Index » La gestion d'entreprise » Les groupes » Pourquoi créer une holding ?

Pourquoi créer une holding ?

Avec le développement de l’entreprise ou dans le cadre de certains montages juridiques, créer une holding peut présenter de nombreux avantages, notamment juridiques, fiscaux, financiers et opérationnels.

Pour vous éclairer d’avantage sur les avantages de créer une holding, nous allons, à travers plusieurs points clés, vous présenter l’intérêt de créer une holding.

 

pourquoi créer une holding ?

Pourquoi créer une holding ?

Comme nous l’avons vu en introduction, créer une holding présente des avantages divers, qu’ils soient financiers, juridiques ou fiscaux.

Généralement, la création d’une holding intervient dans l’une des situations suivantes :

  • dans le cadre d’un rachat d’entreprise,
  • dans le cadre de la création d’une ou de plusieurs filiales,
  • dans un souci d’optimisation fiscale et/ou patrimoniale.

Il s’agit d’une entreprise supplémentaire à gérer mais avec un minimum de coûts à supporter : la CFE et les honoraires de l’expert-comptable ou le coût d’une application qui vous permet de tenir vous-même votre comptabilité.

Créer une holding : les avantages fiscaux

L’utilisation d’une holding permet de bénéficier de 2 régimes fiscaux avantageux : le régime mère-fille et le régime de l’intégration fiscale. Nous n’évoquerons pas ici l’utilité de créer une holding dans un territoire à fiscalité avantageuse, mais cela mérite également réflexion dans certains cas.

Le régime mère-fille

Pour pouvoir bénéficier de ce dispositif, la société holding doit détenir au moins 5% du capital social de la filiale et les deux sociétés doivent être soumises à l’IS.

Ce régime va permettre à la holding d’être exonérée à hauteur de 95% (déduction fiscale de la totalité du montant distribué et réintégration d’une quote-part de frais et charges de 5% en contrepartie) sur les produits de participation qu’elle perçoit via la filiale.

L’intégration fiscale

Le régime de l’intégration fiscale implique de respecter des conditions plus contraignantes : la société holding doit détenir au moins 95% du capital social de la filiale, les exercices comptables doivent se clôturer à la même date…

L’intégration fiscale permet aux groupes de sociétés de globaliser l’imposition de leur bénéfice. Ainsi, au sein du groupe, les déficits des sociétés se compensent avec les bénéfices des autres afin de calculer le résultat imposable. De plus, les dividendes versés par les filiales à la holding sont exonérés en intégralité.

Facilités d’investissement grâce à la holding

Si vous souhaitez récupérer de la trésorerie de votre entreprise opérationnelle pour investir dans d’autres entreprises ou pour lancer de nouveaux projets, créer une holding va vous permettre de remonter les fonds nécessaires à moindre coût (grâce au régime mère-fille ou à l’intégration fiscale).

Cela vous permettre ensuite de les réinvestir sur le nouveau projet en limitant les « frottements fiscaux et sociaux ». Si vous êtes personnellement associé dans une entreprise, il va falloir sortir des rémunérations ou des dividendes pour pouvoir ensuite réinvestir le montant résiduel, théoriquement égal à :

  • aux dividendes reçus – prélèvement sociaux -impôt sur le revenu,
  • aux rémunérations reçues – charges sociales – impôt sur le revenu.

Créer une holding : les avantages financiers

Créer une holding constitue également un excellent outil de financement.

Par exemple, le régime mère-fille permet à l’entreprise d’affecter 95% des dividendes reçus de la filiale au remboursement des dettes financières (éventuellement contractées pour le rachat de cette dernière).

Il s’agit ensuite d’un montage qui vous permet d’augmenter la capacité d’emprunter : en plus de vos apports réalisé à la holding, vous pouvez emprunter au niveau de la holding et disposer ainsi d’un montant plus important à investir dans la filiale, qui pourra ensuite emprunter à son tour. L’effet de levier peut être conséquent.

Toutefois, il va falloir faire face à deux échéanciers de remboursement et le risque est double en cas de difficultés.

Enfin, grâce aux avantages fiscaux évoqués ci-dessus, vous pourrez ainsi maximiser le montant des fonds remontés des filiales pour réinvestir dans des nouveaux projets ou rembourser des dettes, comme par exemple dans le cas d’une transmission avec la technique du Family Buy Out.

Créer une holding : les avantages juridiques

Dans un montage simple (une holding et une filiale), créer une holding vous permet de faire entrer plus d’investisseurs tout en gardant le contrôle de la filiale :

  • si vous n’avez qu’une entreprise, vous pouvez accorder au maximum 49% du capital aux investisseurs afin de rester majoritaire,
  • si vous avez une holding et une filiale, vous pouvez accorder 49% du capital de la filiale aux investisseurs et également 49% de la holding.

