Comment faire un business plan avec notre logiciel en ligne gratuit ?

L‘application digitale d’accompagnement à la création d’entreprise du Coin Des Entrepreneurs comprend notamment un logiciel en ligne gratuit qui vous permet d’effectuer un business plan – ou un simple prévisionnel financier – et de le sauvegarder et/ou de l’imprimer sans aucun frais.

Ce dossier vous explique comment faire pour obtenir votre document financier grâce à notre application : prérequis à respecter, informations à saisir, parties à remplir, etc. Il répond aux questions suivantes :

logiciel business plan gratuit

Prérequis obligatoires pour faire votre business plan sur notre application

Pour faire votre business plan gratuitement sur l’application du Coin des Entrepreneurs, vous devez d’abord vous y inscrire, puis fournir plusieurs informations. Soyez rassuré(e), ces dernières ne vont servir qu’à générer votre business plan, et, plus particulièrement, à construire vos tableaux financiers et à rédiger le volet économique. Elles resteront confidentielles et ne seront jamais cédées à des tiers.

Vous n’êtes pas encore inscrit à notre logiciel de business plan ? Enregistrez-vous ici, c’est gratuit !

Cela dit, comme vous l’aurez probablement remarqué, l’application est découpée en plusieurs parties. Ensemble, elles représentent le parcours d’un créateur d’entreprise lambda. C’est donc le fil conducteur que vous devez, en principe, suivre dans le cadre de votre projet : préparation du projet, étude de marché, choix de création d’entreprise et prévisionnel financier.

Pour obtenir un prévisionnel financier, vous devez répondre aux questions posées dans le chapitre « Les choix de création d’entreprise » (3) et remplir vos informations financières dans l’onglet « Le prévisionnel financier » (4).

Pour générer le volet économique uniquement, il vous faut vous rendre dans les parties « La préparation du projet » (1) et « l’étude de marché » (2) et y renseigner toutes les informations utiles.

Vous l’aurez donc compris, pour construire un business plan complet, vous devez obligatoirement passer sur toutes les pages de l’application.

Votre besoinParties à remplir dans l’application
Prévisionnel financier seulementLes choix de création d’entreprise
– Le choix du statut juridique
– Le choix du régime fiscal
– La sécurité sociale du dirigeant
Le prévisionnel financier
– Le chiffre d’affaires
– Les dépenses
– Les salaires
– Les investissements
– Les financements
Business plan completToutes les parties de l’application :
La préparation du projet
L’étude de marché
Les choix de création d’entreprise
Le prévisionnel financier

Toutes les pages de l’application se présentent de la même façon. Vous trouverez, dans l’encadré bleu situé en tout en haut, le titre de la partie ainsi qu’une explication de son contenu. Dans l’encadré blanc (situé en dessous de l’encadré bleu à gauche), vous prendrez connaissance des travaux que vous aurez à effectuer. Enfin, l’encadré orange comprend toutes des ressources gratuites (dossier à lire) qui permettront de vous aider à collecter les informations nécessaires.

Nos outils en ligne pour vous accompagner

Remplir les parties permettant de générer la partie économique du business plan

Dans cette partie, vous allez présenter votre projet de fond en comble. Notre application vous aide à structurer votre démarche. Elle récolte les informations nécessaires l’élaboration de la partie économique de votre business plan dans les chapitres « La préparation du projet » et ‘L’étude de marché ». Voici comment remplir les onglets figurant dans ces catégories.

L’idée et la faisabilité

Tous les projets d’entreprise démarrent avec une idée. Cette idée, vous devez l’affiner avant d’approfondir votre réflexion. Ensuite, vous devez vous assurer qu’elle va effectivement rencontrer une demande, c’est-à-dire qu’un besoin existe et que votre offre va le combler. Enfin, vous devez nécessairement étudier votre situation professionnelle actuelle et vous questionner sur la faisabilité de votre projet.

Dans l’onglet « Idée de projet », vous devez présenter votre idée de création d’entreprise de façon générale. Il s’agit d’une présentation globale (par exemple : créer une plateforme e-commerce) qui va être intégré dans votre business plan. Le détail de votre offre doit être indiqué plus bas, dans le chapitre « L’offre et les objectifs ». Les questions qui suivent ont pour objectifs de vous aider à vous poser les bonnes questions (cible, innovation, protection, site internet).

Dans l’onglet « Objectifs et compétences », vous étudierez l’adéquation entre votre profil et votre projet. Il vous suffit de répondre aux questions et l’application vous donne des conseils personnalités (association avec d’autres personnes, qualifications requises pour exercer votre activité, étendue de vos compétences…). Les réponses n’alimenteront pas votre business plan.

Dans l’onglet « Situation professionnelle », vous vérifierez la faisabilité de votre projet, compte tenu de votre situation professionnelle (étudiant, salarié, chef d’entreprise, demandeur d’emploi, retraité). Notre application attirera notamment votre attention si vous êtes lié à un employeur par un contrat de travail : clause d’exclusivité, clause de non-concurrence, conséquence d’une démission, projet de reconversion professionnelle…

Le marché et la concurrence

Après avoir validé l’intérêt de votre idée (l’idée est bonne) et sa faisabilité (le projet est réalisable), vous devez étudiez le marché dans lequel vous allez évoluer, ainsi que les parties prenantes (les clients et les concurrents). C’est l’objet de cette partie de l’application.

La page « Le marché et la concurrence » comprend trois menus importants : « Le marché », « Les clients » et « La concurrence ». Toutes les informations que vous indiquerez ici seront reprises dans votre business plan :

  • Le marché : précisez ici les caractéristiques du marché que vous visez (taille, volume, principaux acteurs, maturité, perspectives d’évolution…),
  • Les clients : dressez ici le portrait robot de votre client (professionnel/particulier, tranche d’âge, catégorie socio-professionnelle, centres d’intérêt, activité…),
  • La concurrence : listez ici vos principaux concurrents ainsi que les informations dont vous disposez (chiffre d’affaires, caractéristiques de leurs offres, évolution…).

L’offre et les objectifs

Vous avez identifié et étudié votre marché, votre clientèle et vos concurrents, vous devez maintenant présenter votre offre. Cette partie s’organise en 3 onglets importants : la description de votre offre, les points forts/faibles de votre offre et vos objectifs commerciaux. Une fois encore, le texte que vous allez insérer va être reprise dans la partie économique de votre business plan.

Dans « L’offre proposée », décrivez votre offre de produits/services. Définissez vos gammes (s’il y en a plusieurs) et attardez vous sur les caractéristiques techniques, le prix, la qualité, le SAV, etc. de chacune d’entre elles. L’onglet suivant doit faire état des points forts et des points faibles de votre offre. Il est important de faire preuve d’une certaine transparence à ce sujet. Enfin, terminer par vos objectifs commerciaux (parts de marché, nombre de clients, chiffre d’affaires…).

La stratégie

Votre stratégie résulte de la combinaison de nombreux éléments. Elle permet d’assurer la rencontre entre la valeur ajoutée de votre produit et votre clientèle. Elle se décline, à plus court terme, en plans d’actions commerciaux. Vous devez au moins en présenter un dans votre business plan. Pour cela, cliquez sur le menu « Plan d’action commercial » et détaillez les actions et moyens que vous allez mettre en œuvre pour attendre vos objectifs commerciaux.

Ensuite, rendez-vous dans le menu « Distribution de l’offre ». Précisez-y votre stratégie de distribution (canaux utilisés pour écouler vos produits/services : magasins, boutiques, site e-commerce…). Enfin, cliquez sur l’onglet « Stratégie de communication » et indiquez les moyens et techniques que vous allez utiliser pour faire connaître votre offre auprès du public).

L’équipe projet

La partie économique de votre business plan doit comprendre un dernier volet portant sur la présentation de votre équipe. Notre application vous permet de mentionner tous les membres de votre projet. Pour cela, cliquez sur le bouton « Ajouter un participant ».

Renseignez ensuite son Nom et son Prénom. Précisez son rôle parmi ceux disponibles (créateur, salarié, partenaire, conseiller, autre) puis présentez-le (rôle, compétences, expériences, motivations…). Insistez sur les complémentarités entre chaque membre. Une fois que vous avez terminé, cliquez sur « Enregistrer le participant ».

