Index » Nos guides par métier » Programmeur informatique, développeur web : comment facturer ?

Programmeur informatique, développeur web : comment facturer ?

En tant que programmeur informatique indépendant ou développeur web indépendant, vous devez savoir gérer le processus de facturation. En effet, la gestion de la facturation constitue l’une de vos tâches essentielles ; et elle ne se limite pas à l’établissement des factures. Pour gérer correctement votre facturation, vous devez :

Voici un guide pratique qui répond à la question : comment un programmeur informatique ou un développeur web indépendant doit–il faire pour facturer ?

gestion facturation programmeur informatique developpeur web

Les différentes méthodes de facturation d’un développeur web

En tant que chef d’entreprise, vous pouvez déterminer librement la méthode de facturation à appliquer. Vous disposez donc de plusieurs possibilités :

  • Facturer vos prestations au temps passé,
  • Facturer vos prestations selon un forfait,
  • Ou facturer vos prestations en fonction du résultat obtenu.

La plupart des programmeurs informatiques calculent le prix de leurs prestations au temps passé ou au forfait journalier.

Vous pouvez également, pour les projets de développement spécifiques, mixer deux solutions. Il s’agit, par exemple, de prévoir un forfait ajustable à la hausse en cas de dépassement d’un nombre d’heures défini à l’avance ou lorsque des prestations supplémentaires vous sont demandées. Cette solution est très recommandée en pratique, surtout si vous avez des difficultés à estimer le temps nécessaire à la réalisation de certaines prestations facturées au forfait. Un devis pourra, par exemple, servir de référence.

Enfin, la facturation au résultat représente la solution la moins retenue par les développeurs web en pratique. Indexée sur le résultat final, elle présente une nature incertaine. Vous ne devez envisagez ce type de rémunération que lorsque vous avez la certitude d’obtenir un résultat suffisant. Par ailleurs, une convention doit prévoir clairement toutes les caractéristiques de la collaboration et du calcul de la facturation.

La valorisation du tarif des prestations d’un programmeur informatique

Pour facturer vos prestations, quelle que soit la méthode retenue, vous devez fixer un prix. Vous devez :

  • Valoriser le prix d’une heure de travail (si vous optez pour la facturation au temps passé),
  • Estimer le temps passé selon différentes tâches et le multiplier par le tarif d’une heure de travail (si vous facturez des forfaits),
  • Ou déterminer un bénéfice prévisible (si vous optez pour une rémunération au résultat).

Le tarif que vous retenez doit obligatoirement vous permettre de vous rémunérer correctement. De plus, son montant doit être suffisant afin de payer :

  • Les charges sociales calculées sur le montant de vos salaires,
  • Vos autres charges (dépenses d’exploitation et frais généraux).

Voici une méthode de calcul simple permettant de déterminer le coût de revient de vos prestations (et donc indirectement le tarif hors taxes à facturer par heure de travail) :

  1. Recenser toutes les charges de votre entreprise et estimez leur montant,
  2. Calculer le nombre de jours de travaillés sur l’année (ou le nombre d’heures),
  3. Enlevez du chiffre obtenu les jours et heures non facturables (formation, prospection…),
  4. Diviser le montant total de vos charges par le nombre d’heures (ou de jours) travaillées facturables.

Le nombre que vous obtiendrez correspond au montant minimum à facturer pour couvrir vos charges annuelles, tout en percevant la rémunération souhaitée. Votre bénéfice serait, dans ces conditions, nul.

Bien évidemment, nous vous conseillons d’apprécier ce montant : est-il raisonnable et cohérent par rapport au marché ? Comment se positionne-t-il par rapport aux tarifs de vos concurrents ?

Les règles encadrant la facturation d’un programmeur / développeur

Le logiciel de facturation

Contrairement aux idées reçues, le recours à un logiciel de facturation n’est pas obligatoire pour un développeur web. Vous pouvez donc très bien établir vos factures sur un tableur Excel ou même sur un feuillet papier pré-rempli. Toutefois, le logiciel de facturation présente de nombreux avantages. Il réduit notamment le risque d’erreur (oubli de mentions obligatoires par exemple). De plus, il peut offrir des fonctionnalités supplémentaires intéressantes : suivi des encaissements, relances des clients en retard, génération de tableaux de bord…

Les mentions prescrites par la loi

Cela dit, voici les mentions obligatoires à faire figurer sur vos factures :

  • Date d’établissement de la facture (en principe la date d’exécution de vos prestations) ;
  • Date d’achèvement de la prestation facturée (si elle diffère de la date de facture) ;
  • Numéro du document (numérotation basée sur une séquence chronologique continue) ;
  • Informations légales sur le prestataire (nom, adresse, numéro d’immatriculation, capital…) ;
  • Informations légales sur le bénéficiaire du service (nom, adresse, numéro d’immatriculation, capital…) ;
  • Numéro d’identification à la TVA de votre entreprise,
  • Informations sur chaque prestation (désignation/nature, prix unitaire hors taxes, quantité, etc.) ;
  • Détail de toutes les majorations ou réductions de prix (rabais, remises et ristournes) ;
  • Montant total hors taxes de la facture, taux de TVA applicable et montant toutes taxes comprises (TTC) ;
  • Mentions spéciales en cas d’exonération de TVA (franchise en base par exemple) ;
  • Informations relatives au règlement de la facture (délai de paiement, taux d’escompte pour paiement anticipé, taux des pénalités de retard et montant de l’indemnité forfaitaire pour paiement tardif) ;
  • Mention spéciale indiquant que votre entreprise accepte les règlements par chèque et carte bancaire (si vous adhérez à une association de gestion agréée).

A lire également sur le thème du programmeur :

Thibaut Clermont

Co-fondateur du site Le Coin des Entrepreneurs

Dirigeant d'une société spécialisée dans l'édition et la gestion de sites internet sur la création, la reprise et la gestion d'entreprise. Mémorialiste en expertise comptable.



Poster un commentaire

Nous ferons de notre mieux pour vous répondre dans des délais raisonnables. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs
risus. id justo elit. risus ut