Créer son entreprise gratuitement : nos conseils et outils pour vous aider

On résume généralement la création d’entreprise aux formalités d’immatriculation. Mais c’est une erreur. La création d’entreprise est un parcours, qui occasionne beaucoup de travail et peut générer de nombreux frais. On y retrouve des étapes importante comme la réalisation de l’étude de marché, la validation du business model, la construction d’un business plan, la recherche de financements et, bien évidemment, l’accomplissement des formalités légales de création. Alors, comment créer son entreprise gratuitement ? Voici 5 conseils et outils qui vous permettront de préparer votre projet et d’immatriculer votre entreprise sans débourser le moindre sou, ou presque !

SOMMAIRE DE NOTRE GUIDE POUR CRÉER SON ENTREPRISE GRATUITEMENT

  1. Faîtes votre étude de marché en utilisant les outils gratuits de l’INSEE
  2. Validez et présentez votre business model avec la méthode du Business Model Canvas
  3. Rédigez votre business plan complet à l’aide d’une application en ligne gratuite
  4. Soyez accompagné pour économiser des frais et uniquement si vous en ressentez le besoin
  5. Effectuez vos formalités d’immatriculation vous-même et en ligne
astuces pour creer son entreprise gratuitement

Effectuer une étude de marché gratuite et complète avec les outils de l’INSEE

Les études de marché sont généralement payantes. Leur coût peut représenter une somme d’argent importante pour un créateur d’entreprise. Dans certains cas, le recours à un cabinet spécialisé reste indispensable. Mais, pour les études de marché « basiques », il existe un outil gratuit mis à disposition par l’Institut National des Statistiques et des Études Économiques (INSEE). Il s’agit de l’ODIL : Outil d’Aide au Diagnostic d’Implantation Local.

Trois étapes caractérisent l’utilisation de cet outil. Il faut tout d’abord sélectionner la nature de votre future activité ou celle de votre produit parmi plus de 180 choix. Ensuite, vous devez choisir votre zone d’implantation (localité) et affiner votre zone de chalandise. Vous pourrez, dès lors, avoir accès à des statistiques poussées (population et caractéristiques, concurrents à proximité, etc.). Le résultat de votre étude est téléchargeable gratuitement sous forme de dossier.

Malheureusement, l’outil ODIL est temporairement inaccessible. L’INSEE travaille actuellement sur un nouvel outil. En attendant, vous pouvez utiliser deux autres outils tout aussi intéressants et gratuits, mais un peu moins complets : l’outil de statistiques locales et l’outil SIRENE. Le premier vous permet d’effectuer une étude de zones géographiques (population, densité, démographie, conditions de vie, pouvoir d’achat). Le second sert à établir des listes d’entreprises concurrentes.

Créer son entreprise - Nos outils pour vous accompagner
Créer son entreprise - Nos outils pour vous accompagner

Valider son business model gratuitement en utilisant le Business Model Canvas

De nombreux outils gratuits peuvent vous permettre d’affiner votre idée de création d’entreprise, de définir précisément votre business model et d’identifier votre positionnement stratégique. L’un d’entre eux se distingue et sort particulièrement du lot : le Business Model Canvas. Ce mot fait généralement peur aux entrepreneurs ; et pourtant il ne devrait pas. En effet, cet outil est simple à comprendre et très facile à utiliser.

En pratique, le Business Model Canvas est une méthode qui vous permet de construire facilement votre modèle économique et de le présenter de façon synthétique. Après avoir terminé votre travail, vous constaterez que votre BMC tient sur une seule page. Il constitue donc également un formidable support de communication, même s’il doit être systématiquement complété par un business plan. Cela permettra notamment de modaliser les hypothèses financières.

9 blocs importants composent un Business Model Canvas. Vous devrez travailler sur des notions fondamentales comme :

  • Les activités clés (domaines essentiels au fonctionnement de votre entreprise),
  • Les ressources clés (ressources matériels, intellectuelles, financières et humaines indispensables),
  • La cible (segment de clients visé par votre offre de biens/services),
  • La proposition de valeur (valeur ajoutée apportée par votre offre à sa clientèle),
  • Les partenaires (fournisseurs traditionnels, sous-traitants, alliés),
  • Les canaux de communication et de distribution, la relation que vous allez entretenir avec vos clients (SAV…),
  • La structure de vos coûts (identification des coûts et détermination du seuil de rentabilité),
  • Et vos flux de revenus (chiffre d’affaires prévisionnel).

Concevoir son business plan à l’aide d’un logiciel en ligne gratuit

Le business plan est généralement l’étape incontournable de tout projet d’entreprise (création ou reprise). Au-delà de la simple obligation dont il peut faire l’objet – les banques l’exigent, en effet, pour accorder des financements et même parfois pour ouvrir un compte bancaire professionnel – le business plan représente un formidable outil de mesure de la rentabilité d’un projet et de pilotage. Il vous permettra de déterminer les revenus que vous pourrez potentiellement tirer de votre aventure entrepreneuriale.