Remplir les parties permettant de générer la partie financière du business plan

Dans cette partie, vous devez renseigner tous les chiffres qui permettront à notre application de générer automatiquement les tableaux financiers de votre prévisionnel. Il s’agit notamment de votre chiffre d’affaires prévisionnelle, de vos frais généraux, de vos charges de personnel, de vos investissements mais aussi de vos financements. Voici comment remplir les différents onglets.

Le chiffre d’affaires

Vous devez indiquer ici votre chiffre d’affaires prévisionnel, ainsi que vos autres produits d’exploitation. Pour cela, cliquez sur le bouton « Ajouter un chiffre d’affaires » ou « Ajouter un autre produit ». Vous pouvez ajouter autant de ligne que vous souhaitez.

Ensuite, vous devez indiquer la nature de votre chiffre d’affaires (exemple : ventes de marchandises, prestations de services…). Sélectionnez ensuite la répartition de votre chiffre d’affaires sur l’année :

  • Si vous choisissez « mensualisée », vous indiquerez le montant du chiffre d’affaires réalisé à l’année (sur 12 mois) au titre de l’année 1, de l’année 2 et de l’année 3. Notre application considérera que vous réalisez un chiffre d’affaires mensuel égal à 1/12 de cette somme ;
  • Si vous choisissez « personnalisée », vous renseignerez manuellement le chiffre d’affaires que vous espérez réaliser chaque mois, après avoir cliqué sur « Ajouter les montants annuels hors taxes en Année 1 » puis « Année 2 » et enfin « Année 3 ».

Votre chiffre d’affaires peut générer des charges proportionnelles au niveau de l’activité. Ce sont des achats qui sont directement liés aux ventes : matières premières nécessaires à la fabrication d’un produit, achats de marchandises, etc. Si vous vous trouvez dans cette situation, répondez « Oui » à la question « Avez-vous des achats liés à votre chiffre d’affaires ».

Vous devez ensuite indiquer votre pourcentage de marge commerciale. Pour rappel ,il se calcule comme suit : [ ( chiffre d’affaires – achats consommés ) / chiffre d’affaires ] * 100. Si, par exemple, vous vendez un article 200 € alors que vous l’achetez 80 €, vous réalisez une marge de 120 euros. Vous dégagez donc un taux de marge de 60% (120/200).

Vous constituerez probablement un stock de départ avant de lancer votre activité. Il permettra de générer vos premières ventes. Si c’est le cas, indiquez le montant hors taxes des achats de stocks initiaux dans la ligne adéquate. Également, vous définirez peut être un stock critique, c’est-à-dire un niveau de stock minimal en-dessous duquel vous ne souhaitez pas descendre. Indiquez-le dans la cellule « Montant hors taxes en euros de votre stock moyen ».

Enfin, renseignez le taux de TVA applicable à vos ventes, le délai de paiement que vous octroierez à vos clients, et inversement, le taux de TVA applicable à vos achats ainsi que le délai de paiement dont vous bénéficierez de la part de vos fournisseurs. N’oubliez pas de cliquer sur « Enregistrer le chiffre d’affaires ».

Les dépenses

Vous devez indiquer ici tous les frais généraux que va générer votre projet. Attention, il ne faut pas renseigner les achats directs liés à votre chiffre d’affaires (déjà pris en compte dans le taux de marge lié au chiffre d’affaires prévisionnel) ni vos charges de personnel (salaires et charges sociales des salariés et dirigeants, abordés au point suivant). Les investissements importants – matériel informatique, industriel, de transport, immeuble, logiciels… – ne doivent pas non plus figurer ici. Ils devront être renseignés dans l’onglet « Les investissements ».

Voici des exemples de dépenses à ajouter ici : fournitures administratives, dépenses d’énergie (eau, électricité, gaz), loyers immobiliers, redevances de crédit-bail mobilier/immobilier, frais d’entretien du matériel ou immobiliers, primes d’assurance versées (RCP, multirisques), honoraires des conseillers, frais de télécommunication (Internet/téléphone), dépenses de sous-traitance, frais bancaires, frais de déplacement, dépenses publicitaires (dont les sites internet « vitrine »), etc.

Cliquez sur « Ajouter une dépense » et ajoutez autant que frais que vous souhaitez. Pour chacune d’entre elles, vous devez sélectionner la catégorie à laquelle elle se rattache, parmi celles figurant dans la liste déroulante. Donnez ensuite un nom et indiquez son montant en année 1, en année 2 puis en année 3. Si la dépense est ponctuelle, vous pouvez ne remplir qu’une année et laissez les autres à 0.

