Index » Actualité » Régime simplifié d’imposition à la TVA : les nouveautés au 1er janvier 2015

Régime simplifié d’imposition à la TVA : les nouveautés au 1er janvier 2015

Le régime simplifié de TVA a été profondément modifié par le décret 2014-1686 du 29 décembre 2014, qui met notamment en place dès le 1er janvier 2015 un système d’acomptes semestriels de TVA ainsi qu’une obligation de déclaration mensuelle si la TVA à payer dépasse 15 000€ par an.

Le coin des entrepreneurs vous présente le nouveau régime simplifié d’imposition à la TVA applicable depuis le 1er janvier 2015.

Régime simplifié d'imposition à la TVA 2015

Mise en place des acomptes semestriels de TVA

Pour toutes les entreprises soumises au régime simplifié d’imposition à la TVA, les acomptes semestriels remplacent le système d’acompte trimestriels qui s’appliquait précédemment.

Désormais, deux acomptes semestriels sont dus au titre de chaque exercice par les entreprises soumises au régime simplifié d’imposition à la TVA, sauf si leur base de calcul des acomptes est inférieure à 1 000 euros. Ces acomptes semestriels fonctionnent ainsi :

  • l’acompte semestriel de juillet est égal à 55% de la taxe due au titre de l’exercice précédent,
  • l’acompte semestriel de décembre est égal à 40% de la taxe due au titre de l’exercice précédent.

On rappelle que ces acomptes sont calculés sur la base de la TVA due au titre de l’exercice précédent, avant déduction de la TVA déductible sur immobilisations. A l’occasion de chaque versement, un relevé est envoyé.

Calendrier de paiement des acomptes semestriels de TVA

La base de calcul des acomptes semestriels de TVA est déterminée sur la déclaration annuelle de TVA. La déclaration annuelle à prendre en compte dépend de la date limite de dépôt de la déclaration annuelle CA12, donc de la date de clôture de l’exercice comptable. Voici les règles applicables :

Date limite de dépôt de la déclaration CA12 Acomptes semestriels calculés sur cette déclaration
janvier à mai juillet N et décembre N
juin à octobre décembre N et juillet N+1
novembre à décembre juillet N+1 et décembre N+1

Exemple : une entreprise clôture son exercice le 31 mars 2015, elle doit donc déposer sa déclaration CA12 pour fin juin 2015 au plus tard. Cette déclaration CA12 servira de base de calcul pour les acomptes semestriels de TVA de décembre 2015 et de juillet 2016.

La modulation des acomptes semestriels de TVA

Lorsque l’entreprise estime que le montant de la TVA réellement due, avec prise en compte de la TVA déductible sur immobilisations, est inférieure de plus de 10% au montant de l’acompte semestriel, elle a la possibilité de moduler son acompte de TVA.

Attention, l’entreprise encourt une majoration de 5% de la taxe due si son estimation n’est pas correcte.

Déclaration mensuelle si la TVA due excède 15 000€ par an

Depuis le 1er janvier 2015, les entreprises placées sous le régime simplifié d’imposition à la TVA sont obligées de déclarer mensuellement leur TVA, autrement dit de basculer dans le régime normal d’imposition à la TVA, dès lors que le montant de la TVA nette de l’année précédente excède 15 000 euros.

En pratique, lorsqu’une entreprise dépasse ce seuil de 15 000 euros au titre d’une année, l’administration fiscale accepte que l’entreprise dépose une première déclaration CA3 en juin qui reprendra les mois de janvier à mai, puis commence à déclarer mensuellement la TVA à compter de la déclaration relative aux opérations du mois de juin.

 


Pierre FACON – Webmaster du coin des entrepreneurs

Dirigeant de F.C.I.C, édition et gestion de sites sur la création et la gestion d’entreprise.
Conseiller en création d’entreprise


6 commentaires sur “Régime simplifié d’imposition à la TVA : les nouveautés au 1er janvier 2015”

  1. Josianne Lafond dit :

    Bonjour,
    Je viens de recevoir un avis de majoration pour défaut de paiement de mon acompte de juillet. J’avais pourtant regarder sur mon compte de télépaiement et n’avais rien vu. En fait je constate qu’il aurait fallu que je télédéclare d’abord avant de pouvoir télépayer. Est ce bien la démarche à suivre ? Cela n’est pas clair pour moi.

    • Pierre Facon dit :

      Bonjour,
      Oui il me semble qu’il y a normalement un avis d’acompte (Cerfa n°11744*10) à envoyer en même temps que le paiement. Si vous avez payé, vous devriez pouvoir vous arranger avec les impôts.

  2. Jean Francois dit :

    Bonjour,
    J’ai en effet été récemment prélevé automatiquement de l’acompte semestriel.
    En revanche je n’ai reçu aucun courrier, et je risque d’en avoir besoin au niveau compta.
    Que puis-je faire, selon vous ?
    Merci par avance !

  3. Pouget Patricia dit :

    Bonjour,
    le calcul des acomptes reste toujours un peu compliqué. Pouvez vous nous l’expliquer.
    cordialement

Poster un commentaire

Compte tenu de vos nombreux commentaires, nous ne vous garantissons pas une réponse immédiate. Vous pouvez aussi obtenir de l'aide en utilisant notre forum : accès au forum


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par FCIC Média