Index » La gestion d'entreprise » Développement » Financement à l’international : quelles solutions envisagées ?

Financement à l’international : quelles solutions envisagées ?

Pensiez-vous que la voiture location longue durée empruntée à votre entreprise vous emmènerait  à l’autre bout du monde ?  Cette image dépeint la réalité de nombreuses entreprises. De nos jours,  il faut miser sur l’international pour développer son business, mais à quel prix ? Les questions que chaque entrepreneur se posent, sont certainement les mêmes.

Côté finance,  quel temps  va-t-il s’écouler entre l’encaissement du règlement de votre acheteur et les premiers frais à débourser pour conquérir ce marché.  Entre dépenses et investissements, les entreprises de taille moyenne doivent faire face à des opérations d’exportations et importations, mais comment éviter les soucis de trésorerie ?

1. Les aides extérieures

En début de négociation, les entreprises peuvent envisager le concours de plusieurs aides qui éviteront les erreurs de débutant. Opter pour le parrainage bancaire.

La banque propose généralement un accompagnement commercial disposant d’un large réseau à l’international, en collaboration étroite avec la COFACE.

2. Faire face aux besoins de trésorerie

En phase de fabrication, les acomptes de vos acheteurs suffisent rarement à couvrir vos besoins, d’où les paiements progressifs, des crédits moyen terme exports.

D’autres financements s’ouvrent à vous, vous permettant le recouvrement à court du poste client. Que ce soit via la reconstitution de la trésorerie ou par la gestion du paiement des créances, les financements évoqués ci-dessous peuvent être mis en place rapidement afin de reconstituer votre trésorerie négative dû aux délais de règlements accordés à vos clients.

3. Des crédits alternatifs

Plusieurs crédits peuvent être mentionnés tels que le crédit court terme multi devises qui vous permet de récupérer sur vos marges en profitant du différentiel entre deux devises.

4. La mobilisation de créance née à court terme

La mobilisation de créance née à court terme sur l’étranger (MCNE) est un financement de créances à court terme. La Banque accorde ce crédit à une entreprise exportatrice, ce qui lui permet de financer ces créances  plus rapidement. La cession des créances est rarement notifiée aux clients, un réel avantage.

5. L’affacturage

Couramment nommé factoring, cette opération de financement est de plus en plus apprécié par les sociétés internationales. En quelques mots, l’entreprise passe par une société tierce qui paye vos factures par anticipation.

Cette technique de court terme engendre un coût (commission) mais vous libère de vos créances clients rapidement.  L’affactureur prendra en charge les tâches administratives fastidieuses, la tenue des comptes clients et le recouvrement des créances.

Et vous, en tant qu’entrepreneur, quelles sont les autres sources de financement que vous connaissez ?

 


Article rédigé par un partenaire du coin des entrepreneurs
Une question ? Rejoignez-nous sur notre forum pour entrepreneurs !


A lire également sur le coin des entrepreneurs :

Poster un commentaire

Compte tenu de vos nombreux commentaires, nous ne vous garantissons pas une réponse immédiate. Vous pouvez aussi obtenir de l'aide en utilisant notre forum : accès au forum


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par FCIC Média