Ensuite précisez la répartition de la dépense sur l’année, c’est-à-dire le calendrier de paiement. L’application vous permet de gérer 6 modes de répartition :

  • Mensuelle : l’application considérera que vous paierez chaque mois 1/12 du montant renseigné
  • Trimestrielle : l’application considérera que vous paierez chaque trimestre 1/4 du montant renseigné
  • Semestrielle : l’application considérera que vous paierez chaque semestre 1/2 du montant renseigné
  • Annuelle (début d’année) : l’application considérera que votre dépense sera payée en une fois en début d’année
  • Annuelle (fin d’année) : l’application considérera que vous paierez en une seule fois, en fin d’année, votre dépense
  • Ponctuelle : l’application vous demandera l’année et le mois du paiement de votre dépense.

Il ne vous reste plus qu’à sélectionner le taux de TVA applicable à votre dépense et à « Enregistrer la dépense ».

Les salaires

Cette rubrique porte très bien son nom. Elle est consacrée aux charges de personnel, au sens large. Il convient d’y remplir les salaires nets versés aux dirigeants ainsi que les rémunérations brutes versées aux salariés (salaire net + charges sociales salariales).

Pour insérer une rémunération de dirigeant, cliquez sur « Ajouter un dirigeant ». Renseignez le Nom et le Prénom du dirigeant. Indiquez également s’il bénéficie ou non de l’ACRE. Précisez ensuite si vous souhaitez saisir une rémunération à l’année (qui sera « Mensualisée » par l’application) ou si vous préférez saisir la rémunération mois par mois (répartition « Personnalisée »). L’application calcule automatiquement le montant de vos charges sociales en fonction des éléments saisis. N’oubliez pas d’enregistrer le dirigeant.

Pour déclarer des salariés, cliquez sur « Ajouter un salarié ». Précisez l’intitulé du poste occupé ainsi que la nature de son contrat de travail (CDD ou CDI). Ensuite, indiquez le montant de la rémunération brute mensuelle. L’application calcule automatiquement le montant du salaire net ainsi que le montant des cotisations sociales patronales. Il ne vous reste plus qu’à préciser l’année (1, 2 ou 3) ainsi que le mois (1 à 12) de l’embauche. Une fois terminé, enregistrez le salarié.

Les investissements

Vous devez détailler dans cette partie vos achats de biens durables. Ce sont des biens matériels/immatériels, mobiliers/immobiliers nécessaire à votre activité et que vous aller conserver plus d’un an. Il peut s’agir de matériel informatique (Ordinateur, PC…), de matériel de transport (véhicule, camionnette…), de matériel industriel (machines et outillages), de mobiliers, d’agencements, d’un site Internet, d’un brevet, etc. Par mesure de simplification, n’insérez ici que les biens qui ont une valeur supérieure à 500 euros. Ceux qui ont une valeur unitaire inférieure à ce montant doivent plutôt figurer dans les frais généraux (voir la catégorie « Les dépenses » ci-dessus).

Pour insérer un investissements dans notre application, cliquez sur « Ajouter un investissement ». Précisez immédiatement la nature de l’investissement : « Investissement corporel » (bien palpable, ayant une substance physique), « Investissement incorporel » (bien non-monétaire non palpable) ou « Investissement financier ». Indiquez ensuite si le bien fait l’objet d’un apport en nature (hypothèse où vous ou l’un de vos associés apporterez un bien qu’il détient à titre personnel à la société – voir ci-dessous). Nommez l’investissement, saisissez son montant hors taxes et précisez la date précise de l’achat (année et mois). Enfin, sélectionnez la durée pendant laquelle vous pensez utiliser ce bien. Cliquez sur « Enregistrer l’investissement ».

Les financements

Cette partie recense tous les moyens financiers que vous allez apporter – directement ou indirectement – pour financer vos investissements. Il peut s’agir d’apports au capital en cas de création d’une société (apports en numéraire et apports en nature), de financements bancaires (prêts), d’aides ou encore de subventions. En fonction de la nature de votre financement, cliquez sur le bouton de couleur bleue « Ajouter un … ».

