Comment constituer une équipe efficace pour son projet ?

Un projet de création d’entreprise ne peut voir le jour que grâce au travail d’une équipe qui s’est réunie pour le conduire. Derrière chaque projet entrepreneurial qui rencontre le succès, on retrouve une équipe efficace. Toutefois, monter une équipe n’a rien d’évident et toute erreur à ce niveau peut conduire à l’échec du projet.

Ce dossier vous donne tous les ingrédients dont vous avez besoin pour constituer une équipe efficace dans le cadre de votre projet de création d’entreprise, en insistant sur trois aspects fondamentaux :

constituer une équipe projet

L’alignement de l’équipe autour d’un projet

Le projet doit fédérer les membres de l’équipe autour d’éléments communs. L’alignement de l’équipe autour de ces éléments permettra d’assurer la cohésion d’ensemble. Il s’agit notamment :

  • d’une vision commune : où voulez-vous emmener votre entreprise à long terme ?
  • d’une mission commune : quelle est la raison d’être de l’entreprise ?
  • d’objectifs communs :
  • de valeurs communes : quelles sont les croyances communes que vous partagez ensemble ?

Ces éléments constituent le socle du projet et servent de base à l’élaboration de la stratégie, qui consistera à fixer les objectifs et le plan d’action pour atteindre les finalités fixées.

Créer son entreprise - Nos outils pour vous accompagner

La réunion de toutes les compétences nécessaires pour le projet

Une équipe doit être complète, c’est-à-dire qu’elle doit notamment posséder toutes les compétences nécessaires pour démarrer et faire avancer le projet. Les compétences peuvent être classées par typologie, en voici plusieurs qui sont souvent indispensables :

  • Technique, c’est-à-dire la maîtrise des technologies nécessaires pour le projet ;
  • Métier, car il est souvent important de connaître les rouages de son secteur pour performer ;
  • Analyse, car il faut savoir interpréter toutes les données générées par le projet ;
  • Marketing, pour comprendre les besoins des clients et répondre à leurs attentes ;
  • Commerciale, car pour générer du chiffre d’affaires, il faut savoir convaincre les clients de passer à l’achat ;
  • Managériale, pour savoir mener son équipe et la conduire vers le succès ;
  • Finance, car sans une gestion saine, une entreprise court à sa perte ;
  • Droit, pour protéger efficacement l’entreprise et exercer l’activité en conformité avec les réglementations.

En général, les associés fondateurs combinent plusieurs de ses compétences. Toutefois, il est fréquent que certaines manquent. Dans ce cas, il faut aller trouver ses compétences chez un nouvel associé, des experts extérieurs, des salariés ou des solutions technologiques. Les besoins ne seront pas forcément immédiats, tout dépendra de la nature des compétences et du stade d’avancement du projet :

  • Les compétences techniques et l’expertise métier sont des éléments indispensables dès le départ, et on les retrouve généralement chez les fondateurs.
  • Les compétences commerciales auront un impact direct sur la croissance de l’entreprise. La plupart des nouvelles entreprises qui enregistrent des croissances rapides ont des profils commerciaux au sein de leur équipe. Toutefois, une start-up n’aura pas immédiatement besoin de ces compétences.
  • Les compétences financières et juridiques pourront être apportées par des experts extérieurs au départ. En présence d’innovation, il faudra rapidement traiter la question de la protection (le brevet par exemple). Pour les projets web, la protection des données et la gestion des relations avec les utilisateurs sont des enjeux majeurs.

Les qualités d’une bonne équipe projet

Nous allons aborder ci-dessous 8 qualités importantes pour constituer une équipe projet efficace : la cohésion, l’esprit d’équipe, l’organisation, la coordination, l’agilité, l’écoute des clients, la remise en question et l’expérience.

La cohésion et l’esprit d’équipe

Comme nous l’avons évoqué dans la première partie, pour assurer la cohésion entre les membres de l’équipe projet, il faut partager plusieurs éléments en commun : une vision, des valeurs et un objectif. Ces éléments constituent le socle du projet, il s’agit de l’ADN de l’entreprise. Un défaut de cohésion peut conduire à l’échec d’un projet.

Pour qu’un projet puisse avancer correctement, il faut également un esprit d’équipe. Il doit exister un lien entre les membres d’un groupe, qui les poussent à œuvrer pour l’équipe en priorité, plutôt que d’agir dans leur propre intérêt personnel.

L’organisation et la coordination

Pour qu’un projet puisse progresser, il va falloir que les membres de l’équipe s’organisent entre eux et se coordonnent pour travail efficacement. En pratique, cela implique :

  • de définir un plan d’actions clair : qu’est-ce qu’on fait ?
  • et d’y déterminer, pour chaque action prévue : qui fait quoi ?

L’agilité et l’écoute des clients

L’agilité est l’une des qualités les plus importantes pour les fondateurs d’une entreprise, notamment lorsque celle-ci en est encore au stade de la réflexion au niveau de ses produits ou services, ou de son business model. Il est nécessaire d’être agile pour savoir s’adapter rapidement en fonction des enseignements issus des retours clients.

Un manque d’agilité peut mettre un projet de création d’entreprise en péril si le produit ou le service n’est finalement pas adapté aux besoins des clients, car les ressources ne sont pas illimitées.

Pour éviter cela, il faut donc être agile : fonctionner en cycle court, écouter les clients et s’adapter.

La remise en question

La capacité à savoir se remettre en question est une autre qualité essentielle pour conduire un projet. Il faut savoir accepter les faits et ne pas s’enfermer dans ses propres certitudes, même les plus profondes. Une équipe incapable de s’adapter et de revenir sur ses choix ne fera pas progresser l’entreprise.

Une remise en question peut parfois entraîner de lourdes conséquences, comme un changement complet de projet, ou même son abandon. Il faut savoir l’accepter.

L’expérience des membres de l’équipe projet

Enfin, il est également important de pouvoir bénéficier de l’expérience entrepreneuriale d’une personne au sein de l’équipe. Les échecs accumulés par les membres de l’équipe sont riches en enseignement, et ils leur permettront de ne pas reproduire les mêmes erreurs.

Lorsque les fondateurs sont inexpérimentés, il est possible de se faire accompagner par un mentor qui pourra leur partager son expérience.

À lire également sur Le Coin des Entrepreneurs :

Pierre Facon

Co-fondateur - Le Coin des Entrepreneurs
Média online de référence sur la création, la reprise et la gestion d'entreprise
Application digitale pour accompagner les entrepreneurs dans leurs projets
Expert en création d’entreprise

Créer son entreprise


Poster un commentaire

Nous ferons de notre mieux pour vous répondre dans des délais raisonnables. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs