Créer une SAS : combien ça coûte exactement ?

La création d’une SAS occasionne des coûts. Pour ne pas avoir de mauvaise surprise, il est important de veiller à bien les estimer au préalable. Leur montant peut, en effet, représenter une somme d’argent significative. Voici quel est le budget à prévoir pour créer une SAS : frais administratifs obligatoires, coût d’un accompagnement et autres dépenses.

couts creation sas

Créer une SAS : les frais incompressibles

Quelle que soit la solution choisie pour constituer votre SAS, vous supporterez des frais administratifs. Ces derniers résultent de l’accomplissement de formalités légales obligatoires. Si vous vous occupez vous même des formalités de création, vous les paierez directement aux organismes concernés. Si vous vous faîtes accompagner par un professionnel, c’est lui qui supporte en général les coûts ; il vous les refacturera alors sous forme de « débours ».

On distingue généralement deux types de frais : les dépenses d’annonces légales et les émoluments du greffe du tribunal de commerce. Le premier rémunère la diffusion de l’avis de création par un journal d’annonces légales (JAL). Comptez 236,40 € TTC pour une publication en France Métropolitaine. Le second correspond à la rémunération du greffier pour la prestation d’immatriculation et de déclaration des bénéficiaires effectifs. Les frais s’élèvent à 37,45 € TTC et à 21,41 € TTC.

Le coût total des frais administratifs obligatoires pour créer une SAS s’élève à 295 € TTC.

Créer son entreprise - Nos outils pour vous accompagner
Créer son entreprise - Nos outils pour vous accompagner

Créer une SAS : le coût d’un accompagnement

Comme indiqué ci-dessus, plusieurs options s’offrent à vous pour créer une société par actions simplifiée (SAS). Vous pouvez choisir de le faire vous-même. Vous ferez ainsi votre affaire de la rédaction des statuts, de l’établissement et de la diffusion de l’avis de création, du remplissage du formulaire M0, de la constitution et du dépôt de la demande d’immatriculation au greffe du tribunal de commerce. Dans ce cas de figure, vous ne supporterez aucun frais au titre de l’accompagnement.

Mais vous pouvez aussi faire le choix de vous entourer et d’externaliser (c’est-à-dire de sous-traiter) tout ou partie des travaux de constitution. Il vous faudra, pour cela, choisir un prestataire qui vous accompagnera tout au long du processus. Il peut s’agir d’un expert-comptable, d’un avocat ou d’un service juridique en ligne. Le budget à prévoir dépend donc du professionnel sollicité. Il est le plus élevée en cas de recours à un avocat ou à un expert-comptable (entre 1 500 et 2 500 €).

S’agissant de l’utilisation d’un service juridique en ligne, les plateformes proposent approximativement les mêmes tarifs. Ils s’échelonnent de 400 à 700 € TTC (frais administratifs compris) et dépendent de l’offre choisie. Le prix est plus élevé pour les solutions dites « premium », dans lesquelles vous n’aurez à vous occuper de rien. Le service standard coûte, par exemple, environ 470 € chez Legalstart, 420 € chez Legalplace ou encore 410 € chez Captain Contrat.

Le coût total d’un accompagnement à la création d’une SAS varie entre 0 € et 2 500 € TTC.

Créer une SAS : les autres dépenses à prévoir

Les frais administratifs et les coûts d’accompagnement ne représentent pas, à eux seuls, le budget total à prévoir pour créer une SAS. En effet, vous ferez probablement face à d’autres dépenses, dont le montant est difficilement estimable sans effectuer des demandes de devis auprès des prestataires concernés.

Il y a, tout d’abord, les honoraires d’un commissaire aux apports. Lorsque les associés effectuent des apports de biens (matériels/immatériels), ils doivent solliciter ce professionnel pour qu’il vérifie la valeur attribuée aux apports. Une dispense existe si le capital n’est pas constituée pour plus de la moitié par des apports en nature et si aucun apport n’excède 30 000 €.

Également, il peut y avoir des frais à prévoir en supplément, en fonction du dépositaire choisi pour le blocage du capital social. Seule la caisse des dépôts et consignation effectue cette prestation gratuitement. Les notaires la facturent, ainsi que les banques en ligne. Les banques traditionnelles l’offrent parfois, si vous y ouvrez un compte professionnel ensuite.

Enfin, de nombreuses autres dépenses sont parfois nécessaires pour créer une SAS. On recense notamment les redevances versées pour le dépôt d’une marque et/ou d’un brevet ainsi que les dépenses de formation, nécessaires pour exercer l’activité prévue (ou facultatives).

Le montant des autres frais à prévoir pour créer une SAS varie. Des demandes de devis sont nécessaires.

Budget global à prévoir pour créer une SAS

Voici une synthèse des coûts à prévoir pour créer une société par actions simplifiée :

Postes de dépensesPrix
Accompagnement à la créationEntre 0 et 2 500 €
Publication d’une annonce légale236 €
Dépôt du capital social et blocageEntre 0 et 120 €
Demande d’immatriculation37 €
Déclaration des bénéficiaires effectifs21 €
Intervention d’un commissaire aux apportsEntre 0 et 2 500 €
Dépôt d’un brevet, suivi de formationsPour mémoire
CRÉATION D’UNE SAS – COÛT TOTALENTRE 300 ET 5 000 €


Réalisez toutes vos démarches de création d'entreprise en ligne : Je crée mon entreprise !

A lire également sur le thème de la SAS :

Thibaut Clermont

Co-fondateur du site Le Coin des Entrepreneurs et dirigeant de FCIC, société spécialisée dans l'édition de sites internet sur la création, la gestion et la reprise d'entreprise. Ancien expert-comptable stagiaire.

Créer son entreprise


Poster un commentaire

Nous ferons de notre mieux pour vous répondre dans des délais raisonnables. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs
leo. at risus. Aenean risus fringilla Curabitur adipiscing consectetur