Index » La création d'entreprise » Formes juridiques » Le choix du statut juridique » Freelance indépendant : pourquoi créer une EURL ?

Freelance indépendant : pourquoi créer une EURL ?

Le freelance indépendant doit choisir un statut juridique pour pouvoir exercer son activité. Plusieurs solutions s’offrent à lui, parmi lesquelles on retrouve l’entreprise individuelle, l’EURL et la SASU.

L’EURL est un statut juridique qui présente des avantages certains pour le freelance indépendant. Nous vous expliquons en quoi l’EURL peut être un statut opportun pour le professionnel qui lance une nouvelle activité.

Freelance : pourquoi créer une EURL ?

Le freelance en EURL est affilié au régime des travailleurs indépendants

En devenant gérant associé unique de son EURL, le freelance est affilié au régime social des travailleurs indépendants. L’affiliation aurait été la même en cas d’exercice en nom propre de l’activité (entreprise individuelle).

Le régime social des travailleurs indépendants est financièrement intéressant pour le freelance par rapport au régime général de la sécurité sociale, qui coûte pratiquement deux fois plus cher pour un même revenu net. Pour bonifier sa protection sociale, le freelance peut ensuite souscrire des assurances complémentaires qui pourront être prises en charge par la société.

Le freelance en EURL a plusieurs options fiscales à sa disposition

Fiscalement, le freelance qui crée une EURL dispose de plusieurs options pour l’imposition de ses bénéfices professionnels. Voici les régimes d’imposition possibles :

  • Le régime micro-entreprise est envisageable si le freelance est le gérant associé unique de l’EURL et que son chiffre d’affaires n’excède pas les limites d’application du régime (voir ICI). Le bénéfice imposable est calculé forfaitairement (un pourcentage des recettes encaissées) et une option pour le versement fiscal libératoire est possible sous conditions.
  • Le régime des sociétés de personnes est également possible. Dans cette configuration, le freelance est imposé personnellement à l’impôt sur le revenu sur le montant des bénéfices professionnels qu’il réalise par l’intermédiaire de l’EURL. Le bénéfice est calculé au réel, c’est-à-dire en tenant compte des dépenses réellement engagées.
  • Le régime de l’impôt sur les sociétés est la dernière option possible pour le freelance en EURL. Il permet de concentrer l’imposition des bénéfices sur la société, à des taux fixes. Le bénéfice imposable est calculé au réel. Le freelance est quant à lui imposé à l’impôt sur le revenu sur le montant des rémunérations et des dividendes qu’il perçoit.

Le freelance en EURL peut bénéficier du régime micro-entreprise

Comme nous l’avons souligné ci-dessus, le freelance qui exerce en EURL peut opter pour le régime micro-entreprise lorsqu’il est gérant associé unique et que son chiffre d’affaires n’excède pas certains seuils.

La faculté de pouvoir opter pour le régime micro-entreprise présente de nombreux avantages pour le freelance qui débute une activité occasionnant peu de frais :

  • Au niveau des modalités de calcul du bénéfice imposable, qui s’effectue par l’application d’un abattement forfaitaire sur les recettes encaissées (le montant déduit peut être supérieur aux frais réellement engagés),
  • Au niveau des allègements comptables conséquents dont bénéficie le freelance, qui est dispensé de tenir une comptabilité classique (enregistrement des écritures en comptabilité, production de comptes annuels…)

En EURL, le freelance peut accueillir de nouveaux associés

Pour développer son activité ou suite à une opportunité, le freelance qui exerce son activité en EURL peut très facilement accueillir de nouveaux associés au sein de sa société, celle-ci devient alors une SARL.

Cette faculté est intéressante pour le freelance qui souhaite se développer en s’associant avec d’autres freelances. L’association se fait simplement et les associés peuvent se concentrer sur leur métier.

A lire également sur Le coin des entrepreneurs :

Vous souhaitez créer une EURL ? Notre partenaire de confiance peut vous accompagner dans vos démarches :

Créer une EURL

 


Pierre FACON – Webmaster du coin des entrepreneurs

Dirigeant de F.C.I.C, édition et gestion de sites sur la création et la gestion d’entreprise.
Conseiller en création d’entreprise.


Poster un commentaire

Compte tenu de vos nombreux commentaires, nous ne vous garantissons pas une réponse immédiate. Vous pouvez aussi obtenir de l'aide en utilisant notre forum : accès au forum


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par FCIC Média