, les intérêts d’une solution constituent généralement les limites de l’autre. Voici des éléments de réponse à la question : vaut-il mieux se lancer seul ou s’associer avec d’autres personnes ?

entreprendre se lancer seul ou s'associer

Entreprendre seul : avantages et inconvénients

Les avantages d’une aventure entrepreneuriale « solo »

Parfois, les créateurs s’associent par crainte d’être seuls, leur unique objectif étant d’éviter la solitude. Dans ces conditions, il reste préférable de se lancer seul et de favoriser un cadre de travail propice aux échanges. Si l’absence de contact vous préoccupe, sachez qu’il existe différentes solutions pour palier cet inconvénient. Vous pouvez installer vos locaux dans une pépinière d’entreprise (ou un espace de coworking) ou les partagez avec d’autres entreprises.

En restant seul, vous favoriserez des prises de décisions simples et rapides. Vous éviterez tout risque de conflit. C’est vous et vous seul qui resterez le principal décisionnaire. Vous définirez les orientations stratégiques de votre projet et déterminerez les moyens à déployer pour atteindre les objectifs fixés, sans avoir à prendre en compte d’autres avis.

Enfin, il vaut mieux rester seul que d’être mal accompagné. Si vous avez des doutes sur une potentielle association, commencez votre aventure entrepreneuriale en solo. Si vous optez pour une société commerciale unipersonnelle (de type SASU ou EURL), des associés pourront vous rejoindre ultérieurement.

Les inconvénients à se lancer seul

Le principal risque auquel s’expose un entrepreneur qui se lance en solo est d’avoir des œillères. En d’autres termes, c’est de ne pas voir certaines choses ou de les ignorer. Sans avis et regard extérieur, c’est un risque majeur car il peut déboucher sur un échec du projet.

De plus, dans ce type d’aventure, l’entrepreneur est seul sur tous les fronts : gestion, financement, partenariat, marketing, etc. Cela peut avoir des impacts à différents niveaux (qualité du travail, stress…). Ayez toutefois à l’esprit que vous lancer en solo ne vous empêchera pas d’embaucher du personnel compétent.

En revanche, vous et vous seul supporterez tous les risques liés à votre projet. Vous ne pourrez compter que sur le soutien de vos proches et de votre entourage. En tout état de cause, vous devrez surmonter seuls les difficultés rencontrées et essuyer personnellement les plâtres d’un éventuel échec.

Créer son entreprise - Nos outils pour vous accompagner
Créer son entreprise - Nos outils pour vous accompagner

S’associer à plusieurs : intérêts et limites

Les intérêts d’une association

L’association permet de réunir des profils complémentaires et de créer des synergies. Les compétences de vos associés, diverses et variées, viendront très certainement palier vos lacunes.

Travailler à plusieurs permet également de créer une sorte d’émulation, très propice à la réussite. La motivation créée par l’effet de groupe pousse le projet vers le haut et invite tous les membres à se surpasser.

S’associer, c’est accepter partager les responsabilités avec d’autres personnes. Vous mutualiserez les risques et ainsi, ne serez pas seul à les supporter. Vous trouverez, tous ensemble, des solutions afin de surmonter les difficultés rencontrées.

Enfin, vous associer permet également de répartir les investissements et donc le besoin de financement généré par le au projet. Vous n’aurez pas à apporter les fonds seul, vos associés devront également participer.

Les limites d’une association

Juridiquement, la création d’une société pluripersonnelle – à plusieurs – s’avère généralement plus complexe. Elle est donc forcément plus coûteuse que ses solutions alternatives (micro-entreprise par exemple). Et son fonctionnement l’est tout aussi…

La prise de décision collective peut parfois s’avérer compliquée. Elle peut occasionner des tensions et faire ressortir des points de désaccord. Des conflits peuvent naître et mettre à mal le fonctionnement de la société (paralysie). Ils peuvent remettre en cause la pérennité du projet.

Un regroupement aurra également des conséquences sur votre niveau de revenu. En effet, une association vous obligera à rémunérer d’autres personnes et à partager les bénéfices (généralement au prorata de la participation de chacun au capital).

S’associer ou entreprendre seul : synthèse des avantages de chaque solution

Type de lancementAvantagesInconvénients
En solo– Absence de comptes à rendre
– Simple à mettre en oeuvre
– Appropriation du bénéfice
– Exposition intégrale au risque
– Absence d’avis extérieur
– Surcharge de travail
A plusieurs– Émulation de groupe, synergies
– Partage des risques
– Mutualisation des compétences
– Création et gestion coûteuses
– Prise de décision plus complexe
– Risque de conflits entre associés

A lire également sur le même thème :

Thibaut Clermont

Co-fondateur du site Le Coin des Entrepreneurs et dirigeant de FCIC, société spécialisée dans l'édition de sites internet sur la création, la gestion et la reprise d'entreprise. Ancien expert-comptable stagiaire.



Poster un commentaire

Nous ferons de notre mieux pour vous répondre dans des délais raisonnables. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs
luctus at id ipsum suscipit Donec