Index » La gestion d'entreprise » Internet » Comment sécuriser sa boutique en ligne ?

Comment sécuriser sa boutique en ligne ?

Assurer la sécurité de sa propre boutique en ligne est un véritable gage de confiance pour fidéliser sa clientèle. De quelles menaces doit-on se protéger ? Quels sont les meilleurs plugin de sécurité ? Et quels sont les différents moyens de paiements sécurisés qui permettront aux utilisateurs d’acheter en toute sérénité sur cette boutique en ligne ?

Voici quelques astuces pour répondre de manière optimale aux normes de sécurité que l’entrepreneur d’aujourd’hui et de demain doit absolument prendre en compte.

Sécuriser sa boutique en ligne

Trois plugin pour WordPress

Malware, Chevaux de Troie, Phishing, virus, spam, piratage… Ce sont autant d’éléments virulents sur la toile qui peuvent ébranler un commerce en ligne. Pour rester le plus vigilant possible face à ces cyberattaques, voici trois plugin à télécharger (en parallèle de WP e-store et Woo Commerce) qui vous permettent d’éviter toute fraude :

  • WordPress Security Scan : il scanne comme un antivirus les failles de sécurité du site.
  • Askimet : il s’agit de l’antispam par excellence.
  • BackWPup : ce plugin permet de réaliser des sauvegardes régulières pour ne perdre aucune donnée en cas d’attaque.

Intégrer le paiement sécurisé

Pour que vos clients aient confiance en un site, il est obligatoire de proposer des paiements sécurisés : PayPal fait d’ailleurs partie des plus fiables et des plus connus. Il ne faut pas hésiter à proposer différents modes de paiements tels que la carte prépayée Mastercard de Paysafecard, très pratique puisqu’elle permet à l’acheteur de ne pas livrer ses codes bancaires.

Il est également recommandé de proposer des modes de paiement plus classiques avec lesquels les internautes se sentent généralement à l’aise comme par exemple le virement bancaire.

Et au niveau de la loi ?

Il faut bien sûr être en phase avec la loi. Ne se prononce pas e-marchand qui veut : par exemple, vous devez immatriculer votre entreprise à la Chambre des Commerces pour obtenir un n° Siret.

Il faut respecter scrupuleusement les règles de la loi Hamon sur l’e-commerce. Les mentions légales et les Conditions Générales de Vente (CDG) sont à rédiger obligatoirement. Vous pourrez trouver quelques bons conseils pour rédiger vos CDG dans cet article. Petit plus pour ajouter en crédibilité : rajoutez des logos qui attestent de la sécurité de la boutique ainsi que le HTTPS.

Si vous ne souhaitez pas passer par toutes ces contraintes administratives et que vous désirez juste vendre vos créations à petite échelle, nous vous conseillons plutôt de passer par des plateformes telles qu’Etsy, Dawanda, A little Market ou encore Prima Créa.

 


L’équipe du coin des entrepreneurs

Informations et conseils sur la création, reprise, gestion et transmission d’entreprise


Poster un commentaire

Compte tenu de vos nombreux commentaires, nous ne vous garantissons pas une réponse immédiate. Vous pouvez aussi obtenir de l'aide en utilisant notre forum : accès au forum


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par FCIC Média