Dans la sous-catégorie « apport en capital », vous devrez indiquer vos apports en tant qu’associé (société) ou que chef d’entreprise (entreprise individuelle). Pour les sociétés, on distingue notamment les apports de biens, appelés les apports en nature, des apports d’argent, appelés des apports en numéraire. Si vous sélectionnez « apport en nature », l’application vous indique que vous devez ajouter le bien apporté dans l’onglet « Les investissements ». Si vous choisissez un apport en numéraire, vous devez renseigner le montant de l’apport, la date (année, mois) et enregistrez.

La sous-catégorie « apports/remboursements en compte courant » ne concerne les sociétés. Dans ces dernières, certaines personnes sont autorisées à effectuer des apports d’argent qu’ils peuvent récupérer plus facilement et rapidement que le capital. Ils peuvent également faire l’objet d’une rémunération. Une convention devra encadrer le fonctionnement de ce type d’apport. Ici, vous pouvez ajouter un apport compte courant et générer un remboursement de compte courant. Il suffit de sélectionner la nature de l’opération : apport (+) ou remboursement (-) et son montant

Enfin, la dernière sous-catégorie est consacrée aux « financements externes ». Vous devez y indiquer les prêts bancaires que vous allez contracter pour combler le besoin de financement de votre projet, ainsi que les prêts à taux bonifiés (prêt d’honneur par exemple. Sélectionnez d’abord le type de financement, donnez-lui un nom et attribuez-lui un montant. Pour les prêts, vous devez également préciser le taux et la durée du financement. Notre logiciel vous donnera, à titre indicatif, votre mensualité de remboursement. Terminez en cliquant sur « Enregistrer le financement ».


Voilà, vous avez terminé la phase préparatoire de votre business plan ou de votre prévisionnel financier. Notre logiciel généré automatiquement vos tableaux financiers ainsi que votre partie économique que vous pourrez télécharger et/ou imprimer gratuitement. Mais, avant cela, une petite validation s’impose ! Notre application a effectué des vérifications dont vous pouvez prendre connaissance en cliquant sur « Synthèse prévisionnelle ».

Consultez votre synthèse prévisionnelle

La rubrique « Ma synthèse prévisionnelle » comporte une analyse générale de votre projet, concernant la partie financière uniquement.

Notre application vérifie, d’une part, votre projet dans les grandes lignes (résultat bénéficiaire, trésorerie positive, apports personnels suffisants, rémunération du dirigeant prévue) et, d’autres part, les équilibres financiers (importance des apports personnels, compte tenu de votre besoin de financement et des prêts bancaires sollicités).

Des recommandations vous permettront d’améliorer vos notes. Pour en prendre connaissance, cliquez sur « Les Détails » de chaque onglet.

Le menu du haut vous permettra de naviguer entre les différents tableaux du prévisionnel financier avant des les imprimer/télécharger : compte de résultat, bilan, plan de financement et tableau de trésorerie.

NB : Vous pourrez effectuer des vérifications plus poussées dans l’onglet « Vérification » figurant dans la partie « La validation du projet » située en dessous.

Imprimez ou téléchargez gratuitement votre business plan

Enfin, pour télécharger et/ou imprimer votre business plan complet, cliquez sur « Mon Business Plan ». Saisissez le nom de votre entreprise, puis cliquez sur « Télécharger mon business plan ». Une boîte de dialogue s’ouvre.

Pour imprimer votre business plan, sélectionnez votre imprimante dans « Destination ». Dans les options, cochez « Graphiques d’arrière-plan » et décochez « En-têtes et pieds de page ».

Sinon, pour le sauvegarder sur votre matériel informatique, sélectionnez « Enregistrer au format PDF ». Sélectionnez ensuite le dossier dans lequel vous souhaitez enregistrer votre business plan.

Pour information, voici un modèle de business plan généré par notre logiciel gratuit : télécharger l’exemple.

Thibaut Clermont

Co-fondateur du site Le Coin des Entrepreneurs et dirigeant de FCIC, société spécialisée dans l'édition de sites internet sur la création, la gestion et la reprise d'entreprise. Ancien expert-comptable stagiaire.

Créer son entreprise


Poster un commentaire

Nous ferons de notre mieux pour vous répondre dans des délais raisonnables. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs