Le budget de trésorerie : tout ce qu’il faut savoir

Le budget de trésorerie est un outil incontournable pour un entrepreneur, pour la création de son entreprise puis pour sa gestion. Il se traduit par un tableau comportant tous les mouvements de trésorerie de l’entreprise : les encaissements, les décaissements et le solde de trésorerie.

Ce dossier vous explique tout ce qu’il faut savoir au sujet du budget de trésorerie :

budget de trésorerie

Qu’est-ce qu’un budget de trésorerie ?

Un budget de trésorerie est un tableau qui recense l’ensemble des encaissements et des décaissements sur une période donnée. En général, les encaissements et les décaissements sont ventilés mensuellement.

Dans un budget de trésorerie, on retrouve trois parties : les encaissements (la trésorerie entrante), les décaissements (la trésorerie sortante) et le solde de trésorerie (différence entre les encaissements et les décaissements).

Créer son entreprise - Nos outils pour vous accompagner

Quelles sont les utilités du budget de trésorerie ?

Le budget de trésorerie a plusieurs utilités pour l’entrepreneur. Il s’agit d’un outil utile dans le cadre du processus de création d’entreprise, puis ensuite pour la gestion de l’entreprise.

L’évaluation du besoin en financement

Au démarrage du projet, il permet tout d’abord d’évaluer le montant du financement dont vous avez besoin pour lancer votre entreprise. Après avoir renseigné tous vos encaissements (à l’exception de vos apports) et vos décaissements, vous obtiendrez un premier solde de trésorerie. Ensuite, il suffit d’augmenter vos encaissements par l’ajout de fonds jusqu’au moment où votre trésorerie est positive chaque mois. L’augmentation correspondra à votre besoin en financement. Les fonds apportés peuvent être des apports en capital social, des emprunts, des apports en compte courant d’associé, des subventions…

Enfin, n’oubliez pas de prévoir une marge de manœuvre pour gérer les dépenses imprévues ou les retards éventuels dans vos encaissements.

La vérification de la cohérence financière du projet

L’étude de l’évolution du solde de trésorerie dans le temps permet de juger les performances de votre entreprise. Lorsque la trésorerie se consolide dans le temps, cela indique généralement que l’activité est rentable. Dans le cas contraire, il faut rechercher la cause du problème et trouver des solutions. Une trésorerie qui se dégrade dans le temps peut avoir de nombreuses causes : salaires trop importants, marges trop faibles, ventes insuffisantes, frais fixes trop élevés…

Le pilotage de l’entreprise

Ensuite, le budget de trésorerie est un outil de gestion intéressant. Lorsqu’il est utilisé avec sérieux, il vous permettra :

  • d’anticiper les problèmes de trésorerie et de trouver des solutions pour les éviter,
  • d’optimiser les placements des excédents de trésorerie.

Comment faire un budget de trésorerie ?

La solution la plus simple et la moins coûteuse est de faire son budget de trésorerie en utilisant un tableur comme Excel ou Google Sheet par exemple. En effet, la conception du tableau n’est pas compliquée. Il suffit d’élaborer un tableau en trois parties :

  1. Les encaissements, qui contiennent tous les mouvements de trésorerie entrants. Il s’agit notamment des encaissements relatifs aux apports en capital, aux déblocages des emprunts, aux clients, aux remboursements d’impôts…
  2. Les décaissements, qui contiennent tous les mouvements de trésoreries sortants. Il s’agit notamment des paiements relatifs aux investissements, aux fournisseurs, aux remboursements d’emprunts, aux salaires et des charges sociales, aux impôts…
  3. Le solde de trésorerie, qui correspond à la différence entre les encaissements et les décaissements. Il ne faut pas oublier de reprendre le solde de trésorerie en fin de mois comme point de départ du mois suivant.

Vous pouvez réaliser votre budget de trésorerie grâce à notre outil prévisionnel excel proposé gratuitement : Prévisionnel sur Excel.

Si besoin, il existe ensuite des applications, gratuites ou payantes, spécialement conçues pour élaborer des prévisionnels financiers. Enfin, vous avez également la possibilité de demander à votre expert-comptable d’élaborer votre budget de trésorerie. Toutefois, ce n’est pas pratique si vous avez besoin d’effectuer des corrections.

Exemple de budget de trésorerie mensuel

Voici un exemple simplifié de tableau pour comprendre la construction d’un budget de trésorerie :

IntituléJanvierFévrierMars
Trésorerie de départ050010001500
Encaissements
Clients030006000
Apports en capital100000
Total des encaissements100030006000
Décaissements
Fournisseurs50010004000
Salaires010001000
Charges sociales0500500
Impôts00
Total des décaissements50025005500
Solde de trésorerie50010001500

Les erreurs à éviter pour faire un budget de trésorerie

Pour construire correctement votre budget de trésorerie, vous devez éviter plusieurs erreurs. En ne commettant pas ces erreurs, vous pourrez vous fier aux résultats de votre tableau.

Ne pas construire son tableau correctement

Un budget de trésorerie est un tableau qui comporte trois parties (encaissements, décaissements et solde). Pour démarrer un mois, il ne faut pas oublier de reprendre le solde de trésorerie du mois précédent. À défaut, le solde de trésorerie ne correspondra pas au solde théorique de votre compte bancaire, mais à la variation de votre trésorerie sur le mois.

Ne pas chiffrer correctement les mouvements de trésorerie

Ensuite, il faut apporter une attention particulière aux montants que vous reportez dans votre budget de trésorerie. Cela implique un travail sérieux au niveau de la budgétisation du chiffre d’affaires prévisionnel et de toutes les dépenses. Plus les évaluations sont précises, plus les résultats sont fiables.

Au niveau des dépenses, nous vous recommandons d’obtenir un maximum de devis et d’informations tarifaires. Cela vous permettra de baser vos prévisions sur des éléments correctement évalués. Pour le chiffre d’affaires, l’évaluation précise est souvent plus compliquée, compte tenu des incertitudes. Nous vous conseillons de vous baser sur des hypothèses prudentes.

Enfin, votre budget de trésorerie doit être complété avec des montants TTC. Le solde de TVA à reverser constituera un décaissement, ou un encaissement s’il s’agit d’un crédit.

Ne pas tenir compte des délais de paiement

Une autre erreur au niveau des budgets de trésorerie consiste à ne pas tenir compte des délais de paiement, ou à commettre des approximations sur ceux-ci. La réalisation d’une vente à un moment donné ne signifie pas forcément que vous encaisserez immédiatement l’argent. Le principe est le même au niveau des dépenses.

Ne pas tenir compte de tous les flux de trésorerie

Enfin, la dernière erreur à éviter pour élaborer un budget de trésorerie sérieux est d’oublier des encaissements, et surtout des décaissements. En général, un travail préalable de listing de toutes les dépenses permet de réduire ce risque. De plus, il faut tenir compte des dépenses imprévues en prévoyant une marge de manœuvre financière.

Pierre Facon

Fondateur du site Le Coin des Entrepreneurs. Dirigeant d'une société spécialisée dans l'édition et la gestion de sites internet sur la création, la reprise et la gestion d'entreprise. Conseiller et expert en création d’entreprise.



Poster un commentaire

Nous ferons de notre mieux pour vous répondre dans des délais raisonnables. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs
id efficitur. commodo libero id dapibus Praesent