Pourquoi faire un business plan avant de devenir micro-entrepreneur ?

Le business plan est généralement négligée par les micro-entrepreneurs. En effet, peu d’entre eux prennent le temps d’en préparer et d’en construire un avant de créer leur entreprise. Pourtant, ce document peut leur apporter beaucoup. Il leur permet notamment de s’assurer de la rentabilité de leur projet, et également de mesurer le montant des revenus qu’ils pourront tirer de l’activité. Plus largement, il permet de valider l’intérêt d’opter pour le régime micro. Au passage, soulignons que le business plan reste la norme pour recherche des financements, même – et surtout – en micro-entreprise. Voici les intérêts du business plan pour un micro-entrepreneur.

N.B : par « micro-entrepreneur », nous entendons ici un chef d’entreprise individuelle (à responsabilité limitée ou non) soumise au régime micro-entreprise.

pourquoi faire business plan micro entreprise

Faire un business plan pour vérifier la rentabilité du projet d’entreprise

La micro-entreprise est un régime fiscal particulier et simplifié. Il présente également des spécificités dans le domaine social. Les cotisations sociales – et les impôts – sont calculés sur un chiffre d’affaires brut ; et non sur un résultat. En ce qui concerne les impôts, l’administration pratique un abattement supposé tenir compte des charges rencontrées par l’entreprise. Elle soumet le reliquat au barème progressif de l’impôt sur le revenu (taxé à 0%, 11%, 30%, 41% ou 45%). Rappelons à ce titre qu’un micro-entrepreneur peut, sous certaines conditions, opter pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu. L’impôt sur calcule alors sur le chiffre d’affaires, sans abattement, et selon la même périodicité que les cotisations sociales : chaque mois ou chaque trimestre.

Cela dit, les micro-entrepreneurs raisonnent généralement de façon erronée au sujet de la rentabilité de leur activité. Ils ont tendance à n’analyser que le montant des recettes encaissées ou, dans le meilleur des cas, le résultat « fiscal » c’est-à-dire le chiffre d’affaires net d’abattement. Mais la rentabilité ne se calcule pas comme cela. Il faut prendre en compte l’ensemble des charges réellement supportées par l’entreprise ainsi que ses investissements (qu’elle va utiliser pendant plusieurs années). La construction d’un compte de résultat prévisionnel permet, pour le micro-entrepreneur, d’apporter la réponse à la question : « mon activité sera-t-elle rentable ? ». En ce sens, le business plan représente un outil d’aide à la décision puisqu’il pourra amener l’entrepreneur à renoncer à un projet pas – ou pas assez – rentable.

Gérer son entreprise - Nos outils pour vous accompagner
Gérer son entreprise - Nos outils pour vous accompagner

Faire un business plan pour mesurer les revenus générés par l’entreprise

C’est l’autre point fort du business plan d’un micro-entrepreneur. Ce document va permettre au créateur d’entreprise d’évaluer les revenus qu’il pourra dégager de son activité. Le résultat, comme nous l’avons présenté ci-dessus, n’est pas un flux. Il constitue une information financière « théorique ». En réalité, la rémunération que peut percevoir un micro-entrepreneur va dépendre des sommes d’argent qu’il y a sur le compte de l’entreprise. Des paramètres importants entrent donc ici en jeu : il s’agit des délais de paiement. Les dates à laquelle les clients paient l’entreprise et celles auxquelles l’entreprise règlent ses fournisseurs ont une importance fondamentale.

Pour mesurer les revenus potentiels d’un micro-entrepreneur, il faut obligatoirement établir un budget de trésorerie. C’est un tableau qui comprend, d’une part les encaissements et, d’autre part, les décaissements. Les encaissements comprennent essentiellement les recettes, les aides et les subventions. Les déblocages de prêt et les remboursement de crédit de TVA doivent aussi y figurer. Les décaissements, quant à eux, comprennent tous les frais généraux de l’entreprise, la TVA à payer, les salaires et charges sociales, les impôts et… les prélèvements de l’exploitant qui constituent, en quelque sorte, la rémunération du micro-entrepreneur. Il faut, bien évidemment, que le solde final de trésorerie soit positif.

Faire un business plan pour vérifier l’intérêt du régime micro (BNC ou BIC)

Enfin, et c’est probablement l’un de ses atouts majeurs, le business plan permet de valider l’intérêt de l’option pour le régime micro (micro-BIC ou micro-BNC). Contrairement à ce que l’on peut penser, le micro n’est pas forcément le régime idéal. Parfois, c’est clairement l’inverse : il est défavorable et pénalise financièrement le micro-entrepreneur. Concrètement, il peut lui faire payer plus d’impôts et de charges sociales qu’il ne le faudrait. Pourquoi ? Tout simplement pour les raisons que nous avons déjà évoquées ci-dessus : les impôts et taxes se basent sur un chiffre d’affaires dans le régime micro alors que, dans un régime réel d’imposition, ils se calculent sur un résultat (après déduction des charges).

Grâce au business plan, et plus particulièrement au compte de résultat, il est possible d’effectuer facilement la comparaison entre les deux régimes : le régime micro et le régime réel. Il faut neutraliser les charges sociales en les ajoutant au résultat comptable. Puis, il faut simuler un nouveau calcul de charges sociales sur la base du « nouveau résultat » (sur le simulateur de cotisations sociales secu-independants.fr par exemple). Il suffit enfin de comparer les deux hypothèses. Au niveau fiscal, c’est la même chose. La simulation d’impôt sur le revenu (IRPP) peut s’effectuer en ligne, directement sur le site impots.gouv.fr. Si besoin, une notice est disponible pour remplir les champs.

Faîtes votre business plan avec l’application du Coin des Entrepreneurs

Le Coin Des Entrepreneurs met à votre disposition, dans son application numérique d’accompagnement à la création d’entreprise, un parcours spécialement dédié à la micro-entreprise. Son utilisation est très simple : vous vous inscrivez, vous saisissez vos informations financières, vous validez vos choix de création et l’application génère un business plan complet au format PDF que vous pourrez télécharger gratuitement.

Par ailleurs, plusieurs vérifications vont vous aider à vérifier les différents points que nous avons abordés dans ce dossier. Vous vérifierez la pertinence du régime micro-entreprise. Également, vous saurez si votre projet est effectivement rentable. Enfin, vous serez en mesure de déterminer précisément le montant de vos revenus pour cette nouvelle activité.

Pour commencer votre parcours, rendez-vous ici >> Je m’inscris à l’application du Coin des Entrepreneurs !

Thibaut Clermont

Co-fondateur du site Le Coin des Entrepreneurs et dirigeant de FCIC, société spécialisée dans l'édition de sites internet sur la création, la gestion et la reprise d'entreprise. Ancien expert-comptable stagiaire.

Créer son entreprise


Poster un commentaire

Nous ferons de notre mieux pour vous répondre dans des délais raisonnables. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs