Business Model Canvas : les ressources clés

Certaines ressources sont fondamentales pour les entreprises. Elles doivent absolument être maîtrisées afin de survivre dans un environnement concurrentiel. Dans le jargon, on les appelle des « ressources clés ». Ces dernières forment un bloc important du Business Model Canvas (BMC). Ici, l’enjeu est double : il faut savoir les identifier et les exploiter (que l’entreprise en dispose en interne ou non)..

Voici tout ce qu’il faut savoir sur le bloc « les ressources clés » de votre Business Model Canvas.

ressources cles business model canvas

Les ressources clés : qu’est-ce que c’est ?

Les ressources clés regroupent l’ensemble des biens indispensables au fonctionnement de l’entreprise. Plus exactement, elles correspondent à tous les moyens qu’il faut réunir pour délivrer l’offre aux clients, dans les conditions idéalement requises. Sans ces moyens, l’entreprise ne peut pas tourner correctement.

Les ressources clés entretiennent une relation étroite et privilégiée avec de nombreux autres blocs du Business Model Canvas. Elles influencent notamment les canaux de distribution et de communication, les activités clés, les partenaires clés, les relations clients, et, bien évidemment, la proposition de valeur.

On distingue généralement 4 types de ressources clés à identifier dans un BMC : les ressources matérielles, les ressources immatérielles, ressources humaines et ressources financières. Ces ressources peuvent appartenir ou non à l’entreprise. Dans ce dernier cas, elle doit se les approprier d’une façon ou d’une autre (voir ci-dessous).

Créer son entreprise - Nos outils pour vous accompagner

Identifier les différentes ressources clés dans le processus de l’entreprise

Ressources matérielles (« Machine »)

Les ressources matérielles correspondent aux ressources physiques de l’entreprise. Ce sont, par exemple, les machines, les sites de fabrication, les points de vente, les matériels (informatiques, industriels, de transport..) et outillages, les stocks, le mobilier, les agencements, etc.

Ressources immatérielles (« Mind »)

Les ressources immatérielles font plutôt référence à la matière intellectuelle présente au sein de l’entreprise. Il peut s’agir, par exemple, des droits d’auteur, des secrets de fabrication, des brevets et marques, des bases de données clients ou encore d’un carnet d’adresses.

Ressources humaines (« Man »)

Les ressources humaines englobent l’ensemble du personnel – au sens large, y compris chef d’entreprise, salariés, partenaires, bénévoles – nécessaire produire et vendre les biens et/ou exécuter les services composant l’offre. Tous les paramètres entrent ici en jeu : management, motivation, savoir-faire, compétences, savoir-être, etc.

Ressources financières (« Money »)

Les ressources financières regroupent tous les fonds nécessaires à l’entreprise pour démarrer son activité, gérer son activité en régime de croisière et développer de nouveaux projets. Il s’agit du capital social sous toutes ses formes (apports des associés, crowdfunding…), des prêts bancaires, des garanties, etc.

Exploiter les ressources clés au sein de l’entreprise

Une fois les ressources clés identifiées, il faut s’assurer que l’entreprise les aura bien à sa disposition. Elle doit parvenir à les exploiter facilement, rapidement et avec efficience. Si elle possède les ressources clés en interne, cela ne posera pas problème particulier. Toutefois, lorsqu’elle ne les a pas en interne, elle doit se les procurer, c’est-à-dire les acquérir.

Différents moyens existent et permettent d’exploiter des ressources clés dont l’entreprise n’est pas propriétaire. Cette dernière peut, tout d’abord, signer un contrat d’exclusivité avec une autre entreprise. Elle a également la possibilité de se procurer les ressources en trouvant un « partenaire clé » qui les maîtrise.

Rejoindre un réseau de franchise permet également de s’approprier de nombreuses ressources clés. Il peut aussi être question d’intégrer au projet une personne ou une entreprise qui possède déjà les ressources clés convoitées : un diplôme, une qualification, de l’argent, une autorisation, une licence d’exploitation, un brevet…

Protéger les ressources clés possédées par l’entreprise

Toute entreprise doit protéger ses ressources clés car elles contribuent à former son avantage concurrentiel. Elles lui apportent un « petit plus » qui lui permet de se distinguer de ses concurrents. Elle peut même disposer d’une certaine avance sur eux, si cet avantage est difficilement copiable ou imitable.

Elle a donc intérêt à mettre à l’abri les ressources clés dont elle dispose, surtout en matière de propriété intellectuelle. Une fois encore, les moyens sont nombreux : dépôt d’un copyright, enregistrement d’une marque, dépôt d’un brevet, protection des dessins et modèles. Ils doivent être adaptés à la nature de la ressource et à la finalité poursuivie.

A lire également sur Le Coin des Entrepreneurs :

Thibaut Clermont

Co-fondateur du site Le Coin des Entrepreneurs et dirigeant de FCIC, société spécialisée dans l'édition de sites internet sur la création, la gestion et la reprise d'entreprise. Ancien expert-comptable stagiaire.

Créer son entreprise


Poster un commentaire

Nous ferons de notre mieux pour vous répondre dans des délais raisonnables. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs