Business plan : à quelle(s) occasion(s) faut-il le rédiger ?

En général, on estime qu’un business plan doit être rédigé à 3 occasions. Tout d’abord, lors d’une création d’entreprise. Le business plan se fonde alors sur des prévisions allant jusqu’à 3 années. Ensuite, en cas de reprise d’une entreprise. Il convient, dans ce cas, de reprendre le bilan de la société rachetée et de projeter l’activité sur les années à venir. Enfin, lorsqu’une entreprise souhaite développer son activité ou investir. Le business plan va lui permettre de mesurer son retour sur investissement.

business plan quand

Rédiger un business plan lors de la création d’une entreprise

La plupart des créations d’entreprises nécessitent l’élaboration d’un business plan. Ce document ne valide pas une idée de création d’entreprise (car c’est l’étude de marché qui s’en est préalablement chargée). Il sert à mesurer la rentabilité du projet. De plus, il permet au porteur de projet de clarifier l’organisation de sa future entreprise ainsi que les modalités de déploiement de son projet (plans d’actions par exemple). Au final, le business plan permet de structurer son projet. Il apporte aussi une aide concrète en matière de choix de création.

Cela dit, le business plan constitue également un support de négociation et de communication. En effet, ce document permet à un entrepreneur de trouver des financements et/ou des partenaires. Il s’adresse tout particulièrement aux établissements de crédits pour emprunter des fonds ainsi qu’aux investisseurs pour lever des fonds. Une fois l’activité lancée, le business plan sert de référence afin de comparer les réalisations (chiffres effectivement réalisés) avec les prévisions (chiffres estimés avant lancement).

Créer son entreprise - Nos outils pour vous accompagner
Créer son entreprise - Nos outils pour vous accompagner

Rédiger un business plan en cas de reprise d’entreprise

Reprendre une entreprise est une opération qui requiert également la rédaction d’un business plan. L’objet du rachat importent peu (rachat du fonds de commerce ou des titres de la société). Le business plan est, dans ce cas, plus complexe car il doit intégrer le bilan de la société acheteuse et prendre en compte les projections issues des comptes de l’entreprise rachetée. Par ailleurs, il joue également un rôle de clarification du montage financier et permet d’obtenir un financement. Les rachats mobilisent généralement d’importantes sommes d’argent et les fonds sont très souvent empruntés aux banques.

Beaucoup d’opérations de reprises entraînent la formation d’un groupe de société, avec, à sa tête, la constitution d’une société mère (un holding). Dans ce cas de figure, les modalités de financement de l’opération sont spécifiques : le holding s’endette et rembourse son prêt à l’aide des remontées de dividendes provenant de sa (ou ses) filiale(s). Elles nécessitent généralement la rédaction d’au moins deux business plans : le premier pour l’entreprise racheté, et le second pour la société holding. Si une autre société d’exploitation existe déjà, il faudra probablement en établir trois.

Rédiger un business plan pour un développement d’activité

C’est la dernière occasion susceptible de motiver un entrepreneur à rédiger un business plan. Il peut, en effet, hésiter à investir (dans une machine d’une importante valeur par exemple) afin de développer son activité. Dans cette situation, le business plan va lui permettre de mesurer l’opportunité d’effectuer son investissement. Plus précisément, il contribuera à déterminer le retour sur investissement – ROI – qu’il va générer.

Un business plan de développement d’activité nécessite de reprendre les données existantes de l’entreprise (bilan comptable), de prendre en compte l’activité telle qu’elle est sans l’investissement (compte de résultat) et d’y adjoindre les projections qui résultent de la réalisation de l’investissement. Il est possible d’établir deux business plans afin de comparer les deux solutions : un sans investissement, l’autre avec. Ici, le business plan sert à convaincre l’entrepreneur du bien-fondé de l’investissement. Il permet également de trouver les fonds nécessaires pour le financer, auprès d’une banque ou d’investisseurs.


Besoin d’un business plan sur mesure ? Faîtes-vous accompagner : J’ai besoin d’un business plan !

A lire également sur le thème du business plan :

Thibaut Clermont

Co-fondateur du site Le Coin des Entrepreneurs et dirigeant de FCIC, société spécialisée dans l'édition de sites internet sur la création, la gestion et la reprise d'entreprise. Ancien expert-comptable stagiaire.



Poster un commentaire

Nous ferons de notre mieux pour vous répondre dans des délais raisonnables. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs
mi, eget venenatis porta. velit, in consectetur dolor. Phasellus