Index » La gestion d'entreprise » Compta - Finance » Finance » Les indicateurs financiers utiles au chef d’entreprise

Les indicateurs financiers utiles au chef d’entreprise

Les indicateurs financiers sont des outils de pilotage très importants pour le chef d’entreprise.

Cet article aborde donc la liste des principaux indicateurs financiers qu’il convient de connaitre et de maitriser, comment sélectionner les bons indicateurs financiers ? et comment les mettre en place ?

 

indicateurs financiers

Les principaux indicateurs financiers

Voici 5 indicateurs financiers très importants : le seuil de rentabilité, la marge de l’entreprise, le coût de revient, le besoin en fonds de roulement et la trésorerie prévisionnelle

La valeur ajoutée

La valeur ajoutée mesure la valeur de la production réalisée au sein d’une entreprise (la création de richesse), c’est-à-dire le supplément de valeur apporté par l’entreprise à un produit ou un service provenant d’un tiers.

Elle permet d’identifier les sources de création de valeur parmi les activités de l’entreprise et/ou les différentes catégories de produits ou services.

Le seuil de rentabilité

Le seuil de rentabilité vous permet de connaitre le montant de chiffre d’affaires à réaliser pour que vous puissiez couvrir toutes vos charges :

  • si vous le franchissez, vous réalisez un bénéfice,
  • si vous ne l’atteignez pas, vous réaliser un déficit.

La marge de l’entreprise

La marge de l’entreprise correspond à la différence entre vos ventes de biens et/ou de services et le prix auquels vous les achetez.

C’est un très bon indicateur pour :

  • fixer vos prix de vente en fonction de vos achats,
  • être capable de déterminer dans quels cas vous ne gagnerez pas d’argent ou vous en perdrez,
  • vous comparer aux concurrents et au statistiques de votre secteur.

Plusieurs indicateurs sont utilisés pour la marge : marge brute, marge nette, taux de marge, taux de marque. Voici un complément d’information détaillé sur ce sujet : la marge commerciale de l’entreprise.

Le coût de revient

Cet indicateur financier met en évidence l’ensemble des coûts directs et indirects, fixes et variables, de production et de distribution nécessaire pour une unité de bien ou de service vendue.

La connaissance du coût de revient est quasiment primordiale pour déterminer vos prix de vente. La connaissance de sa composition vous donne également des pistes sur ce qu’il est possible de réduire. La réduction du coût de revient vous permet d’augmenter votre rentabilité ou de diminuer vos prix de vente.

Pour plus d’informations sur cet indicateur financier : calculer son coût de revient.

Le besoin en fonds de roulement (BFR)

Le besoin en fonds de roulement est également un indicateur financier important. Il caractérise le besoin de financement nécessaire au cycle d’exploitation de l’entreprise.

Il faut souvent prévoir du financement au niveau du besoin en fonds de roulement lorsque l’entreprise est en croissance, car l’augmentation de l’activité nécessite notamment de réaliser plus de dépenses au départ pour y faire face.

Pour plus d’informations sur cet indicateur financier : le calcul du besoin en fonds de roulement.

La trésorerie prévisionnelle

Un plan de trésorerie régulièrement mis à jour permet d’anticiper les éventuels trous de trésorerie et de trouver les solutions pour se financer.

Pour plus d’informations sur cet indicateur financier : le plan de trésorerie.

Remarque : votre expert-comptable peut vous accompagner pour mettre en place votre plan de trésorerie et le contrôler. Par contre, sa mise à jour et son suivi doivent plutôt être réalisés par le chef d’entreprise lui-même ou une personne en interne afin de disposer d’un indicateur financier précis rapidement. L’expert-comptable ne pourra pas, sauf exception, le mettre à jour très régulièrement et rapidement.

Sélectionner ses indicateurs financiers

En fonction de votre activité, vous devez sélectionner les indicateurs financiers les plus pertinents pour piloter votre entreprise.

Par exemple :

  • une entreprise qui produit des biens attachera une importance particulière au suivi de son coût de revient et de son seuil de rentabilité,
  • une entreprise qui fait de l’achat-revente suivra plutôt sa marge commerciale et son plan de trésorerie (décalage entre les décaissements relatifs aux achats de marchandises et les encaissements consécutifs aux ventes).

Pour sélectionner vos indicateurs financiers, vous devez identifier ce dont vous avez besoin en matière d’information financière pour prendre correctement vos décisions. Ensuite, il convient d’échanger avec vos conseils pour obtenir leur avis et éventuellement leurs propositions.

De plus, le fait d’être en contact avec des personnes qui interviennent également dans votre secteur d’activité vous aide à définir les indicateurs clés. On parle par exemple souvent de la marge dans la négoce ou du seuil de rentabilité pour la production de biens en grosses quantité.

Mettre en place ses indicateurs financiers

La mise en place des indicateurs financiers n’est pas facile pour plusieurs raisons :

  • cela nécessite un certain savoir-faire,
  • ce n’est pas la priorité du chef d’entreprise qui doit avant tout « faire tourner » l’entreprise,
  • un indicateur financier mal calculé ne sert à rien et peut vous faire prendre des mauvaises décisions.

Encore une fois, l’intervention de votre expert-comptable est un atout non négligeable.

 


Pierre FaconPierre FACON – Webmaster du coin des entrepreneurs

Dirigeant de F.C.I.C, édition et gestion de sites sur la création et la gestion d’entreprise.
Conseiller en création d’entreprise. 


A lire également sur le coin des entrepreneurs :

Poster un commentaire

Compte tenu de vos nombreux commentaires, nous ne vous garantissons pas une réponse immédiate. Vous pouvez aussi obtenir de l'aide en utilisant notre forum : accès au forum


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par FCIC Média