Le registre des mouvements de titres en SAS et SA

Dans les sociétés anonymes (SA) et les sociétés par actions simplifiées (SAS), un registre des mouvements de titres doit être tenu pour retracer, de manière chronologique, l’ensemble des mouvements affectant les titres de la société.

Le coin des entrepreneurs vous explique ce qu’est un registre des mouvements de titres, quelles sont les sociétés concernées, comment le tenir et quelles sont les informations qu’il faut y mentionner.

Le registre des mouvements de titres en SAS et en SA

Qu’est-ce qu’un registre des mouvements de titres ?

Le registre des mouvements de titres est un document qui retrace chronologiquement tous les mouvements affectant les titres d’une société. Ce registre doit être coté et paraphé au greffe du tribunal de commerce où la société est immatriculée.

Ainsi, chaque opération entraînant un mouvement de titres doit y être indiquée : les cessions d’actions, les donations d’actions, les apports d’actions et toute autre opération affectant les actions. Les nantissements d’actions doivent également y être portés.

Reprendre une entreprise - Nos outils pour vous accompagner
Reprendre une entreprise - Nos outils pour vous accompagner

Dans quels cas faut-il tenir un registre des mouvements de titres ?

Le registre des mouvements de titres est obligatoire dans les sociétés anonymes (SA) et les sociétés par actions simplifiées (SAS) qui ne comptent pas plus de 100 actionnaires.

Ce registre n’est pas nécessaire dans les SARL, les SNC et les sociétés civiles.

Comment tenir un registre des mouvements de titres ?

Le registre des mouvements de titres doit être tenu par la société ou par une personne qu’elle habilite à cet effet.

Il peut être constitué par la réunion, dans l’ordre chronologique de leur établissement, de feuillets identiques utilisés sur une seule face. Chacun de ces feuillets est réservé à un titulaire de titres à raison de sa propriété ou à plusieurs titulaires à raison de leur copropriété, de leur bail, de leur nue-propriété ou de leur usufruit sur ces titres.

Pour chaque opération retranscrite dans le registre des mouvements de titres, il faut indiquer :

  • La date de l’opération ;
  • Les noms, prénoms et domicile de l’ancien et du nouveau titulaire des titres (ou dénomination sociale, numéro d’identification et siège pour les personnes morales), en cas de transfert ;
  • Les noms, prénoms et domicile du titulaire des titres (ou dénomination sociale, numéro d’identification et siège pour les personnes morales), en cas de conversion de titres au porteur en titres nominatifs ;
  • La valeur nominale et le nombre de titres transférés ou convertis. Toutefois, lorsque ces titres sont des actions, le capital social et le nombre de titres représenté par l’ensemble des actions de la même catégorie peuvent être indiqués en lieu et place de leur valeur nominale ;
  • Le cas échéant, si la société a émis des actions de différentes catégories et s’il n’est tenu qu’un seul registre des actions nominatives, la catégorie et les caractéristiques des actions transférées ou converties ;
  • Un numéro d’ordre affecté à l’opération.

En cas de transfert, le nom de l’ancien titulaire des titres peut être remplacé par un numéro d’ordre permettant de retrouver ce nom dans les registres.

Pour les opérations de nantissement, Il convient d’indiquer le nom du titulaire des actions avec la mention « Titres nantis au profit de (identité de la personne concernée) …».

Le registre de mouvements de titres doit être coté et paraphé au greffe du Tribunal de commerce auprès duquel la société est immatriculée.

Le défaut de tenue du registre des mouvements de titres n’est pas sanctionné. Toutefois, l’absence d’un tel registre pose problème étant donné que le code de commerce précise que le transfert de propriété des titres résulte de leur inscription au compte de l’acheteur.

Pierre Facon

Fondateur du site Le Coin des Entrepreneurs. Dirigeant d'une société spécialisée dans l'édition et la gestion de sites internet sur la création, la reprise et la gestion d'entreprise. Conseiller et expert en création d’entreprise.



1 commentaire sur “Le registre des mouvements de titres en SAS et SA”

  1. Thiebald dit :

    Très bonne description, sachant qu’il existe désormais des outils très performants pour faire cela, dont Capbloc.

    Cela facilite très grandement la gestion du registre.

Poster un commentaire

Nous ferons de notre mieux pour vous répondre dans des délais raisonnables. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs
ante. Aliquam commodo dictum mattis eget tempus adipiscing venenatis porta.