2021 : une année record pour les créations d’entreprises

L’INSEE a publié, le 2 février 2022, son bulletin annuel sur les créations d’entreprises. L’année 2021 a été excellente en la matière puisqu’elle marque un nouveau record du nombre de constitution. Et la progression n’est pas seulement attribuable à la croissance des créations de micro-entreprises. Les créations de société ont bénéficié d’une augmentation inédite, qu’elles n’avaient pas connu depuis 10 ans. Voici ce qu’il faut retenir du rapport de l’année sur les créations d’entreprises en France en 2021 (pour accéder au rapport complet : https://www.insee.fr/fr/statistiques/6041208).

Une augmentation massive des créations d’entreprises en 2021

L’année 2020 avait, malgré la crise sanitaire, déjà été un bon cru en matière de créations d’entreprises. 848 200 entreprises y avaient vu le jour. En 2021, ce sont 995 900 entreprises qui ont été créées. L’augmentation (+147 700) ne représente pas moins de … 17 % !

Contrairement à 2020, où les créations de micro-entreprises contribuaient exclusivement à la hausse, les créations de sociétés portent également les statistiques vers le haut en 2021. Elles passent de 218 100 à 271 000, soit une augmentation de 24% (+52 900). Il s’agit de la plus forte progression enregistrée depuis 10 ans.

Les créations d’entreprises individuelles (hors régime micro-entreprise) se stabilisent à un niveau assez bas : 83 400 en 2021 contre 82 000 en 2020. Enfin, les créations de micro-entreprises progressent encore. Elles s’établissent à 641 500 en 2021 contre 548 100 en 2020, soit une hausse de 93 400 (+17%).

SociétésEntreprises individuellesMicro-entreprisesTotal
2021271 000 (+ 24%)83 400 (+ 2%)641 500 (+ 17%)995 900 (+ 17%)
2020218 10082 000548 100848 200

La société par actions simplifiée : le statut préféré des créateurs

Parmi les sociétés créées en 2021, 68% sont des sociétés par actions simplifiées (SAS) y compris les sociétés à associé unique (SASU).

La part des SARL continue de diminuer. Elle descend à moins de 30% en 2021. Enfin, tous les autres statuts juridiques (SNC, SA, SCA, SCS, SEL…) ne représentent que 3% des créations.

Encore une fois, la SAS confirme donc son statut de forme juridique préférée des créateurs d’entreprises français en 2021.

Toutes les régions de France bénéficient de la dynamique

L’ensemble du territoire français est concerné par la hausse des créations d’entreprises. Le Grand Est et Provence-Alpes-Côte d’Azur se distinguent. Les créations y progressent respectivement de 25,2% et de 25%.

Viennent ensuite la Bretagne (+24,3%), le Centre-Val de Loire (+23,9%), les Pays de la Loire (+22,6%), les Hauts de France (+21,3%), la Nouvelle Aquitaine (+21,1%) et la Corse (+20,8%).

L’Île de France occupe la dernière place (+9,3%), mais, elle contribue le plus à la hausse globale avec + 23 400 créations d’entreprises en 2021. La croissance des créations y est un peu plus faible que dans les autres régions de France.

La plupart des secteurs d’activité connaissent une hausse des créations

Le secteur des transports et de l’entreposage connaît, depuis plusieurs années, un développement important. Cette accélération se confirme en 2021 : + 25 100 créations (+25%) après une hausse de 22% en 2020. Les activités de livraison contribuent également (+22 100 créations soit + 27% par rapport à 2020).

Vient ensuite le secteur des activités spécialisées, scientifiques et techniques (+24 000 créations soit + 17%), porté par la progression des activités de conseil pour les affaires et autres conseils de gestion (+ 7 100 créations), les activités de design (+ 5 700 créations) et le conseil en relations publiques et en communication (+ 6 500 créations).

Enfin, le dernier secteur qui participe à la hausse est le secteur des autres services aux ménages. Il génère 22 600 créations d’entreprises supplémentaires en un an, soit + 42 % par rapport à 2020 après avoir enregistré une légère régression l’année précédente (-1%).

Les autres enseignements du rapport annuel de l’INSEE

On peut également retenir, parmi les autres enseignements du rapport de l’INSEE :

  • L’âge moyen des créateurs d’entreprises individuelles commence à se stabiliser (35 ans contre 36 en 2020) ;
  • La proportion de femmes créatrices d’entreprises individuelles évolue peu par rapport à 2020 (41% contre 39%) ;
  • Seulement 6% des entreprises nouvelles (hors micro-entreprises) emploient au moins 1 salarié lors de leur création.

Thibaut Clermont

Co-fondateur du site Le Coin des Entrepreneurs et dirigeant de FCIC, société spécialisée dans l'édition de sites internet sur la création, la gestion et la reprise d'entreprise. Ancien expert-comptable stagiaire.



Poster un commentaire

Nous ferons de notre mieux pour vous répondre dans des délais raisonnables. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs