Index » La création d'entreprise » Commerce organisé » Franchise » Créer une entreprise en franchise : avantages et inconvénients

Créer une entreprise en franchise : avantages et inconvénients

Un projet de création d’entreprise peut se mettre en place en rejoignant une enseigne par le biais d’un contrat de franchise. Ce choix présente plusieurs avantages, notamment le fait de bénéficier de la notoriété d’une enseigne et de son savoir-faire, et également plusieurs inconvénients, comme l’investissement financier conséquent et une moindre liberté d’action.

Voici une analyse des principaux avantages et inconvénients de la création d’entreprise en franchise.

avantages et inconvénients de créer en franchise

Créer une entreprise en franchise : quels avantages ?

Un des avantages majeur d’une création en franchise par rapport à une création classique est que vous allez pouvoir bénéficier de la notoriété de l’enseigne. Vous rejoignez un concept qui fonctionne, une marque reconnue, de sorte que vos services sont déjà connus par la clientèle que vous ciblez. Cela se traduit par un gain de temps considérable et à un risque moindre par rapport à une création classique, où l’entrepreneur doit prendre le temps de construire l’identité de son entreprise et d’inspirer confiance auprès de la clientèle.

Autre avantage non négligeable : la transmission d’un savoir-faire et l’assistance continue de l’enseigne. Le savoir-faire est l’élément clé du partenariat de franchise, l’enseigne doit obligatoirement vous le transmettre. Vous disposez également d’une assistance continue par le réseau. Dans le cadre d’une création classique, c’est à vous de le façonner et personne ne viendra vous assister.

La franchise réduit les risques d’échec de l’entrepreneur : d’une part vous rejoignez une enseigne déjà connue du grand public, et d’autre part vous appliquerez un concept qui a déjà fait ses preuves sur des établissements pilotes et sur d’autres établissements franchisés.

L’ouverture d’une franchise se traduit généralement par un démarrage d’activité très rapide, l’enseigne et ses produits / services étant déjà connus du grand public. L’entreprise tournera donc rapidement à plein régime, alors que cela peut prendre pas mal de temps en partant de zéro.

En rejoignant un réseau qui propose ses propres solutions d’approvisionnement (c’est souvent le cas), vous pourrez avoir l’opportunité d’obtenir de meilleures conditions d’achat grâce à la mutualisation orchestrée par la tête de réseau. Il ne s’agit toutefois pas d’une vérité absolue, à vous de vérifier que c’est bien le cas.

Créer une entreprise en franchise : quels inconvénients ?

Le premier inconvénient est financier, la création d’entreprise en franchise implique un investissement plus élevé qu’une création classique car vous payez l’accès à l’enseigne et au savoir-faire (droit d’entrée puis redevances). Il s’agit de la contrepartie des éléments mis à votre disposition.

Pour un entrepreneur, le recours à la franchise bride les initiatives. Vous ne disposerez pas de la possibilité de mettre en place votre propre concept, vos idées, d’innover, de communiquer comme vous le souhaitez, car vous serez chargé de dupliquer un concept existant à un nouvel endroit. Vous ne pourrez pas faire évoluer l’activité de votre entreprise comme vous le souhaitez, vous êtes tenu de respecter les consignes du réseau qui a la charge de faire évoluer le concept et d’innover.

En fonction du contenu du contrat proposé, le partenariat de franchise peut se traduire par une intégration très forte au sein du réseau, vous devrez respecter toutes les règles et normes du réseau et disposerez de peu de liberté d’action. En fonction de votre profil, cet encadrement peut être frustrant.

Un contrat de franchise est conclu pour une durée limitée et vous n’avez aucune garantie de pouvoir poursuivre la collaboration à son issue, problématique sans objet dans une création classique. En cas de rupture, vous ne pourrez plus utiliser le savoir-faire transmis (qui ne peut servir que dans le cadre du contrat de franchise) et les signes de ralliement du réseau, et vous pourrez être tenu de respecter une clause de non-concurrence.

Enfin, la cession d’une franchise est plus compliquée que la cession d’une entreprise classique pour plusieurs raisons : la durée restante du contrat est un paramètre qui peut compliquer la vente et le franchise doit autoriser préalablement la cession si une clause d’agrément figure dans le contrat de franchise.

 

A lire également sur la franchise :

 


Pierre FACON – Webmaster du coin des entrepreneurs

Dirigeant de F.C.I.C, édition et gestion de sites sur la création et la gestion d’entreprise.
Conseiller en création d’entreprise


Poster un commentaire

Compte tenu de vos nombreux commentaires, nous ne vous garantissons pas une réponse immédiate. Vous pouvez aussi obtenir de l'aide en utilisant notre forum : accès au forum


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par FCIC Média