Vous parvenez ainsi à diluer votre actionnariat tout en gardant le contrôle du groupe. De plus, certains investisseurs souhaiteront plutôt investir dans la holding et d’autres directement dans telle ou telle filiale.

Créer une holding : les avantages opérationnels

Créer une holding présente également des avantages en matière d’organisation dans les groupes à plusieurs filiales.

Il est par exemple possible de mutualiser, au sein de la holding, tout ou partie des fonctions supports nécessaires aux entreprises (paie, comptabilité, gestion administrative, informatique…), ce qui permet aux filiales de se concentrer exclusivement sur leur métier et au groupe de réaliser des économies grâce à la mutualisation.

 


Thibaut C.Co-webmaster du Coin des Entrepreneurs


A lire également sur le coin des entrepreneurs :

25 commentaires sur “Pourquoi créer une holding ?”

  1. Daniel dit :

    Bonjour,

    Actuellement autoentrepreneur, je souhaiterai basculer la société en SAS d’ici peu et investir dans l’immobilier. J’avais pensé créer une holding qui gèrerait la SAS et une SCI. Les bénéfices de la SAS servant à financer la SCI pour des achats immobiliers. Qu’en pensez-vous? Merci de votre réponse.

    • Pierre Facon dit :

      Bonjour,
      Cela peut être une possibilité mais il faut étudier la question. La holding n’a peut-être pas forcément d’intérêt immédiatement.
      Je vous conseille de faire le point avec un expert-comptable.

  2. LE LEZ Fred dit :

    Bonjour

    Je suis gérant d’une SARL et je compte m’associer avec un autre artisan qui fait le même métier que moi, afin de « mutualiser » nos achats et faire des économies.
    Nous avons pensé à une association, à la holding…
    Qu’en pensez vous ?
    D’avance merci

    • Pierre Facon dit :

      Bonjour,
      Je doute que ce soit les solutions les plus appropriées. Avez-vous songez à une association au sein de votre SARL ?
      L’artisan pourrait souscrire à une augmentation de capital en apportant son fonds de commerce.
      Je vous conseille de faire le point avec votre expert-comptable.

  3. Boulet Benoit dit :

    Je suis gérant d’une SARL de bâtiment (20 pers) dont je possède 99% des parts. Mon épouse possède 1% . Nous avons également une SCI (bâtiment et bureaux ) 50% des parts pour chacun . Epouse gérante .
    Ma question :
    Peux-t-on créer une holding qui rassemble la SARL et SCI , afin de se détacher de la SARL dans les prochaines années et de préserver la SCI .
    Nous avons également le projet de créer ou de reprendre une activité sans salarié .

    Avez vous des cas semblables ?

    Merci

    • Pierre Facon dit :

      Bonjour,
      Oui vous pouvez créer un holding qui rachète vos parts ou les lui apporter. Toutefois, il faut que cela soit dans votre intérêt et ce n’est peut être pas le cas si vous souhaitez céder des titres. Je vous conseille d’étudier cela avec un professionnel.

  4. Yael Palacio dit :

    Bonjour,

    Merci pour votre article.
    J’aimerais en savoir un peu plus sur le fonctionnement de la holding lorsque la société fille a des associés. Exemple, j’ai 75% des parts de ma société (mon associé 25), je trouve utile de monter une holding. La holding sera en mon nom n’est-ce pas ? Les dividendes qui lui seront reversés seront alors ceux de ma part seulement, ou tous les associés devront reverser ?
    Ensuite, comment le partage des dividendes fonctionne-t-il si je fais rentrer un associé dans la holding ?
    En espérant être clair dans mes questions, je débute dans le domaine.
    Cordialement,
    YP

    • Pierre Facon dit :

      Bonjour,
      Si vous créez un holding et que vous apportez vos 75%, il n’y aura que vous sur celle-ci. Seule votre partie de dividendes y remontera.
      Si un associé rentre dans le holding, il a droit aux dividendes versés par le holding en proportion de ses droits.

  5. Jean Marc dit :

    Bonjour,
    Je suis gérant d’une jeune SARL ou nous sommes trois associés à part égale, pour de multiples raisons nous souhaitons nous séparer.
    L’idée nous est venue de créer une Holding ou un des associés gère notre site et l’administratif et les deux autres gèrent leurs clients chacun de leurs cotés.
    Pensez vous que se soit viable?

    • Pierre Facon dit :

      Bonjour,
      A mon sens non, le holding ne résout pas votre problème il est préférable de clôturer la société puis de partir chacun de votre côté.

  6. Gagne Marc dit :

    Bonjour ,

    Je suis gérant à 100 % de mon entreprise, je souhaite faire venir 3 personnes qui sont compétentes dans leurs activité je souhaiterais savoir si il est possible de créer des holdings pour chacune des activités et leur donner environ 30% et moi 70 % sur les 3 holding et rester a 100 % sur mon entreprise actuelle. Est-ce possible ? Est-ce avantageux ?

    • Pierre F. dit :

      Il ne s’agirait pas de holding puis ces trois sociétés n’auraient aucune part dans votre entreprise (comme vous voulez garder 100%).
      Votre montage est possible mais je doute qu’il soit avantageux.
      Je ne suis pas en mesure de vous aider convenablement, je ne connais pas votre situation et vos motivations. Faites le point avec votre expert-comptable.

  7. dabson grey dit :

    Bonjour,

    Peux on détenir seulement 10% dans chaque Sté et se considérer comme holding ? Comme pour le cas de groupe

    Merci

    • Pierre F. dit :

      Il ne s’agit pas vraiment d’un holding mais plutôt d’une société qui a pour activité de prendre des participations dans d’autres entreprises.

  8. F Nathan dit :

    Bonjour,

    Je ne comprend pas bien la présence du paragraphe suivant:

    « Si vous êtes personnellement associé dans une entreprise, il va falloir sortir des rémunérations ou des dividendes pour pouvoir ensuite réinvestir le montant résiduel, théoriquement égal à :
    aux dividendes reçus – prélèvement sociaux -impôt sur le revenu, »

    Ceci s’oppose à la holding c’est ça ? C’est ce que l’on doit faire pour réinvestir dans le cas général, mais pas lorsque l’on est gérant de holding ?

    Merci d’avance,
    Cordialement,

    • Pierre F. dit :

      Oui c’est ça. La holding permet de remonter du bénéfice des filiales avec peu de fiscalité (régime mère-fille) puis de réinvestir ensuite avec ces moyens.

  9. Brogat Gael dit :

    Bonjour

    Dans le cas d’une holding, une société (fille) peut elle ne plus produire et pour autant continuer légalement à avoir des dépenses de fonctionnement type véhicule, loyer, déplacement…(compenser par les remonter de la mère)?

  10. baluz 17 dit :

    bonsoir a tous j’ai eu fait une rencontre avec un avocat fiscaliste et un comptable qui travaille ensemble j’ai une entreprise dans le bâtiment depuis 12 an qui dégage un bénéfice et donc bien sur beaucoup d’impôts sur le revenue et de rsi…
    dans cette rencontre il me propose de créer donc une société holding.
    IL M’ASSURE DE PAYER MOINS D’IMPÔT SUR LE REVENU ET MOINS DE RSI LE MONTAGE PEUT PRENDRE A PEUT PRES 6 MOIS JE SUIS EN ENTREPRISE EN NOM PROPRE MALHEUREUSEMENT ILS M’ONT DIT QUE CA DEVRAIT FAIRE PLUS DE 6 AN QUE J’AURAIS DU CHANGER DE STATUT.
    MERCI DE VOS COMMENTAIRES ET DE VOS AVIS

    • Pierre F. dit :

      Bonjour, je ne peux pas vous apporter de réponse, je ne connais pas assez bien votre situation. Il s’agit d’une problématique qui nécessite une étude pour répondre.

  11. kouama dit :

    Merci pour la réponse,

    mon pays se calque mot pour mots sur le modèle francais. je parle du Gabon.

    pourrais avoir de l’aide en considérant que nos législations sont presque pareil? ou au mieux prendre un ex sur la zone euro?

    Merci

  12. kouama dit :

    Bonjour,

    je suis une jeune entrepreuneuse qui possède 5 filiales dans 5 pays africains différents.

    il s’agit bien sur de très petite entreprise de 10 personnes comme employés au max par pays

    je me demandais si je pouvais créer une holding et si je devais décider d’un pays qui sera le centre des opérations .
    je suis de formation commerciale et je n’y comprend pas grand chose.pourriez vous m’aidez svp

  13. Sté@economiser dit :

    Le concept est particulièrement intéressant d’un point de vue qualitatif les avantages opérationnels, le fait de permettre aux filiales de se concentrer sur leurs métiers est une montée en puissance assurée pour la qualité du produit.

Poster un commentaire

Compte tenu de vos nombreux commentaires, nous ne vous garantissons pas une réponse immédiate. Vous pouvez aussi obtenir de l'aide en utilisant notre forum : accès au forum


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par FCIC Média