Créer une EURL en ligne : avantages et inconvénients de la démarche

Vous disposez de plusieurs options pour créer votre EURL. Parmi elles, on retrouve les solutions dématérialisées, c’est-à-dire en ligne. Ces dernières vous permettent d’accomplir toutes les formalités de constitution sur Internet, en toute simplicité et moyennant un coût généralement faible. Au final, elles vous feront gagner un temps précieux. Toutefois, elles ne sont pas sans inconvénients ; et il est important de les avoir à l’esprit avant de s’engager avec un prestataire. Voici ce qu’il faut retenir à ce sujet.

Les avantages procurés par la création d’une EURL en ligne

Un gain de temps

Les services juridiques en ligne sont des plateformes qui permettent de générer automatiquement tous les actes juridiques relatifs à la vie des sociétés (création, gestion et fermeture). Le logiciel informatique rédige les documents grâce aux informations que vous avez complétées dans votre espace utilisateur.

Cette particularité permet de vous faire gagner, en tant qu’utilisateur, un temps précieux. Vous pourrez consacrer ce temps à d’autres tâches, à plus forte valeur ajoutée pour votre projet (prospection ou recherche de financements notamment). Vous ne perdrez, par exemple, pas de temps à trouver des modèles fiables de documents et à les personnaliser.

Un gain d’argent

Les formalités légales d’immatriculation d’une EURL occasionnent des coûts incompressibles que l’on appelle des frais administratifs. Leur montant n’est toutefois pas très élevé. Il représente, en effet, environ 200 euros au total (pour plus d’information à ce sujet : combien coûte la création d’une EURL ?).

Les plateformes en ligne facturent des coûts d’utilisation du service. Certaines proposent même des packs gratuits. Notre partenaire LegalPlace propose, par exemple, un pack à 1 euro hors taxes comprenant la rédaction des statuts de votre EURL. Le pack complet coûte 99 euros hors taxes (remplissage du M0, vérification du dossier….).

Des services intuitifs

Les plateformes sont, pour la plupart, simples et extrêmement intuitives d’utilisation. Votre travail se réduit à saisir les informations relatives à votre société (dénomination, objet, capital, siège, durée, etc.) et à son dirigeant (identité, adresse…). Ces renseignements sont réclamés par le site Internet. Vous devez également y joindre quelques justificatifs.

Au besoin, des conseillers sont généralement disponibles via des systèmes de chat ou de permanences téléphoniques. Ces derniers – juristes ou formalistes – peuvent vous aider en cas de besoin. Certaines plateformes proposent même l’intervention (payante) d’un avocat.

Créer son entreprise - Nos outils pour vous accompagner
Créer son entreprise - Nos outils pour vous accompagner

Les inconvénients à prendre en compte avant de créer une EURL en ligne

Une solution peu adaptée aux créateurs nécessitant un accompagnement complet

La création d’entreprise est un processus assez complexe. En pratique, peu d’entrepreneurs savent réellement où ils vont. Des confirmations sont parfois nécessaires. C’est notamment le cas des choix de création d’entreprise, qui peuvent nécessiter l’intervention d’un professionnel compétent et diplômé.

Votre EURL sera-t-elle soumise à l’impôt sur le revenu ou à l’impôt sur les sociétés ? Le gérant sera-t-il majoritaire ou, au contraire, minoritaire ou égalitaire ? Quelles en seront les conséquences ? Vous devez savoir répondre à ces questions fondamentales. Dans le cas contraire, vous devez vous faire accompagner afin d’y apporter une réponse.

Des coûts cachés au montant parfois important

Beaucoup de services juridiques en ligne refacturent les frais administratifs au réel, c’est-à-dire à l’euro près. Toutefois, en pratique, ce n’est pas le cas de tous. Certains pratiquent une marge, plus ou moins importante, sur des frais et notamment sur les frais de publication de l’annonce légale de création.

À ce titre, sachez qu’une annonce légale de création d’EURL coûte environ 140 euros et que les frais de greffe se montent à environ 60 euros. À ce montant, il faut ajouter les coûts d’utilisation de la plateforme, en moyen de 100 euros hors taxes. Certaines plateformes proposent une offre « entrée de gamme » gratuite (voir ci-dessus).

Les services additionnels qui peuvent alourdir la note

Le processus de commande des services juridiques en ligne comporte généralement de nombreuses étapes. Parmi elles, on retrouve des « services additionnels » sans rapport avec la création de votre EURL, mais qui peuvent contribuer à augmenter de façon significative l’argent que vous allez dépenser.

En effet, étant souvent peu rentables sur le volet de la création, les services en lignes proposent dorénavant des services en rapport avec la gestion. Il s’agit, par exemple, de la tenue de la comptabilité de votre EURL, d’un logiciel de facturation ou de la gestion du juridique annuel (approbation des comptes). Ces services ayant un prix parfois important, assurez-vous d’en avoir réellement besoin avant d’y souscrire…

Thibaut Clermont

Co-fondateur du site Le Coin des Entrepreneurs et dirigeant de FCIC, société spécialisée dans l'édition de sites internet sur la création, la gestion et la reprise d'entreprise. Ancien expert-comptable stagiaire.

Créer son entreprise


Poster un commentaire

Nous ferons de notre mieux pour vous répondre dans des délais raisonnables. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs