Index » La création d'entreprise » Business plan » Prévisionnel financier » Comment construire et équilibrer votre budget de trésorerie ?

Comment construire et équilibrer votre budget de trésorerie ?

L’intérêt du budget de trésorerie est de permettre de mesurer l’équilibre financier de l’entreprise mois par mois sur la période des prévisions. Même si le compte de résultat prévisionnel est bénéficiaire, il se peut en effet que la trésorerie soit négative sur certaines périodes, ce qui est problématique.

Le coin des entrepreneurs vous explique comment construire et équilibrer votre budget de trésorerie dans le cadre de votre projet de création d’entreprise.

Construire et équilibrer votre budget de trésorerie dans le cadre de votre projet de création d’entreprise

Comment construire votre budget de trésorerie ?

Pour construire votre budget de trésorerie, vous pouvez procéder de la manière suivante :

  • Répartir et intégrer mensuellement le chiffre d’affaires prévisionnel figurant dans le compte de résultat, en veillant à bien tenir compte des saisonnalités. Le chiffre d’affaires mensuel figurant dans les encaissements doit être renseigné en montant TTC.

En général, les premiers mois d’activité sont assez faibles au niveau des encaissements de chiffre d’affaires. Il faut impérativement tenir compte du démarrage progressif de l’activité.

  • Répartir et intégrer mensuellement l’ensemble des dépenses d’exploitation (achats, frais généraux, charges de personnel liées aux salariés, dotations aux amortissements, impôts et taxes à l’exception de l’impôt sur les bénéfices et de la TVA) figurant dans le compte de résultat. Les décaissements relatifs aux dépenses comportant de la TVA renseignées dans le budget de trésorerie sont des montants TTC, il faut donc ajouter la TVA au montant de la dépense qui est en hors taxes dans le compte de résultat prévisionnel.

Il est important d’analyser chaque ligne de dépense du compte de résultat pour l’intégrer correctement. Par exemple, les honoraires de l’expert-comptable peuvent être par exemple répartis en 4 paiements trimestriels sur l’année, la prime d’assurance responsabilité civile peut être payée annuellement (il faut donc le prévoir en totalité sur un mois)…La constitution d’un stock de départ de marchandises, de produits ou de matériaux peut engendrer un important décaissement de trésorerie au démarrage du projet.

Dans l’idéal, il faut obtenir un maximum de devis avec les conditions de règlement de la part de vos futurs fournisseurs. Cela permet d’être le plus réaliste possible dans la budgétisation des décaissements liés aux dépenses.

  • Intégrer, dans les décaissements, le salaire que vous prévoyez de vous verser et les charges sociales correspondantes.

En cas d’affiliation au RSI, le paiement des charges sociales doit être bien appréhendé. Voici un dossier sur ce sujet : les cotisations au RSI.

  • Intégrer, dans les encaissements et sur les mois correspondants, tous les financements apportés au projet de création d’entreprise, ainsi que toutes les aides et subventions éventuelles.
  • Intégrer, dans les décaissements, les échéances de remboursement liées aux financements bancaires.

Il faut renseigner les échéances globales qui seront payées (capital amorti + intérêts + assurance), conformément au plan de remboursement proposé par l’établissement de crédit.

  • Intégrer, dans les décaissements, les remboursements prévus d’apports en compte courant d’associé, sur les mois correspondants.
  • Intégrer, dans les encaissements ou les décaissements, le reversement de TVA à l’Etat ou les remboursements de crédit de TVA, ainsi que le paiement de l’impôt sur les sociétés (pour les entreprises qui relèvent de ce régime d’imposition des bénéfices).

Les mouvements de TVA impactent le budget de trésorerie en fonction du régime d’imposition à la TVA choisi. La périodicité peut être mensuelle, trimestrielle ou annuelle (avec parfois des acomptes), nous vous expliquons cela ici : prévoir la TVA dans un prévisionnel. Pour l’impôt sur les sociétés, nous vous expliquons les modalités de paiement ici : le paiement de l’IS.

  • Et de budgétiser, dans les décaissements, les distributions de dividendes qui sont envisagées.

Attention : la répartition mensuelle des éléments du compte de résultat prévisionnel (chiffre d’affaires, dépenses, salaires et charges sociales…) ne doit pas s’effectuer en divisant le montant par le nombre de mois de l’exercice comptable, sauf si c’est vraiment le cas. Il faut tenir compte des saisonnalités, de la date de début de la dépense (la budgétisation de la rémunération d’un salarié peut par exemple démarrer en cours d’année) et des modalités de paiement prévues.

Comment équilibrer votre budget de trésorerie ?

Lorsque le budget de trésorerie fait apparaître des périodes négatives de trésorerie, il est nécessaire d’apporter des solutions pour équilibrer la trésorerie, notamment par voie de financement ou de réduction du besoin en fonds de roulement.

Voici quelques exemples de solutions qui peuvent permettre d’équilibrer votre budget de trésorerie, à condition que ces solutions soient envisageables sans avoir de répercussions trop contraignantes :

  • Négocier de meilleurs délais de paiement avec les principaux fournisseurs (délais plus longs),
  • Négocier de meilleurs délais de paiement avec les clients (délais plus courts),
  • Augmenter les apports en fonds propres dans le projet,
  • Solliciter un financement externe à court ou moyen terme,
  • Passer quelques investissements en location ou crédit-bail plutôt qu’en acquisition directe,
  • Réduire les rémunérations des dirigeants.

Nos conseils pour construire votre budget de trésorerie

Tout d’abord, nous vous recommandons de construire un budget de trésorerie sur une périodicité mensuelle, c’est-à-dire que l’on calcule le solde prévisionnel de trésorerie à l’issue de chaque mois sur la durée des prévisions financières.

Dans certains secteurs d’activité, il se peut même que le budget de trésorerie doive être construit sur une périodicité hebdomadaire.

Ensuite, dans la mesure du possible, nous vous conseillons de construire votre budget de trésorerie à l’aide d’un logiciel spécialisé sur les business plans. Cela permet de se faciliter la tâche et de limiter le risque d’erreurs car l’application se chargera d’effectuer les calculs et de compléter automatiquement les tableaux financiers prévisionnels dès lors que vous aurez renseigné vos informations.

Egalement, très peu d’applications informatiques gèrent correctement la budgétisation des cotisations au RSI. Si vous prévoyez d’être affilié à ce régime social dans le cadre de votre projet de création d’entreprise, il faut être vigilant sur les prévisions au niveau des cotisations au RSI ou, idéalement, déléguer cette partie à votre expert-comptable.

Enfin, nous vous conseillons à minima de faire valider votre budget de trésorerie par un professionnel  de la création d’entreprise.

A lire également sur les comptes prévisionnels :

 


Pierre FACON – Webmaster du coin des entrepreneurs

Dirigeant de F.C.I.C, édition et gestion de sites sur la création et la gestion d’entreprise.
Conseiller en création d’entreprise.


Poster un commentaire

Compte tenu de vos nombreux commentaires, nous ne vous garantissons pas une réponse immédiate. Vous pouvez aussi obtenir de l'aide en utilisant notre forum : accès au forum


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par FCIC Média