Index » La création d'entreprise » Business plan » Partie financière » Prévisionnel : les questions à se poser (1/2)

Prévisionnel : les questions à se poser (1/2)

La réalisation du prévisionnel est un travail important qui prend du temps. Il convient de procéder par étape et de se poser les bonnes questions pour le réaliser correctement.

Nous vous proposons une liste des questions importantes à se poser afin de procéder à la réalisation de votre prévisionnel ainsi que plusieurs conseils utiles à travers ce dossier en 2 parties :

Se poser les bonnes questions pour faire un prévisionnel

Voici 8 premières questions importantes à se poser avant de réaliser le prévisionnel :

Quelles sont les caractéristiques de votre future entreprise ?

Avant de réfléchir aux chiffres du prévisionnel, il convient de définir plusieurs caractéristiques qui seront nécessaires à son élaboration :

  • Quelle est la structure juridique prévue (entreprise individuelle, SARL, SAS…) ?
  • Quel est le régime fiscal prévu (IR ou IS) ?
  • Quel est le régime de TVA prévu ?
  • Quel est le régime social du ou des dirigeants (TNS ou assimilé salarié) ?
  • Quel est la date de début des prévisions et la date de clôture du premier exercice ?
  • Sur combien d’années souhaitez-vous réaliser les prévisions ?

Quel est le chiffre d’affaires prévisionnel de votre activité ?

Cette première question est essentielle pour démarrer l’établissement de votre prévisionnel. Sans le chiffre d’affaires prévisionnel, il est impossible de réaliser un prévisionnel.

Après avoir réalisé votre étude de marché, vous devez être en mesure de produire une estimation de chiffre d’affaires mois par mois.

En plus de cela, il ne faut pas négliger l’éventuel délai de démarrage de l’activité. Il est rare de commencer à générer du chiffre d’affaires immédiatement.

Conseil : il faut éviter de partir d’un chiffre d’affaires annuel puis de le diviser par 12 pour obtenir le chiffre d’affaires mensuel. Il faut prendre en compte les éventuelles saisonnalités et les périodes creuses, ce qui aura un impact sur le plan de trésorerie.

Quelles seront vos conditions de vente ?

Au niveau du chiffre d’affaires, il convient également de définir les conditions de vente pour établir le prévisionnel correctement :

  • Quels seront les délais de paiement proposés aux clients ?
  • Un acompte sera-t-il demandé ?
  • Des escomptes pour paiement anticipé seront-ils pratiqués ?
  • Y-a-t-il un délai à prévoir entre la commande et la livraison finale (important pour les activités de production) ?

Quelle sera la marge de l’entreprise ?

La marge prévisionnelle vous permettra de calculer le montant des achats de marchandises et/ou de matières premières nécessaires à la réalisation du chiffre d’affaires prévu.

Conseil : il convient de faire ses propres estimations mais également de vérifier sa cohérence en comparant le taux de marge prévu avec celui du secteur et des concurrents.

Quelles seront vos conditions d’achats ?

Le même travail que celui réalisé pour le chiffre d’affaires est à effectuer pour les achats de marchandises et/ou de matières premières.

Comment allez-vous devoir régler les fournisseurs ? Des acomptes devront-ils être versés ? Qui assure le transport des achats ?…

Quels seront les autres frais liés à vos ventes ?

En plus d’acheter des marchandises et des matières premières, l’entreprise va peut-être devoir s’acquitter d’autres frais nécessaires à la réalisation du chiffre d’affaires :

  • Commissions d’intermédiaires ? d’agents commerciaux ?
  • Frais de transport sur ventes ?
  • Frais de transport sur achats ?
  • Coût de stockage ?
  • Sous-traitance ?…

Quels sont les investissements à prévoir ?

Pour réaliser votre prévisionnel, il conviendra également d’établir la liste de tous les investissements dont vous avez besoin pour exercer votre activité.

C’est pour financer ce poste du prévisionnel qu’un emprunt bancaire peut être sollicité. Il faut donc veiller à chiffrer correctement vos investissements et ne rien oublier.

Conseil : dans la mesure du possible, il faut obtenir des devis par les fournisseurs avec les conditions de règlement et les délais de livraison prévus.

Quelles sont les solutions de financement prévues ?

Il conviendra de déterminer les solutions de financement que vous prévoyez pour la mise en place de votre projet :

Le montage financier a des conséquences sur le prévisionnel, comme par exemple :

  • Le financement bancaire : il faut prévoir le remboursement et le coût du financement (intérêts et assurance emprunt),
  • Le compte courant d’associé : il peut être rémunéré par un intérêt et l’associé titulaire peut en demander le remboursement ultérieurement,
  • Les apports en nature : l’intervention d’un commissaire aux apports peut être obligatoire, ses honoraires devront être prévus.

Voici un dossier qui pourra vous aider sur ce point : les solutions de financement.

Accéder à la deuxième partie des questions à se poser avant de réaliser un prévisionnel.

 
A lire également sur le prévisionnel :


 


Pierre FaconPierre FACON – Webmaster du coin des entrepreneurs

Dirigeant de F.C.I.C, édition et gestion de sites sur la création et la gestion d’entreprise.
Conseiller en création d’entreprise. 


Poster un commentaire

Compte tenu de vos nombreux commentaires, nous ne vous garantissons pas une réponse immédiate. Vous pouvez aussi obtenir de l'aide en utilisant notre forum : accès au forum


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par FCIC Média