Traditionnellement, un business plan se compose de deux parties : l’étude économique et l’étude financière. Parfois, il peut se limiter à la présentation des tableaux financiers (compte de résultat prévisionnel, bilan, plan de financement et budget de trésorerie). On parle alors de prévisionnel financier. La partie économique présente, pour sa part, le projet d’entreprise en détail : le porteur de projet (vous), l’équipe complète, l’offre, la stratégie, le plan d’actions, le montage juridique et financier, etc. Elle commence généralement par un résumé opérationnel (courte synthèse du projet).

De nombreux solutions en ligne existent. Certains logiciels de business plan sont gratuits et utilisables sans limite de temps. C’est notamment le cas de l’application proposée par Le Coin des Entrepreneurs. Cette dernière vous permettra non-seulement d’effectuer un business plan gratuitement mais, plus largement, de travailler sur l’intégralité de votre projet d’entreprise. Grâce à ses dossiers et outils, notre application vous accompagnera tout au long de votre parcours de créateur d’entreprise : aide au choix du statut juridique, comparateur de régime de sécurité sociale, etc.

Se faire accompagner pour économiser des frais ou en cas de nécessité

Au cours de la phase de préparation, la principale problématique à laquelle vous allez être confronté est celle du choix du statut juridique. Elle est d’autant plus importante qu’elle a des répercussions dans de nombreux domaines : étendue de votre responsabilité, couverture sociale applicable, mode d’imposition des bénéfices de l’entreprise, etc. Ces choix, que l’on appelle les choix de création d’entreprise, vous pouvez les faire seul ou vous faire aider pour trancher. Sachez que seuls les experts-comptables et les avocats peuvent légalement vous indiquer quel serait le statut le plus adaptée à votre situation.

Cela dit, des applications en ligne peuvent vous fournir des indications et formuler des recommandations à ce sujet. C’est notamment le cas de notre application qui met gratuitement à votre disposition des dossiers et outils : comparateurs de statuts juridiques/sociaux et outils interactifs et intuitifs d’aide aux choix de création. Il vous suffit de sélectionner vos souhaits (c’est-à-dire les critères qui ont de l’importance à vos yeux) et notre solution vous préconise un statut. Vous devrez toutefois confirmer ce choix.

Enfin, n’hésitez pas à vous faire accompagner lorsqu’il s’agit d’optimiser sur certains postes de dépenses. Le recours à un courtier en financement professionnel est, par exemple, une excellente idée. Ce dernier vous permettra de décrocher les meilleures conditions financières au niveau de votre prêt professionnel (taux d’intérêt et garanties à donner) mais également en ce qui concerne votre compte bancaire (coût de la carte bancaire, commissions de mouvement, intérêts débiteurs, frais des terminaux de paiement…).

Immatriculer son entreprise soi-même et en ligne pour minimiser les coûts

L’immatriculation est l’étape qui va permettre de donner naissance à votre entreprise. A son issue, l’entreprise sera créée officiellement et figurera sur les registres légaux (le registre du commerce et des sociétés ou le répertoire des métiers). Ce processus se caractérise par l’accomplissement de plusieurs formalités, dont la nature et l’importance dépendent du statut juridique que vous avez choisi pour exercer votre activité. Elles sont plus contraignantes pour les sociétés commerciales, comme les SARL/EURL, les SAS/SASU ou les SA par exemple.

Pour constituer de telles structures, il vous faudra notamment rédiger des statuts, bloquer le capital social, publier une annonce légale et remplir un formulaire de création (M0). Au niveau de la rédaction de statuts, l’accompagnement, par un expert-comptable ou un avocat, est toujours recommandé. Toutefois, il est coûteux et il ne s’avère généralement décisif pour des projets complexes et/ou qui réunissent plusieurs participants. La création d’une entreprise individuelle est beaucoup plus simple. Il suffit de remplir un formulaire (P0) et de fournir quelques justificatifs.

Quoiqu’il en soit, il est impossible d’immatriculer gratuitement une société. En effet, des frais administratifs doivent être payés au journal d’annonces légales (pour la diffusion de l’avis de création) et au greffe du tribunal de commerce (pour l’immatriculation au registre). Les entrepreneurs individuels ne règlent, pour leur part, que les frais de greffe. Enfin, l’immatriculation est gratuite pour les micro-entrepreneurs. Plusieurs moyens s’offrent à vous pour déposer votre demande d’immatriculation :

  • Soit vous vous occupez vous-même des démarches et vous déposez votre demande d’immatriculation en ligne, sur le site guichet-entreprises.fr (cela ne vous coûtera donc presque rien) ;
  • Soit vous confiez à un professionnel le soin de constituer le dossier et d’accomplir les formalités pour votre compte (cela vous coûtera plus ou moins cher selon l’option choisie : service juridique en ligne, expert-comptable ou avocat).

Thibaut Clermont

Co-fondateur du site Le Coin des Entrepreneurs et dirigeant de FCIC, société spécialisée dans l'édition de sites internet sur la création, la gestion et la reprise d'entreprise. Ancien expert-comptable stagiaire.

Créer son entreprise


Poster un commentaire

Nous ferons de notre mieux pour vous répondre dans des délais raisonnables. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs