L’analyse d’une entreprise

Lorsque l’on souhaite reprendre une entreprise, il faut procéder à une analyse pour s’assurer que l’entreprise en question vaut la peine d’être rachetée.

L’analyse d’une entreprise ne se limite pas à celle de ses états financiers (même s’il s’agit d’une étape importante) mais doit s’élargie à l’étude de son environnement : le secteur géographique, l’analyse du marché et de la clientèle, l’évolution de la législation…

Il faut procéder pour étape pour effectuer l’analyse d’une entreprise :

  • La première consiste à étudier les états financiers de l’entreprise ciblée ;
  • Ensuite, on s’intéresse au secteur d’activité de l’entreprise : quel est le potentiel du marché sur lequel elle se situe ? Une étude de marché peut s’avérer utile ;
  • Après, l’analyse du secteur géographique de l’entreprise est également importante ;
  • Et enfin, nous terminerons pour l’évolution de la législation du secteur et son respecter par l’entreprise.

Cette méthode d’analyse d’une entreprise n’est bien entendue pas unique et il en existe en quantité, mais elle est organisée en différentes étapes clés d’une reprise d’entreprise.

1. L’analyse financière de l’entreprise

L’analyse d’une entreprise passe obligatoirement par l’analyse de ses états financiers, peu import sa taille ou son activité. Vous imaginez-vous reprendre une entreprise qui accuse de grosses pertes ? Qui est endettée ? Qui réalise un chiffre d’affaires très faible et qui ne permet pas de couvrir les charges ?…

Pour réaliser l’analyse financière d’une entreprise, deux éléments sont essentiels :

  • le compte de résultat, sur les trois dernières années idéalement ;
  • et le bilan, sur la même période.

L’étude de ces états ne doit pas être réalisée en s’intéressant à tous les montants qui y figurent, il faut repérer les éléments significatifs qui composent ces états financiers. Ensuite, ces éléments significatifs doivent être analysés en détail au moyen d’autres justificatifs.

Nous n’aborderons pas l’analyse financière d’une entreprise en détail car un ouvrage complet serait nécessaire.

A. L’analyse du bilan d’une entreprise

Le bilan de l’entreprise représente son patrimoine, on y retrouve notamment tout ce que l’entreprise a en sa possession et toutes les dettes qu’elle a en contrepartie (on parle aussi d’emplois et de ressources).

L’analyse financière d’une entreprise passe par l’étude des éléments suivants :

  • Le résultat de l’exercice et des exercices précédents, qui se trouve au passif du bilan : l’entreprise génère-t-elle du résultat ou accuse-t-elle des pertes ? ;
  • Les capitaux propres de l’entreprise, qui se trouvent en haut du passif du bilan : les capitaux propres constituent une source d’information sur la valeur d’une entreprise. Lorsque des dividendes sont distribués chaque année, il convient d’en tenir compte car ces distributions diminuent le montant des capitaux propres ;
  • L’endettement de la société : il faut ici analyser les dettes de l’entreprise et notamment les emprunts, les dettes fournisseurs, les dettes fiscales et sociales. Une entreprise qui est trop endettée risque d’avoir des futurs problèmes de trésorerie.
  • L’actif immobilisé de l’entreprise : y-a-t-il beaucoup de machines ? des immeubles ? des brevets ? Il faut s’intéresser à l’actif immobilisé de l’entreprise en détail car on y trouve des indicateurs importants, comme la date de réalisation des investissements : quels sont les éléments qu’il faudra remplacer prochainement ?
  • Les disponibilités : il s’agit ici de la trésorerie de l’entreprise, l’entreprise est-elle financièrement saine ou pas ?

B. L’analyse du compte de résultat d’une entreprise

Le compte de résultat est la synthèse des opérations de l’entreprise sur un exercice donné, qui comporte l’intégralité des ventes réalisés et des dépenses supportées.

L’analyse financière d’une entreprise passe par l’étude des éléments suivants :

  • Le chiffre d’affaires réalisé sur les derniers exercices : est-il en croissance ou en décroissance ? comment expliquer son évolution ?
  • La marge de l’entreprise : est-elle conforme aux moyennes du secteur ? A défaut, quelles sont les raisons de cet écart ?
  • La masse salariale : est-elle conforme à ce qui se pratique dans le secteur ?
  • Le résultat de l’exercice : Cet élément a déjà été évoqué précédemment. Si le résultat est négatif, on pourra chercher à identifier les postes de charges qui en sont responsables et lorsqu’il est positif, il faut s’assurer que c’est bien grâce à l’activité de l’entreprise.

2. L’analyse des moyens de l’entreprise

Lors de cette étape de l’analyse d’une entreprise, on cherchera à apporter des réponses aux questions suivantes :

  • Quels sont les moyens utilisés par l’entreprise pour exercer son activité ?
  • Les moyens que l’entreprise possède devront-ils être remplacés ou existe-t-il une méthode plus innovante, plus productrice ?
  • Les équipes en place dans l’entreprise accepteront-ils facilement le changement de direction et seront-ils d’accord pour changer, en cas de besoin, les procédures en place ?
  • Le départ du dirigeant ne risque-t-il pas d’entrainer le départ d’un ou de plusieurs salariés ?
  • Quelle est l’âge moyen des salariés et y-t-il des départs à la retraite imminents à prévoir ?

La liste des questions que l’on pourrait se poser est bien entendu infinie lorsque l’on analyse les moyens d’une entreprise. La difficulté essentielle réside dans le fait de parvenir à cibler les points essentiels à aborder pour analyser l’entreprise.

Le sujets de réflexion ne sont en effet pas les mêmes suivant la taille de l’entreprise, son organisation et son secteur d’activité.

Une expérience préalable dans le domaine d’activité de l’entreprise analysée est avantageuse pour parvenir à réaliser correctement cette étape, cela facilitera l’identification de points clés à étudier.

3. L’analyse du marché de l’entreprise

Comme lors d’une création d’entreprise, la reprise doit également faire l’objet d’une analyse du marché de l’entreprise.

L’étude de l’offre et de la demande du secteur d’activité permet au repreneur de :

  • S’assurer qu’il existe bien un marché à exploiter et d’analyser que les perspectives d’évolution sont encourageantes, pour éviter de reprendre une entreprise sur un secteur en déclin ;
  • Analyser la clientèle de l’entreprise, ses habitudes… ;
  • S’intéresser aux pratiques existantes sur ce marché et aux innovations potentielles ;
  • Se renseigner sur la concurrence, les prix pratiqués, la concentration des entreprises ;
  • Identifier le besoin de la population sur la zone visée, leurs habitudes de consommation, les budgets moyens pour tel ou tel service…

Le coin des entrepreneurs vous propose un article spécifique sur l’étude de marché.

4. L’analyse de l’implantation de l’entreprise

L’analyse d’une entreprise passe également par l’analyse de son implantation géographique.

A travers cette analyse, il faut pouvoir apporter des réponses aux questions suivantes :

  • Pourquoi l’entreprise s’est implantée ici ?
  • Existe-t-il d’éventuels projets futurs (réaménagement, délocalisation d’entreprises…) qui risquent de nuire au fonctionnement de l’entreprise cible ?
  • Cet emplacement est-il optimal pour l’exercice de son activité ?

Certains types d’activité nécessite par exemple de se trouver plutôt dans un centre ville dynamique qu’au beau milieu de la campagne, comme par exemple les magasins de vêtements ou les bars ouverts la nuit.

5. L’analyse de la législation du secteur d’activité

Lorsque l’on procède à l’analyse d’une entreprise, on doit obligatoirement s’intéresser à la législation applicable au secteur activité et s’assurer que l’entreprise la respecte :

  • L’entreprise est-elle aux normes en matière d’hygiène et de sécurité ?
  • Les salariés de l’entreprise sont-ils correctement formés pour faire face aux risques auxquels ils sont exposés ?
  • L’entreprise respecte-t-elle les règles applicables en matière de protection de l’environnement ?

Ces différents points sont primordiaux pour le repreneur, ils permettent de prévoir les éventuelles mesures à prendre pour se remettre en conformité avec la législation et le cas échéant d’en chiffrer le coût.

6. Conclusion sur l’analyse d’une entreprise

La démarche d’analyse d’une entreprise est donc assez lourde, mais il faut s’y tenir car le risque pris, surtout financièrement, dans le cadre d’une reprise d’entreprise est beaucoup plus lourd qu’une création d’entreprise.

Après avoir réalisé ces différentes étapes de l’analyse d’une entreprise, vous pourrez décider en connaissance de cause : la reprise de cette entreprise est-elle une opportunité intéressante ou n’en vaut-elle pas la peine ?

 


Pierre FACON – Webmaster du coin des entrepreneurs

Dirigeant de F.C.I.C, édition et gestion de sites sur la création et la gestion d’entreprise.
Conseiller en création d’entreprise.


A lire également sur le coin des entrepreneurs :

Partager :Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInPrint this pageEmail this to someone


1 réponse sur “L’analyse d’une entreprise”

  1. gemilou gem dit :

    Merci bien pour l’article

Poster un commentaire

Copyright © SAS F.C.I.C propriétaire du site Le Coin des Entrepreneurs - Informations sur la création et la gestion d'entreprise - Un site utilisant WordPress